Accueil » Particulier » Droit du travail » Chômage

Forum Chômage - Pôle Emploi

[Résolu] ARE suite à congé parental non indémnisé

Forum Chômage - Pôle Emploi

Bienvenue sur le forum Chômage - Pôle Emploi. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 06-03-2024 à 11:22

Bonjour,
Comme d'autres personnes ayant déjà posté sur ce forum, je rencontre quelques difficultés avec France Travail pour le calcul de mes allocations ARE suite à un congé parental.
Travaillant dans la même entreprise depuis plus de 10 ans, et après 25 mois de congé parental (dont 19 indemnisés par la CAF), j'ai démissionné dans le cadre du dispositif Démissionnaire (là-dessus, pas de soucis, France Travail reconnaît bien que je suis éligible à l'ARE).
Là où ça se gâte c'est pour le calcul du salaire de référence journalier.
France Travail considère les périodes de congé parental non indemnisées par la CAF comme étant des périodes de salaire à 0.
Celà ne semble pas juste, puisque:
- le code de la sécurité sociale fixe à 24 mois maximum (moins le congé maternité postnatal) la durée d'indemnisation par la PreParE
- le code du travail fixe à 3 ans maximum (moins le congé maternité postnatal) la durée du congé parental
Donc la loi prévoit bien de pouvoir être en congé parental sans pour autant bénéficier d'une indemnisation par la CAF (et ce, même si l'on rempli toutes les conditions d'éligibilité par ailleurs, notamment de durée d'affiliation antérieures)
Par conséquent, il n'y a pas lieu d'assimiler la période de congé parental non indemnisé à un congé sans solde non réglementé.
Aussi j'aurais souhaité avoir des conseils sur les arguments à mettre en avant dans mon courrier de réclamation auprès du directeur de l'agence France Travail dont je dépends.
Est-ce que certaines personnes, qui se seraient retrouvées dans cette situation, ont obtenu gain de cause ? Et si oui, comment ?
La situation perdure depuis plusieurs mois, je suis un peu désespérée....
Je vous remercie de l'aide que vous pourrez m'apporter 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 06-03-2024 à 16:53

      + 1000 messages


    Bonjour

    Je partage entièment votre avis sur la contradiction des textes entre le droit du travail et la règlementation de France travail mais c'est un problème récurrent qui remonte très loin et je crains qu'une réclamation reste lettre morte  

    Toutefois , vous pouvez toujours le tenter en invoquant que les textes de l'assurance chomage n'indiquent pas clairement que seul le congé parental indemnisé par la CAF fait l'objet d'une reconstitution des salaires pleins pour permettre le calcul de l'indemnisation journalière

    Les textes : Pages 54 - 55  : https://www.unedic.org/storage/uploads/2023/07/31/PRE-CIRC-Circulaire_n_2023-08_du_26_juillet_2023-1_uid_64c7a8158856a.pdf

    2.1.3.1.2. Périodes du contrat de travail donnant lieu à reconstitution sur la base de pièces justificatives
    L?article 12 § 3ter du règlement d?assurance chômage annexé au décret n° 2019-797 du 26 juillet 2019 prévoit limitativement les périodes du contrat de travail donnant lieu à une reconstitution du salaire, sous réserve de la transmission des justificatifs par l?allocataire. Il s?agit :

    des périodes pendant lesquelles le salarié a bénéficié du congé parental d'éducation, de la période d'activité à temps partiel, mentionnés aux articles L. 1225-47 à L. 1225-59 du code du travail, d'un congé de présence parentale prévu aux articles L. 1225-62 à L. 1225-65 du même code ou d'un congé de proche aidant prévu à l'article L. 3142-16 du même code ;
    Justificatifs : Attestation CAF, Bulletin(s) de salaire
    Membre

    Le 06-03-2024 à 21:11

    Merci milou27 d'avoir pris le temps de me faire cette réponse détaillée.
    Je vais m'appuyer sur ces arguments pour tenter une réclamation.
    Je ne manquerai pas de revenir ici vous tenir au courant du résultat. 
    Moderateur

    Le 07-03-2024 à 08:43

    Bonjour

    Vous pouvez ajouter à votre argumentation   :

    Page 11 :   Ainsi, les périodes de maladie, d?activité partielle, de congé parental d'éducation, de congé de proche aidant, de compte personnel de formation ou autres, qui sont à l'origine d'une suspension du contrat de travail, sont retenues pour la recherche de la condition d'affiliation. Ces périodes de suspension peuvent être considérées comme des périodes d?emploi prises en compte dans l?appréciation de l?affiliation dans les conditions de l?article 3 § 2. Elles le sont dans la limite de 5 jours travaillés par semaine civile

    Page 12 : En outre, l?article 3 § 3 du règlement d?assurance chômage exclut de la durée d?affiliation les périodes d?emploi qui n?ont été ni rémunérées, ni indemnisées, notamment :

    - Les périodes de congés sabbatiques visées à l?article L. 3142-28 du code du travail, lorsque ces périodes n?ont pas donné lieu au versement des contributions visées aux articles L. 5422-9 et suivants du code du travail ;

    - Les périodes de congés sans solde et assimilés d?une durée supérieure ou égale à 1 mois civil, lorsque ces périodes n?ont pas donné lieu au versement des contributions visées aux articles L. 5422-9 et suivants du code du travail

    Bref... France travail assimile le congé parental non indemnisé à un congé sabbatique ou bien un congé sans solde et pourtant rien ne le spécifie dans les textes 
    Membre

    Le 08-03-2024 à 08:57

    Merci pour ce complément d'information. 

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -
  • Membre

    Le 04-04-2024 à 18:54

      + 10 messages


    Bonjour, Je n’ai pour le moment pas pu déposer ma réclamation puisque ma conseillère ne m’a pas encore envoyé ma notification définitive (mon dossier patine depuis de 6 mois j’arrive bientôt à la fin de mon différé). Bonne soirée
    Visiteur

    Le 07-05-2024 à 20:17

    Bonjour, Avez vous pu avoir un retour ? Je suis dans la même situation, étant en licenciement économique et dans mes 24 derniers j?ai du prendre un congé parental de 4 mois pour mon second enfant ou j?ai refusé la Prépare car celle ci ne pouvait pas se cumuler avec la CMG de mon 1er enfant.
    Membre

    Le 15-05-2024 à 14:50

    Bonjour, Je suis dans une situation similaire. En congé parental mais sans indemnités de la CAF. J'ai également déposé mon dossier. Si je comprends bien, vous êtes éligible aux ARE mais c'est le montant qu'on vous propose qui ne correspond pas à votre salaire c'est bien ça ?  Est-ce que votre situation a évolué depuis ? 
    Visiteur

    Le 15-05-2024 à 16:13

    Bonjour J étais dans le même cas que vous Cmg pour la garde de mon premier enfant donc pas de prépare pendant mon congé parental de mon deuxième enfant. J ai le droit à 4,52? par jour d'ARE France travail considéré mon congé parental comme une absence et rien d'autre J ai fait plusieurs réclamations notamment auprès du directeur d'agence et pour eux c est normal d'avoir 135? par mois alors que J ai travaillé 8 ans avec 1800? mensuel L'erreur a été de prendre un congé parental en gardant la Cmg On se fait encore une fois bien avoir 
    +1
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Le 23-05-2024 à 09:09

      + 10 messages


    Bonjour,
    Je reviens ici vous tenir au courant du dénouement de mon dossier.
    Finalement, après 7 mois d'attente, j'ei enfin reçu ma notification d'admission ARE, et l'intégralité du congé parental a été pris en compte (indémnisé par la CAF, et non indemnisé).
    J'imagine que les nombreux échanges avec ma conseillère en amont de l'édition de la notification y ont contribué. Je n'ai pas d'élément factuel indiquant la raison de ce revirement de situation.
    A l'oral, on m'a indiqué "suite à la consultation du service réglementaire, dorénavant (depuis quand ??), toutes les périodes du congé parental consenti par l'employeur (indémnisées ou pas) font l'objet d'une reconstitution de salaire".
    J'ai lu dans certains commentaires qu'il y avait une question autour du CMG. Pour ma part, je n'ai jamais eu le CMG pour aucun de mes enfants, je ne sais pas si ça peut jouer.
    J'espère que celà pourra en aider certain(e)s
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page