Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Recourir à l'intérim

Recourir à l'intérim

Embaucher un salarié en intérim

1    Les éléments à savoir

 

  • Avantage :  le  recours  rapide  à  une  main  d’œuvre  et  une  gestion administrative simplifiée

L’intérim permet de faire face à un surcroît temporaire d’activité et d’embaucher du personnel de manière rapide.

Lire la suite

Plan détaillé du dossier

19 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

26 Avis des juges

Voir les autres avis des juges

Télécharger le dossier

La question du moment

Le salarié intérimaire peut-il prendre l’initiative de rompre le contrat de mission ?

La réponse

La rupture anticipée du contrat de mission qui intervient à l'initiative du salarié ouvre droit pour l'entreprise de travail temporaire à des dommages et intérêts correspondant au préjudice subi. Ces dispositions ne s'appliquent pas lorsque le salarié justifie de la conclusion d'un contrat de travail à durée indéterminée.

 

Sauf accord des parties, le salarié est alors tenu de respecter un préavis dont la durée est calculée à raison d'un jour par semaine, compte tenu de :

- la durée totale du contrat, renouvellement inclus, lorsque celui-ci comporte un terme précis ;

- la durée accomplie lorsque le contrat ne comporte pas un terme précis.

 

Dans les deux cas, la durée totale du préavis ne peut être inférieure à un jour ni supérieure à deux semaines (1). La durée du préavis se décompte en jours ouvrés (2).

 

L'indemnité de fin de contrat n'est pas due au salarié intérimaire qui rompt le contrat (3).

Avis des internautes sur : Embaucher un salarié en intérim

3.0 Note moyenne sur 1 avis

  • 3 Par Le 20-10-2015
    Manque de cas pratiques

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés