ACTUALITÉ Créez votre micro-entreprise

Micro-entreprise : 3 difficultés auxquelles on ne pense pas toujours


Par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web - Modifié le 21-10-2018

Quand on se lance en micro-entreprise on pense aux avantages que cela apporte, notamment la flexibilité et la simplicité de ce statut comparé à d'autres. Pourtant, il existe également des risques à connaître avant de choisir le régime de micro-entreprise. Découvrons ensemble 3 points de vigilance liés à la micro-entreprise.

3 difficultés liées à la micro-entreprise

Devenir micro-entrepreneur, c'est pouvoir exercer sa passion, être libre de son temps et être son propre patron. Attention, si vous ne voulez pas que votre rêve vire au cauchemar, voici 3 points à absolument connaître sur le statut de micro-entrepreneur

Une comptabilité rigoureuse

Devenir micro-entrepreneur ce n'est pas s'affranchir de la comptabilité. Même si celle-ci est plus simple et facilitée, certaines règles imposent au micro-entrepreneur d'être rigoureux. C'est notamment le cas de la déclaration du chiffre d'affaires. Mensuelle ou trimestrielle, la déclaration du chiffre d'affaires est à ne pas manquer, en cas d'oubli ou de retard, l'entrepreneur s'expose à des pénalités qui peuvent coûter cher au fur et à mesure.

Pour cela, il ne faut pas hésiter à opter pour une organisation sans faille ou à être accompagné d'un comptable.

Pas...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

récupération de TVA possibleL'une des principales difficultés quand on choisit la micro-entreprise est de savoir s'il s'agit de la bonne décision et du bon statut. L'attrait principal de la micro-entreprise est sa facilité, cependant, même si le régime de l'auto-entrepreneur permet de faire des économies en payant moins de charges sociales et moins d'impôts sur le revenu, ce n'est pas le cas pour les micro-entrepreneurs qui ont des activités nécessitant des investissements importants.En choisissant la micro-entreprise, ils ne peuvent pas récupérer la TVA sur leurs investissements. Le choix du statut est donc à bien étudier avant de se lancer. Une responsabilité illimitéeSe lancer en micro-entreprise, c'est être responsable en cas de sinistre, ou de dettes contractées lors de l'activité professionnelle. Contrairement à une SARL ou une SAS, le micro-entrepreneur ne peut pas bénéficier d'une protection de ses biens personnels.Certaines difficultés quand on choisit la micro-entreprise sont donc à prendre en compte afin de ne pas faire d'erreurs et d'être certain de son choix pour que le lancement de l'activité soit serein. Au vu de ces difficultés, sachez que qu'il existe d'autres statuts, peut-être plus adaptés à votre situation. Faites-vous accompagner dans votre projet de lancement d'entreprise. Choisir le bon statut et créer votre entreprise simplement !

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail