Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Travailler pendant une RC sans dispense

Visiteur

Le 13-05-2022 à 20:11

Bonjour,

 

Je vous envoie ce message, car je n’ai pas réussi à trouver réponses à mes questions sur le forum. J’ai signé une rupture conventionnelle le 02/05/2022 où le délai de rétractation est donc le 17/05/2022. Officiellement la rupture conventionnelle sera effective le 08/06/2022. Je n’ai pas reçu de dispense de travail. Or, j’ai trouvé un emploi en cdd le 09/05/2022 que j’ai signé puis je travail actuellement dans cette entreprise. Pour pas retournez dans l’ancienne entreprise, j’ai eu un arrêt maladie pour accident du travail (qui date depuis avril) suite à de l’harcèlement au travail, et il m’était totalement impossible de retourner dans cette entreprise, qui est donc effectif jusqu’à la dite date de la rupture conventionnelle soit le 08/06/2022. Sui-je en l’égalité et dans le cas contraire quel sont les risques? Je vous remercie en amont de vos réponses.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Visiteur

    Le 13-05-2022 à 21:13

      visiteur


    Désolez du doublon Je souhaite préciser que dans mon nouveau contrat il est stipulé que je dois être libre de toute clause de non-concurrence, hors dans mon précédent contrat de travail il n’y en a pas.
    0
    + -
  • Membre

    Le 14-05-2022 à 07:41

      + 500 messages


    Bonjour,
    Travailler pendant un arrêt maladie est illégal. Si vous êtes en état de travailler (et donc que votre arrêt n'est pas fondé), c'est pour votre premier employeur que vous devez le faire.
    Si vous êtes en situation de toucher des indemnités liées à votre arrêt maladie, c'est une fraude.
    Un arrêt de travail vise à permettre à un salarié malade de se soigner et de se reposer, pas à lui fournir une excuse pour ne pas retourner chez son employeur.
    Vous devez arrêter immédiatement toute activité professionnelle, et vous conformer aux instructions du médecin quant aux sorties. Si la Sécurité Sociale est informée de votre arrêt de travail et que votre nouvel employeur vous déclare à l'URSSAF, vous risquez, outre l'obligation de rembourser toutes les indemnités, des pénalités et des poursuites pénales.
    Si votre second employeur n'est pas informé que vous êtes doublement en infraction à son égard (engagement chez un précédent employeur et arrêt maladie), il a deux excellents prétextes pour vous licencier pour faute grave.
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Le 14-05-2022 à 08:05

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Bien d'accord avec isadore !

    Vous êtes inconscient des risques que vous prenez et qui risquent de vous coûter cher.

    Et je ne dis rien sur l'aspect moral de la situation...

    Cdt.
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page