Accueil » Particulier » Droit du travail

Forum Forum Licenciement - Rupture conventionnelle

Autorisation inspecteur du travail

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Bienvenue sur le forum Licenciement & Rupture conventionnelle. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 21-09-2016 à 09:24

Bonjour,

Je fais l'objet d'un licenciement économique. Dans la lettre de convocation il est écrit: "Vous disposez d'un délai de 21 jours pour faire connaitre votre décision [par rapport au CSP]. L'expiration de ce délai sera le cas échéant reportée au lendemain de la notification de l'autorisation de votre licenciement par l'inspecteur du travail."
Je suppose que c'est parce que j'ai été candidat aux élections des DP en juillet dernier. Je n'ai toutefois pas été élu.
Mes questions sont:
- Qui va m'informer que l'inspecteur autorise le licenciement ?
- Si je signe le CSP, et que l'inspecteur n'autorise pas le licenciement, dois-je partir ?
Merci d'avance

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 21-09-2016 à 09:53

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Je suppose que c'est parce que j'ai été candidat aux élections des DP en juillet dernier. Je n'ai toutefois pas été élu. 

    Bizare, candidat non élu non

    Est ce vous qui avez demandé le premier à l'employeur l'organisation des élections.?

    Suite à votre réponse je reviens
     
    0
    + -
  • Membre

    Le 21-09-2016 à 10:09

      + 10 messages


    Non,
    Je n'ai pas demandé l'organisation de ces élections, l'initiative est venue de la direction.
    Moderateur

    Le 21-09-2016 à 10:28

    Je ne comprend pas la demande d'autorisation de l'employeur, car vous n'êtes pas protégé, à mon avis il a peur de faire une bourde.

    Qui va m'informer que l'inspecteur autorise le licenciement ?

    L'inspecteur lui même

     Si je signe le CSP, et que l'inspecteur n'autorise pas le licenciement, dois-je partir ?

    Vous ne pouvez pas signez le CSP tant que vous n'avez pas eu la décision de l'inspecteur notifiée par ecrit à vous et à l'employeur.



     
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Le 21-09-2016 à 10:52

      + 10 messages


    Merci.
    Bon, c'est un peu bizarre. Si je ne suis pas protégé, l'inspecteur n'a en théorie pas à répondre à cette demande, si ?
    Mais, vu qu'après la date de l'entretien préalable, l'employeur doit attendre 7 jours pour signifier le licenciement, et ensuite dans les 8 jours notifier l'inspection du travail, peut-il avoir déjà envoyé sa demande d'autorisation ?
    Je suis un peu perdu...
    Moderateur

    Le 21-09-2016 à 12:10

    Ben si à partir du moment où il est saisi, il doit statuer.

    Dans sa demande d'autorisation l'employeur mentionne les mandats du salarié et  les raisons économiques justifiant le licenciement, il ne peut se contenter de mettre uniquement "motif économique"

    L'employeur ne peut pas vous signifier le licenciement puisqu'il n' a pas l'autorisation !

    Suite à l'entretien l'employeur doit faire la demande d'autorisation dans un délai de 15 j.

    Pour faire simple le délai de reflexion de 21 jpurs est augmenté jusquà la date à laquelle l'employeur a reçu l'autorisation par LRAR de l'inspecteur du travail.

    Je rappelle que dans le cas d'une demande d'autorisation, vous et l'employeur seront convoqués séparément par l'inspecteur.


     
    0
    + -
  • Membre

    Le 21-09-2016 à 13:11

      + 10 messages


    Merci,

    C'est beaucoup plus clair.
    Donc, pour être sûr: je dois d'abord être convoqué par l'inspecteur, ensuite l'inspecteur prend sa décision puis la communique à l'employeur (qui est censé m'avertir ?).  Et si il autorise le licenciement, je peux à ce moment là adhérer au CSP.
    Est-ce que vous savez par quel moyen (lettre simple, LRAR, ou autre) je serai convoqué par l'inspecteur du travail ?  Et est-ce que cela ce fait rapidement ?
    Encore merci
    Moderateur

    Le 21-09-2016 à 13:27

    Vous serez convoqueé par LRAR.

    L'employeur n'est pas censé vous avertir, vous receverez la décision en LRAR. 

    Vous pouvez adhérer dès maintenenant mais le délai de 21 j est augmenté de x jours donc vous devez attendre la décision pour l'acceptation définitive.

     est-ce que cela ce fait rapidement ? 

    Impossible de vous répondre tout dépend de l'inspecteur.

     
    0
    + -
  • Membre

    Le 21-09-2016 à 13:55

      + 10 messages


    Je vois.
    Une dernière précision, si je peux me permettre.
    Si j'adhère au CSP sans attendre, et que l'inspecteur notifie son refus, mon adhésion est donc automatiquement annulée, n'est-ce pas ?
    Merci
    Moderateur

    Le 21-09-2016 à 14:34



    Quand vous adhérer au csp, vous êtes d'accord sur le principe, mais l'adhésion est definitive que passé le delai de reflexion qui vous permet de dire oui ou non le 21 ème jour.

    Il est clair que si le licenciement est refusé toute la procédure d'adhésion au csp est caduque et vous restez dans l'entreprise.

    Dans votre cas cas si l'inspecteur autorise le licenciement vous pourrez dire oui ou non le lendemain de la réception de la lettre.

     
    0
    + -
  • Membre

    Le 21-09-2016 à 14:41

      + 10 messages


    Merci infiniment.
    J'ai aussi une autre question, par rapport aux critères d'ordre de licenciement, qui ne me semble pas être respectés. Mais je vais créer une autre pour cela, car c'est un autre sujet même si il s'agit de la même affaire.
    Moderateur

    Le 21-09-2016 à 18:26

    Bonjour,
    Pour votre question sur les délais :
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 21-03-2023 à 21:21

      visiteur


    Délai de réflexion salarié protégé
    Visiteur

    Le 21-03-2023 à 21:24

    Bonsoir, Pourriez-vous me confirmer ma bonne compression sur le départ du délai de réflexion des 21 jours pour un salarié protégé. Le délai des 21 jours démarre le lendemain de l?autorisation par l?IT (doit 2 mois + 21 jours max). Ou, le délai est prorogé au lendemain de l?autorisation de l?IT (doit 2 mois + 1 jours) ? Je vous remercie par avance pour votre retour. Bonne soirée
    Moderateur

    Le 21-03-2023 à 21:45

    Lorsque l'intéressé est un salarié protégé, ce délai est prolongé jusqu'au lendemain de la date de notification à l'employeur de l'autorisation administrative de licenciement.
    Visiteur

    Le 22-03-2023 à 11:12

    Bonjour, 
    Je vous remercie pour votre retour.
    Pourriez-vous me confirmer ma bonne interprétation sur un cas théorique : 
    - Notification du licenciement à titre conservatoire : 20 avril 2022;
    - Envoie courrier demande autorisation licenciement à l'IT : 21 avril 2022;
    - Autorisation licenciement par l'IT : le 1er juin 2022;

    Donc la fin du délai de réflexion est reporté au 2 juin 2022 ?

    Dans tout les cas, le délai de réflexion ne peut pas être inférieur à 21 jours donc si l'autorisation par l'IT intervient avant les 21 jours, je devrai attendre la fin de ce délai ?

    Je vous remercie par avance pour votre précieuse aide. 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page