illustration logo

Lettre de convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave

illustration aperçu dossier

4268 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 20 juillet 2022


Ce modèle de lettre : Lettre de convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave

Vous envisagez de sanctionner un salarié et, compte tenu de la gravité des faits reprochés, vous n'excluez pas de le licencier pour faute grave. 

Vous convoquez le salarié à un entretien préalable à un éventuel licenciement.


4,80€ TTC

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 20 juillet 2022


La recommandation de l'auteur

Votre convention collective peut prévoir des dispositions particulières (par exemple, des délais spécifiques) que vous devrez respecter. Il faut les consulter.

Les motifs de la sanction disciplinaire n'ont pas à être précisés dans la convocation (Cass. Soc., 14 novembre 2000, n°98-44117), sauf disposition conventionnelle contraire (Cass. Soc., 9 janvier 2013, n°11-25646).

Cette convocation doit être envoyée au plus tard dans un délai de 2 mois suivant la connaissance des faits par l'employeur (article L1332-4 du Code du travail).

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

L'employeur envisageant de licencier un salarié le convoque, avant toute décision, à un entretien préalable, y compris lorsque le salarié a commis une faute grave. Cette convocation est faite par lettre recommandée ou par lettre remise en main propre contre décharge (articles L1232-2 et L1332-2 du Code du travail).  

L'entretien préalable a lieu, au plus tôt, 5 jours ouvrables après la présentation de la lettre recommandée ou la remise en main propre (article L1232-2 du Code du travail).

A noter : tous les jours de la semaine sont des jours ouvrables, à l'exception du jour de repos hebdomadaire et des jours fériés habituellement non travaillés dans l'entreprise. 

Exemple : si la convocation est remise en main propre ou reçue le mercredi, l'entretien aura lieu au plus tôt le mercredi suivant (les 5 jours ouvrables sont : jeudi, vendredi, samedi, lundi et mardi).

La lettre de convocation doit indiquer l'objet de l'entretien, le jour, l'heure, et le lieu de l'entretien, ainsi que la possibilité pour le salarié de se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l'entreprise, en présence de représentants du personnel. A défaut de représentant, l'assistance peut également se faire par un conseiller extérieur à l'entreprise de son choix inscrit sur une liste dressée par l'autorité administrative (article L1232-4 du Code du travail). 

L'entretien doit avoir lieu pendant le temps de travail, sur le lieu de travail ou au siège social de l'entreprise. À défaut, il y aura lieu à indemnisation.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4

Note moyenne sur 1 avis

  • le 02/08/2020

    Je suis satisfait mais j'avais des conditions environnementales (contrat intermittent en... Lire plus

    Je suis satisfait mais j'avais des conditions environnementales (contrat intermittent en cdi) en plus et j'ai pas trouvé l'info

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Nos actualités sur le thème Licenciement disciplinaire , quelles est la procédure à suivre ?

Par Pauline Righini le 21/07/2022 • 1246 vues

Seul l’employeur du salarié ou la personne habilitée par celui-ci dispose de la faculté de procéder à son licenciement. À défaut, le licenciement sera privé de cause réelle et sérieuse....


Par Alexandra Marion le 05/04/2022 • 194947 vues

Vous avez engagé une procédure de licenciement à l'encontre d'un de vos salariés. Après avoi...


Par Alice Lachaise le 23/03/2022 • 186381 vues

Il existe une obligation de vaccination pour certaines professions. Ainsi, un employeur peut-il l...


Par Océane Mahoukou le 02/02/2022 • 44542 vues

L'un de vos salariés a été déclaré inapte par le médecin du travail et vous envisagez de pr...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00

Vous pourriez être également intéressé par ces documents

Nos actualités sur le thème Gérer les absences injustifiées du salarié

Par Valérie Lohat le 22/07/2022 • 2048133 vues

Votre salarié ne s'est pas présenté au travail aujourd'hui ou est absent depuis plusieurs jours. Vous n'avez aucune nouvelle de sa part. Cette absence injustifiée cache peut-être un abandon de...


Par Yves NICOL le 15/09/2021 • 1257 vues

On y est : s’il travaille dans l’un des secteurs concerné, le salarié non vacciné et non titul...


Par L'équipe Juritravail le 23/07/2021 • 19366 vues

Votre salarié ne vient plus travailler mais ne vous a fourni aucun justificatif. Vous envisagez ...


Par Patrick LINGIBE le 11/07/2018 • 16847 vues

Vous vous absentez de votre travail sans le justifier à votre employeur ? Vos actes sont alors c...


Voir toutes les actualités

Nos actualités sur le thème Maîtriser l'hygiène, la sécurité et la santé au travail

Par Alexandra Marion le 18/07/2022 • 23220 vues

Cette semaine, les températures en France dépasseront les 35° dans la plupart des régions. Attention à vos équipes ! En effet, les fortes chaleurs comportent des risques pour la santé de vos...


Par Alice Lachaise le 07/07/2022 • 83013 vues

Le port du masque n'est plus obligatoire en entreprise, mais il reste recommandé afin de protég...


Par Alice Lachaise le 21/03/2022 • 37705 vues

L'épidémie de Covid-19 contraint les entreprises à adapter leur fonctionnement et à réorgani...


Par Alexandra Marion le 18/03/2022 • 9414 vues

Des salariés qui arrivent au travail démotivés, déjà fatigués avant même d'avoir commencé...


Voir toutes les actualités

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences