Lettre de renouvellement de la période d'essai d'un CDI

Vous jugez que la période d'essai de votre salarié est insuffisante ? Vous souhaitez mieux évaluer ses compétences ?

Rédigez votre lettre en ligne et obtenez un document juridique complet

Identifiez le destinataire
Renseignez la durée du renouvellement que vous souhaitez
Indiquez les raisons de ce renouvellement
Précisez la date de fin du renouvellement
Signez et envoyez la lettre

Télécharger la version word

Comment ça marche ?

Tout se fait en ligne, simplement et rapidement !


Répondez au questionnaire en ligne

Le formulaire est simple et rapide, tout se fait en quelques clics.

Nous créons votre lettre personnalisée

Nous reprenons l'ensemble de vos réponses pour compléter le modèle de lettre.

Téléchargez votre lettre

N'oubliez pas de la signer avant de l'envoyer 


Je démarre la rédaction

Combien ça coûte ?

Pour créer votre lettre de renouvellement personnalisée

5,00 HT

Rédigé par Rédaction Juritravail

Mis à jour le 19/07/2019

Téléchargement sécurisé

Satisfait ou remboursé

Je démarre la rédaction

Ce que dit la loi

L'article L1221-19 du Code du travail prévoit que la durée de la période d'essai ne peut dépasser :
- 2 mois pour les employés ou ouvriers ;
- 3 mois pour les agents de maîtrise et les techniciens ;
- 4 mois pour les cadres.

Toutefois, la période d'essai peut éventuellement être renouvelée si : 

- un accord de branche étendu en donne la possibilité. Dans ce cas, vous êtes tenu de respecter les conditions et la durée du renouvellement prévues dans cet accord (article L1221-21 du Code du travail) ;
- cette possibilité doit également être prévue dans le contrat de travail (article L1221-23 du Code du travail) ;
- le salarié accepte de renouveler la période d'essai de façon claire et non-équivoque.

En cas de renouvellement, la durée totale de la période d'essai ne peut pas excéder : 

- 4 mois pour les ouvriers et employés ;
- 6 mois pour les agents de maîtrise et techniciens ;
- 8 mois pour les cadres. 

La période d'essai ne peut être renouvelée de façon tacite puisqu'elle ne peut se faire qu'avec le consentement et l'accord du salarié. Il est donc nécessaire de prévoir par écrit le renouvellement de la période d'essai, au cours de la période d'essai initiale. Le salarié ne doit pas se contenter de signer le courrier de renouvellement de la période d'essai, ou se borner à en accuser réception (Cass. Soc. 25 janvier 2011, n° 09-42270). Il doit indiquer de façon manuscrite qu'il accepte le renouvellement de la période d'essai.

Si la période d'essai n'a pas été valablement renouvelée, et que le contrat est rompu au cours de ce renouvellement, la rupture s'analyse en un licenciement (Cass. Soc. 3 novembre 2010, n°09-68987).

Notre conseil :

Adressez votre courrier en recommandé avec accusé de réception à votre salarié, dans un délai raisonnable avant la fin initialement programmée de sa période d'essai.

Si votre convention collective prévoit des modalités particulières de renouvellement (par exemple : information en lettre recommandée uniquement) ou des délais à observer (par exemple : information du salarié au moins 7 jours avant la fin de sa période d'essai), respectez-les (Cass. Soc. 3 novembre 2010, n°09-68987).

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés