Prélèvement à la source : le guide pour prélever l'IR sur la paie

nouveauté

Droit des Employeurs - Droit Social

Professionnel

Page 0 du dossier Prélèvement à la source : le guide pour prélever l'IR sur la paie
Page 1 du dossier Prélèvement à la source : le guide pour prélever l'IR sur la paie

Rédigé par Rédaction Juritravail - Mis à jour le 26 Juin 2020

Depuis le 1er janvier 2019, date d’entrée en vigueur du prélèvement à la source (PAS), l'employeur est chargé de prélever l'impôt sur le revenu pour le compte de l'administration fiscale. Ce prélèvement s'effectue directement sur la paie de ses salariés, avant versement du salaire et après déduction des charges sociales. Vous êtes employeur ? Vous voulez en savoir plus sur votre rôle afin de ne pas commettre d’impair ? Pas d'inquiétude, ce dossier vous explique la manière dont vous devez déduire l'impôt, ce que vous risquez en cas d'erreurs mais également comment éviter les sanctions


Voir le dossier dédié aux Salariés


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Prélèvement à la source
  • PAS
  • Impôt sur le revenu
  • IR
  • Risques et sanctions
  • Taux applicable
  • Modulation du taux
  • Taux de prélèvement
  • Administration fiscale
  • Déclaration Sociale Nominative (DSN)
  • Organisme collecteur

Plan détaillé du dossier

20 Questions Essentielles

  • I. Le prélèvement à la source effectué par l’employeur

  • Qu’est-ce que le prélèvement à la source ?

  • Depuis quand le prélèvement à la source doit-il avoir été mis en place au sein de mon entreprise ?

  • Comment me préparer au prélèvement à la source ?

  • Qui doit me communiquer les taux de prélèvement à appliquer ?

  • Quand le taux de prélèvement est-il communiqué ?

  • Quels sont les différents taux que l’on peut me demander d’appliquer ?

  • Dois-je faire apparaître le montant prélevé au titre du PAS sur la fiche de paie ?

  • Il existe des couples mariés dans mon entreprise dois-je automatiquement leur appliquer le même taux ?

  • J’ai divulgué par erreur le taux d’un de mes salariés qu’est-ce que je risque ?

  • Que risque l’entreprise en cas d’erreur dans la mise en œuvre du prélèvement à la source ?

  • Comment éviter les erreurs et les sanctions dans la mise en oeuvre du prélèvement à la source ?

  • Le taux appliqué peut-il évoluer ?

  • II. Le prélèvement à la source des indépendants et des micro-entrepreneurs

  • Je suis travailleur indépendant, comment se déroule le prélèvement à la source ?

  • En tant que travailleur indépendant comment se fait le paiement de l’impôt sur le revenu ?

  • Je suis en train de créer mon activité, qu’en est-il au regard du PAS ?

  • Avec la mise en place du PAS qu’en est-il des revenus perçus en 2018 ?

  • Ma situation change, mes acomptes peuvent-ils évoluer en cours d’année ?

  • Peut-on toujours bénéficier de crédit ou de réduction d’impôts ?

Voir les autres questions essentielles

2 Modèle(s) de Lettre(s)

  • Lettre d’explication au salarié du taux appliqué au titre du prélèvement à la source

  • Lettre annonçant à un salarié la modification de son taux de prélèvement au titre du PAS

1 Documents RH

  • Modèle de note d'information du personnel sur le prélèvement à la source


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Ce dossier s’adresse aux employeurs ainsi qu’aux indépendants et micro-entrepreneurs.

Au titre du PAS, l’employeur est chargé de collecter l’impôt - pour le compte des finances publiques  - directement sur les revenus de ses salariés.

Comment mettre en oeuvre le PAS ? Comment connaître le taux à appliquer ? Quand le prélèvement doit-il débuter pour un nouveau salarié ? Quelles sont les sanctions en cas de non-respect des obligations déclaratives et de collecte ? Le montant soustrait doit-il être communiqué au salarié ?

Concernant les travailleurs indépendants et micro-entrepreneurs, l’impôt fait l’objet d’acomptes soit mensuels, soit trimestriels, directement prélevés sur votre compte bancaire.

Comment est mis en oeuvre le PAS pour les travailleurs indépendants ? Comment sont déterminés les acomptes ? Peuvent-ils être modulés en cours d’année ?

Contenu du dossier :

Ce dossier aborde les thématiques suivantes :

  • la définition du prélèvement à la source ;

  • les obligations de l’employeur en matière de PAS ;

  • la date de mise en place du PAS ;

  • la communication du taux applicable à l’employeur ;

  • les obligations en matière de paie ;

  • les sanctions et risques en cas de non-respect ;

  • le paiement de l’impôt sur le revenu par les travailleurs indépendants ;

  • la création d’activité et le PAS ;

  • la modulation de l’acompte en cours d’année ;

  • etc.


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

Entreprises : 8 changements majeurs au 1er janvier 2020

Domiciliation fiscale des dirigeants des grandes entreprises françaises, poursuite de la baisse de l'impôt sur les sociétés, création d'une taxe forfaitaire sur les CDD d'usage, mise en place d'un bonus-malus en cas de recours abusif aux CDD…et bien...

Voir +

Déclaration sociale nominative (DSN) et prélèvement à la source (PAS) : Etes-vous prêts?

Obligatoire depuis le 1er janvier 2017, la Déclaration Sociale Nominative (DSN) a remplacé la Déclaration annuelle des données sociales (DADS). Elle permet d'effectuer simplement les déclarations et formalités administratives auprès de tous les...

Voir +


La question du moment

Comment me préparer au prélèvement à la source ?

Afin de faciliter la mise en place du prélèvement à la source (PAS) par les organes collecteurs, une phase test était prévue pour les entreprises qui souhaitaient y participer.

Elles avaient ainsi la possibilité de prendre part à une phase dite de préfiguration qui se déroulait de septembre 2018, jusqu'à la mise en œuvre du prélèvement, au 1er janvier 2019 (1).

Cela avait pour conséquence d'indiquer sur la fiche de paie - uniquement à titre d'information - les mentions relatives au PAS. Pour ce faire, les entreprises participantes devaient communiquer à l'administration fiscale le numéro de l'inscription au Répertoire national d'identification des personnes physiques et les éléments d'état civil des salariés.

Par la suite, l'administration fiscale communiquait à l'entreprise le taux de prélèvement à appliquer pour chaque salarié.

Ainsi, l'entreprise devait indiquer à chaque salarié, par l'intermédiaire notamment de son bulletin de paie :

  • le taux du PAS applicable à ses revenus ;
  • le montant de la retenue effectuée ;
  • le montant du revenu sur lequel la retenue à la source est effectuée ;
  • et le montant du revenu net.

Par conséquent, une entreprise pouvait, si elle le souhaitait, participer à cette phase de préfiguration et ainsi être prête au 1er janvier 2019. 


Les autres dossiers sur le même thème


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés