photo de L'équipe Juritravail

Ce dossier : 

Licencier un salarié pour faute lourde : tout savoir

a été rédigé par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web

Droit des Employeurs - Droit Social

Professionnel

personnages illustrant Juritravail

Licencier un salarié pour faute lourde : tout savoir

aperçu du sommaire du dossier Licencier un salarié pour faute lourde : tout savoir

Rédigé par L'équipe Juritravail - Mis à jour le 16 décembre 2020

Un de vos salariés a commis des actes que vous jugez très graves, portant atteinte aux intérêts de l'entreprise. Par ses agissements, votre collaborateur avait l'intention de vous nuire ou de nuire à votre entreprise...

Lire la suite


Descriptif du dossier

Un de vos salariés a commis des actes que vous jugez très graves, portant atteinte aux intérêts de l'entreprise. Par ses agissements, votre collaborateur avait l'intention de vous nuire ou de nuire à votre entreprise

La situation ne peut plus perdurer : vous devez agir vite ! En pareille hypothèse, sachez que vous pouvez le licencier pour faute lourde. Nous vous informons sur la procédure à respecter et vos obligations en la matière.



Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Licenciement

  • Faute lourde

  • Procédure

  • Entretien préalable

  • Mise à pied conservatoire

  • Notification

  • Exemples

  • Indemnités

  • Responsabilité civile du salarié

  • Dommages-intérêts


Plan détaillé du dossier

Nos dossiers sont composés de plusieurs questions essentielles. Il s'agit des questions les plus fréquemment posées sur le thème du dossier. Nos juristes répondent à ces questions de manière précise et succincte pour vous faciliter la compréhension du droit.

27 Questions Essentielles

Voir les autres Questions Essentielles


Ce dossier contient également

3 Modèle(s) de Lettre(s)

Gagnez du temps en utilisant nos modèles de lettre. Grâce aux commentaires et précisions de nos juristes, personnalisez votre modèle puis imprimez-le : c'est prêt !

3 Fiche(s) express

Complètes et pratiques, nos fiches express vous fournissent toutes les informations juridiques dont vous avez besoin.


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quels cas utiliser ce dossier ? 

Vous venez de prendre connaissance des faits commis par l'un de vos salariés et ceux-ci sont intolérables, d'autant plus qu'ils ont été commis dans le but de nuire à l'entreprise. Sans attendre, vous engagez une procédure de licenciement pour faute lourde à son égard.

Plus vite vous réagissez, plus vite la situation pourra cesser car la faute lourde justifie le départ immédiat de votre salarié. Par ailleurs, la procédure de licenciement pour faute lourde implique de respecter certains délais, détaillés dans ce dossier. Licencier un salarié pour faute lourde ne s'improvise pas, il est nécessaire de connaître la procédure à respecter sous peine de voir requalifier le licenciement engagé en licenciement injustifié.

Contenu du dossier

Ce dossier contient les informations nécessaires lorsque vous envisagez de motiver, par une faute lourde, la rupture d’un contrat de travail :  

  • la définition de la faute lourde

  • la procédure et les délais à respecter en cas de licenciement pour faute lourde ;

  • l'entretien préalable : forme et contenu de la convocation, déroulement de l'entretien ;

  • la notification du licenciement ;

  • la période de préavis ;

  • l'indemnisation ;

  • la responsabilité civile du salarié et la demande de dommages-intérêts ;

  • la lettre de licenciement.

Vous avez également accès à des modèles de courriers (lettre de convocation, notification de licenciement, etc.).



La question du moment

Dans quel cas l'employeur doit-il procéder à une mise à pied à titre conservatoire ?

La mise à pied est légitime dans l'hypothèse de faits particulièrement graves s'opposant au maintien du salarié dans l'entreprise pendant la durée de la procédure.

En effet, l'employeur qui envisage de licencier un salarié pour faute grave ou lourde peut, en raison de la gravité des faits reprochés, prononcer une mise à pied à titre conservatoire. Elle se traduit par une suspension du contrat de travail pendant laquelle le salarié ne vient pas travailler et ne perçoit aucune rémunération. Elle permet à l'employeur de disposer du temps nécessaire pour prendre une décision sur les faits reprochés.

Il ne s'agit pas d'une sanction, contrairement à la mise à pied disciplinaire. La mise à pied dite disciplinaire est une sanction qui, quand elle est prononcée, n'autorise pas qu'une seconde sanction (y compris un licenciement) soit prise à l'encontre du salarié pour les mêmes faits. 

Les faits reprochés doivent, par leur gravité, justifier une mise à pied. Il s'agit notamment de cas de vols, de détournement de clientèle, de rixes sur le lieu de travail et plus généralement de tout cas justifiant un licenciement pour faute grave ou lourde.

La notification d'une mise à pied à titre conservatoire n'implique pas nécessairement que le licenciement prononcé ultérieurement présente un caractère disciplinaire (1).

La mise à pied peut intervenir lors de la convocation à un entretien préalable. Dans des cas exceptionnels, elle intervient avant cette convocation pour pouvoir diligenter une enquête afin de déterminer l'étendue effective de la responsabilité du salarié.


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

  • Faute grave ou lourde : quelle procédure de licenciement appliquer ?

    L'un de vos salariés a commis une faute d'une exceptionnelle gravité. Vous envisagez de le licencier, mais ne savez pas si ces faits peuvent justifier un licenciement pour faute lourde. Quelle est la différence avec la faute grave ? Comment identifier si les faits fautifs commis par votre salarié sont constitutifs d'une faute grave ou d'une faute lourde ? Découvrez des exemples pour vous aider à déterminer la nature de la faute. Quelle est la procédure à suivre dans le cas d'un licenciement pour faute lourde ou grave ?

    Voir +
  • Licenciement pour faute lourde : précision sur l'intention de nuire du salarié

    Le salarié, directeur d'un site de production, qui s'oppose à un projet de construction et fait obstacle à ses différentes phases, a un comportement qui peut être considéré comme procédant d'une intention de nuire. Ces agissements peuvent donc entraîner un licenciement pour faute lourde.

    Voir +
  • Droit du travail : faute lourde & indemnité de congés payés

    Dans sa décision rendue le 2 mars 2016, le Conseil Constitutionnel vient de déclarer inconstitutionnelle la privation de l’indemnité compensatrice de congés payés pour un salarié ayant commis une faute lourde.

    Voir +

Pour aller plus loin

En savoir plus sur le thème Licencier un salarié pour faute lourde

Nos documents sur le thème :

Modèle de CDI pour cadre au forfait jours

4.5 (4 avis clients)

Rédigé par L'équipe Juritravail, mis à jour le 25/06/2021

Affichages obligatoires entreprises + de 50 salariés : tout savoir

5 (1 avis clients)

Rédigé par Amandine Couturier, mis à jour le 14/01/2022

Lettre de licenciement pour motif personnel (avec ou sans dispense de préavis)

4.5 (2 avis clients)

Rédigé par Akim Khenifar, mis à jour le 21/06/2018

Nos publications sur le thème :