photo de Chloé Ledoux

Ce dossier : 

Recruter un stagiaire : tout ce que vous devez savoir

a été rédigé par Chloé Ledoux, Juriste

Droit des Employeurs - Droit Social

Professionnel

personnages illustrant Juritravail

Recruter un stagiaire : tout ce que vous devez savoir

aperçu du sommaire du dossier Recruter un stagiaire : tout ce que vous devez savoir

Rédigé par Chloé Ledoux - Mis à jour le 24 septembre 2020

Vous êtes chef d’entreprise et envisagez d’accueillir un stagiaire au cours de l’année 2020. Recevoir un stagiaire s’anticipe et nécessite une bonne préparation avant le jour de son arrivée en collaboration avec son établissement d’enseignement...

Lire la suite


Descriptif du dossier

Vous êtes chef d’entreprise et envisagez d’accueillir un stagiaire au cours de l’année 2020. Recevoir un stagiaire s’anticipe et nécessite une bonne préparation avant le jour de son arrivée en collaboration avec son établissement d’enseignement. De la conclusion de la convention de stageaux missions que vous pourrez lui confier, il est primordial de maîtriser le cadre juridique de cette relation tripartite. De plus, sachez que le Code de l’éducation précise le montant minimal de la gratification à verser, obligatoire sous certaines conditions.

Ce dossier vous permet de faire un tour d’horizon sur vos obligations en tant que structure d’accueil, afin d’intégrer votre stagiaire en toute légalité.



Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Stage en entreprise

  • Période de formation en milieu professionnel

  • Recruter un stagiaire

  • Embauche

  • Stagiaire

  • Durée du stage

  • Gratification minimale

  • Délai de carence

  • Quota de stagiaires

  • Formation

  • Cotisations sociales

  • Période d'essai après un stage

  • Convention de stage

  • Convention tripartite

  • Établissement d’accueil

  • Enseignement

  • Titres-restaurant stagiaire


Plan détaillé du dossier

Nos dossiers sont composés de plusieurs questions essentielles. Il s'agit des questions les plus fréquemment posées sur le thème du dossier. Nos juristes répondent à ces questions de manière précise et succincte pour vous faciliter la compréhension du droit.

16 Questions Essentielles

Voir les autres Questions Essentielles


Ce dossier contient également

4 Modèle(s) de Lettre(s)

Gagnez du temps en utilisant nos modèles de lettre. Grâce aux commentaires et précisions de nos juristes, personnalisez votre modèle puis imprimez-le : c'est prêt !

1 Fiche(s) express

Complètes et pratiques, nos fiches express vous fournissent toutes les informations juridiques dont vous avez besoin.


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Dans l'objectif de favoriser l'insertion des jeunes dans le monde professionnel, vous êtes sur le point de répondre favorablement à une demande de stage pour l'année 2020. 

Le stage ou la période de formation en milieu professionnel se conçoit comme une période plus ou moins longue pendant laquelle l’élève ou l’étudiant complète sa formation scolaire (ou universitaire). Le stage en entreprise ayant une visée pédagogique, vous ne pouvez pas faire appel à un stagiaire pour remplacer un de vos salariés absent. Attention, un risque de requalification en contrat de travail existe !

Afin d'éviter toute déconvenue, soyez rigoureux dans vos démarches. Vous devez conclure une convention de stage tripartite entre vous, l'établissement d'enseignement, et le jeune stagiaire.

Vos interrogations portent sans doute sur de nombreux points, comme la gratification dont vous allez devoir vous acquitter, les charges à supporter sur le versement de cette gratification, ou encore, sur la possibilité d’une succession de stagiaires à un même poste. Combien de stagiaires pouvez-vous accueillir en même temps ou au cours de l'année ? Notre dossier répond à toutes vos questions.

Contenu du dossier :

Pour vous aider et répondre au mieux à vos interrogations, ce dossier aborde de multiples points juridiques dont voici l’aperçu :

  • le contenu de la convention de stage ;

  • les heures supplémentaires pendant un stage ;

  • les congés payés du stagiaire et autorisations d'absence ;

  • la durée de la période d’essai si une embauche succède au stage ;

  • la gratification du stagiaire ;

  • les cotisations et contributions sociales ;

  • la durée maximale d’un stage ;

  • le délai de carence entre deux stages successifs ;

  • le quota de stagiaires ;

  • l'attribution de titres-restaurant et autres avantages ;

  • les fonctions et missions du stagiaire (travaux dangereux).


La question du moment

Puis-je affecter un mineur à toutes sortes de travaux ?

Par principe, une entreprise ne peut pas affecter un mineur à toutes sortes de travaux dans le cadre d'un job d'été ou de la formation professionnelle. Si tout mineur de 16 ans au moins peut être salarié, quel que soit le type de contrat, il bénéficie cependant d'une protection particulière en raison des tâches à accomplir.

Avant 18 ans, les jeunes travailleurs ne peuvent accomplir certains travaux. Voici la liste des travaux interdits ou réglementés (1) pour les jeunes travailleurs pendant leurs vacances scolaires ou les jeunes en formation professionnelle :

  • activité professionnelle interdite en raison de l'atteinte à leur intégrité physique ou morale : il est interdit d'affecter les jeunes à des travaux les exposant à des actes ou représentations à caractère pornographique ou violent ;
  • travaux exposant à des agents chimiques dangereux : un jeune de moins de 18 ans ne peut être exposé dans le cadre de son activité professionnelle à des travaux impliquant la préparation, l'emploi, la manipulation ou l'exposition à des agents chimiques dangereux, fibres d'amiantes comprises ;
  • travaux exposant à des agents biologiques (agents biologiques pouvant provoquer une maladie grave chez l'homme) ;
  • travaux exposant aux vibrations mécaniques d'un niveau de vibration supérieur aux valeurs d'exposition journalière déclenchant une action de prévention ;
  • travaux exposant à des rayonnements ionisant ;
  • travaux en milieu hyperbare ;
  • travaux exposant à un risque d'origine électrique ;
  • travaux comportant des risques d'effondrement et d'ensevelissement ;
  • conduite d'équipements de travail mobiles automoteurs et d'équipements de travail servant au levage ;
  • travaux nécessitant l'utilisation de machines (de type scies circulaires pour le travail du bois et des matériaux, presses, ponts élévateurs pour véhicules) ;
  • travaux temporaires en hauteur (échafaudages, sur des arbres, etc.) : l'utilisation d'échelles, d'escabeaux et de marchepieds est en revanche possible. Les jeunes ne peuvent pas participer au montage et démontage d'échafaudages ;
  • travaux avec des appareils sous pression ;
  • travaux en milieu confiné (cuves, citernes, bassins et réservoirs, puits, conduites de gaz, canaux de fumée, égouts, fosses et galeries) ;
  • travaux au contact du verre ou du métal en fusion (coulée de verre ou de métaux en fusion) ;
  • travaux exposant à des températures extrêmes ;
  • travaux en contact d'animaux en souffrance ou en danger (abattage, euthanasie et équarrissage des animaux ou travaux en contact d'animaux féroces ou venimeux) ;
  • travaux les exposant à des champs électromagnétiques pour lesquels les résultats de l'évaluation des risques mettent en évidence la possibilité de dépasser les valeurs limites d'exposition.

Toutefois, toute entreprise ou chef d'établissement peut être autorisé, par décision de l'inspecteur du travail, pour une durée de 3 ans, à affecter des jeunes aux travaux interdits susceptibles de dérogation, sous réserve de satisfaire à certaines conditions (2).

L'ensemble de ces dispositions s'applique notamment aux jeunes âgés de 15 à 18 ans (3) :

  • qui effectuent un stage en entreprise ;
  • en apprentissage ou en contrat de professionnalisation ;
  • qui sont élèves ou étudiants dans un diplôme professionnel ou technologique ;
  • ou pour ceux accueillis dans certains établissements.


N'attendez plus ! Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

  • Prévoir un stage en entreprise : rémunération, congés, durée

    Comme tous les ans, vous commencez à recevoir des demandes de stages. Quelle rémunération de stage êtes-vous obligé de verser ? Devez-vous prévoir des congés pour votre stagiaire ? Quelle est la durée d'un stage ou encore le nombre de stagiaires autorisés dans votre entreprise ? On vous explique.

    Voir +
  • Rémunération des stagiaires de la formation professionnelle

    Publication au JO de deux décrets simplifiant les modalités de rémunération des stagiaires de la formation professionnelle.Deux décrets du 29 avril 2021 portant sur les modalités de rémunération des stagiaires de la formation professionnelle ont été publiés au Journal officiel du 30 avril 2021.

    Voir +
  • Le statut de stagiaire

    Ces dernières années, le stage en entreprise est devenu incontournable pour tout étudiant afin de compléter sa formation universitaire. La première chose a savoir est que le stagiaire n'est pas un salarié de l'entreprise d'accueil.

    Voir +

Pour aller plus loin

En savoir plus sur le thème Proposer un stage en entreprise

Nos documents sur le thème :

Avenant au contrat de travail : augmenter la rémunération

3 (1 avis clients)

Rédigé par L'équipe Juritravail, mis à jour le 01/10/2021

Démarches RSE : les enjeux de la responsabilité sociétale des entreprises

Rédigé par Caroline Audenaert Filliol, mis à jour le 13/01/2022

Lettre de notification d'un avertissement

3.8 (4 avis clients)

Rédigé par L'équipe Juritravail, mis à jour le 19/05/2021

Nos publications sur le thème :

Le statut de stagiaire

Par Florent LABRUGERE le 14/08/2020