Logo Juritravail

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Rupture conventionnelle problematique

Visiteur

Le 11-01-2022 à 00:36

 Bonjour à tous, 

J'ai été embauchée en qualité d'Assistante juridique mais exerçais en réalité des fonctions de juriste et gérait notamment tout le volet RH de la société. 

A plusieurs reprises, j'ai alerté mon employeur sur la mauvaise classification qui m'avait été attribuée au regard de mes fonctions réellement exercées. J'ai par ailleurs alerté mon employeur de l'inadéquation des contrats de travail des autres salariés avec les dispositions légales et conventionnelles en vigueur (cdd sans motif, non suivi du temps des cadres, mauvais coefficients appliqués etc...) J'ai d'ailleurs plusieurs mails en interne justifiant de mes dires. 

Cependant, cela a malheureusement eu pour conséquence de tendre nos relations puisque son intention n'était visiblement pas de mettre ces contrats en conformité. 

Debut décembre, je lui ai indiqué que j'envisageais de rechercher un autre emploi ne me sentant plus à l'aise avec ces pratiques. A cela, celui-ci m'a proposé une rupture conventionnelle avec dispense de travail tout en étant rémunérée le temps de la procédure,  une indemnité égale à un mois de salaire ainsi que la modification par un avenant de ma classification et rectification sur bulletin de paie. 

Quelques jours après, je lui ai adressé un mail reprenant l'ensemble des faits et lui demandant de préparer par écrit l'ensemble des conditions ci dessous indiquées. 

15 jours apres, j'ai reçu une lettre de convocation pour un entretien préalable à la rupture conventionnelle. 

Après près d'un mois sans avancement, j'ai adressé de nouveau un mail à mon employeur (+copie en LRAR)  lui rappelant notre accord et lui indiquant notamment que je n'avais pas été rémunérée comme convenu, que le dernier mois travaillé et rémunéré n'incluait pas l'augmentation qu'il m'avait oralement octroyée (je suis partie avant que nous puissions le mettre par écrit). Je lui ai par ailleurs demande de se prononcer sur la suite qu'il entendait  donner à notre collaboration et de mettre effectivement la procédure en marche si l'idée d'une rupture conventionnelle était toujours d'actualité. 

Aujourd'hui, mon employeur reste muet et rien n'a avancé.  Je ne suis pas rémunérée et étant encore sous contrat, je ne peux postuler à un autre emploi surtout que je ne saurais donner une date fiable de commencement. 

J'avoue que je sèche un peu sur les suites possibles à donner à cette histoire ...  

Je vous remercie d'avance pour les pistes que vous pourriez me donner.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 11-01-2022 à 01:27

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Faute de rupture conventionnelle actée, vous êtes effectivement en absence injustifiée et devez donc reprendre votre poste.
    Pas d'autre solution.

    Cdt
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page