Lettre informant le salarié du motif économique et le bénéfice du contrat de...

illustration aperçu lettre.png

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Modèle de lettre : Lettre informant le salarié du motif économique et le bénéfice du contrat de sécurisation professionnelle (entreprise de moins de 1.000 salariés)

Photo de Marthe Arnou

Rédigé par Marthe Arnou

Mis à jour le mardi 17 octobre 2023

5266 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Votre entreprise rencontre des difficultés économiques et vous avez débuté une procédure de licenciement pour motif économique. Vous devez proposer un contrat de sécurisation professionnelle ( CSP) aux salariés, car votre entreprise compte moins de 1 000 salariés. Lorsque vous remettez les documents d'information sur le CSP au salarié, vous lui remettez, dans le même temps, un document pour... Lire la suite

4,80€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Votre entreprise rencontre des difficultés économiques et vous avez débuté une procédure de licenciement pour motif économique.

Vous devez proposer un contrat de sécurisation professionnelle ( CSP) aux salariés, car votre entreprise compte moins de 1 000 salariés. Lorsque vous remettez les documents d'information sur le CSP au salarié, vous lui remettez, dans le même temps, un document pour l'informer du motif économique.

 

La recommandation de l'auteur

L'employeur indique un motif précis dans la lettre. Pour les juges, le motif doit être objectif, précis, et matériellement vérifiable.

Cette lettre accompagne le dossier d’adhésion au CSP remis au salarié.


 

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Un écrit doit alors être remis ou adressé au salarié au cours de la procédure de licenciement et au plus tard au moment de l'acceptation du contrat de sécurisation professionnelle (CSP) (Cass. Soc., 27 mai 2020, n°18-24531). A défaut, le licenciement est sans cause réelle et sérieuse. 

Or, lorsque vous débutez une procédure de licenciement pour motif économique, vous ne savez pas si le salarié va accepter ou non le CSP. Le salarié a un délai de réflexion de 21 jours (article 4 de la Convention du 26 janvier 2015 relative au contrat de sécurisation professionnelle). 

Lorsque vous remettez au salarié les documents d’information sur le CSP, nous vous invitons à lui remettre en même temps, par écrit, un document indiquant le motif économique de la rupture. 

Cette lettre informe le salarié du motif économique justifiant l’engagement d’une procédure de licenciement. Par la suite, il conviendra de notifier au salarié une lettre de licenciement (reprenant le même motif économique).

 

 

 

 

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez en temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit !

Plus d'infos au 01 75 75 36 00 !

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités en lien avec : "Lettre informant le salarié du motif économique et le bénéfice du contrat de sécurisation professionnelle (entreprise de moins de 1.000 salariés)"

Par Clémence Gosset le 15/04/2024 • 25895 vues

Votre salariée vous a annoncé qu'elle était enceinte. Si vous vous réjouissez pour elle de cette bonne nouvelle, sa grossesse suscite pour vous de nombreuses questions ! Quelles sont ses...


Par Sessi Imorou le 12/04/2024 • 79711 vues

Vous envisagez de licencier un ou plusieurs salarié(s) pour motif économique ? Le...


Par Stéphanie JOURQUIN le 09/04/2024 • 1182 vues

Par définition, un licenciement pour motif économique est effectué par l’employeur pour des...


Par Associés Zaïre Seltene le 09/04/2024 • 638 vues

Les dispositions de l’article L 8251-1 du Code du travail sont claires : « Nul ne peut,...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences