Lettre de demande d'autorisation à l'inspecteur du travail de licencier un...

illustration aperçu lettre.png

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Modèle de lettre : Lettre de demande d'autorisation à l'inspecteur du travail de licencier un représentant du personnel (salarié protégé)

Photo de Farah Benhadda

Rédigé par Farah Benhadda

Mis à jour le vendredi 15 décembre 2023

5233 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

La loi prévoit une protection pour les représentants du personnel afin qu’ils exercent leur mandat dans les meilleures conditions. 
Ainsi, si vous souhaitez licencier un salarié “protégé” pour insuffisance professionnelle ou pour non-respect de la discipline, par exemple, vous devez obtenir au préalable une autorisation de licenciement de l'inspecteur du travail.

 

Lire la suite

4,80€ TTC


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

La recommandation de l'auteur

L'inspecteur du travail doit envoyer sa réponse dans les 2 mois à compter de la réception de la demande de l'employeur.
 
Le silence de l'inspecteur durant 2 mois vaut rejet de la demande (articles R2421-4 et R2421-11 du Code du travail). 

 

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Lorsque l'employeur entend licencier un représentant du personnel, il doit obtenir une autorisation préalable de l'inspecteur du travail (articles L2411-3, L2411-5 et L2411-8 du Code du travail). 
 
Avant de faire cette demande, il doit :

  • convoquer l'intéressé à un entretien préalable ;
  • consulter pour avis le comité social économique (CSE). 

La consultation du CSE n’est pas obligatoire en cas de licenciement d'un conseiller prud'homal ou d’un délégué syndical. 
Cependant, si ce dernier est de droit représentant syndical au CSE d'entreprise ou d'établissement dans les entreprises de moins de trois cents salariés (article L2143-22 du Code du travail), son licenciement est soumis à consultation du CSE.

La demande d’autorisation de licenciement doit être adressée dans les 15 jours qui suivent la délibération du CSE, sauf en cas de mise à pied (auquel cas le délai est de 48 heures) (article R2421-1 du Code du travail).

L'employeur ne peut se fonder sur les activités représentatives du salarié pour justifier son licenciement au risque de commettre une discrimination. L'inspecteur du travail saisi vérifie s'il existe un rapport entre le licenciement et les fonctions représentatives de l’intéressé.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez du temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit.

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités en lien avec : "Lettre de demande d'autorisation à l'inspecteur du travail de licencier un représentant du personnel (salarié protégé)"

Par Helias CHETANEAU le 01/03/2024 • 2127 vues

L'évolution du marché du travail en France est marquée par un phénomène en constante croissance : les ruptures conventionnelles. Cette montée en puissance des ruptures conventionnelles n'a...


Par Caroline Audenaert Filliol le 09/02/2024 • 11636 vues

Si vous employez au moins 50 salariés et que vous envisagez de procéder à un licenciement...


Par Alexandra Marion le 02/02/2024 • 150973 vues

Lorsqu'un salarié est déclaré inapte à exercer son activité professionnelle, l'employeur...


Par Alexandra Marion le 01/02/2024 • 261634 vues

L'un de vos salariés a été déclaré inapte par le médecin du travail : vous allez devoir...


illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00

illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences