photo de Chloé Ledoux

Chloé Ledoux

Juriste

Diplômée d'un Master II en Droit des relations de travail en entreprise, j'ai acquis une première expérience au cœur du service RH d'une entreprise en tant que juriste en droit social. En étant au plus près des collaborateurs, j'ai pris conscience de l'apport du droit social aussi bien dans le suivi des relations individuelles de travail que collectives. Mon intégration chez Juritravail m'a permis d'enrichir mes compétences, tous domaines de droit confondus. Je m'investie quotidiennement afin d'apporter une information juridique claire et personnalisée à chacun, qu'il soit particulier ou professionnel.

0Actualités juridiques

7Dossiers & Modèles

116.763Lecteurs


Lettre de licenciement pour impossibilité de reclassement suite à une inaptitude d’origine professionnelle

Dernère mise à jour : 10 Mars 2020

Nombre de vues du documents : 9449

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Un de vos salariés a été déclaré inapte par le médecin du travail. L'origine de son inaptitude est professionnelle, c'est-à-dire qu'elle est consécutive à un accident du travail ou une maladie professionnelle. Vous lui avez proposé des postes de reclassement et des adaptations de postes qu'il a refusé ou  encore, aucun poste de reclassement, malgré des recherches sérieuses, ne peut convenir à ses capacités et aux recommandations du médecin du travail.

Vous avez donc entamé la procédure de licenciement et réalisé l'entretien préalable. Vous souhaitez maintenant lui faire parvenir la notification de son licenciement.


Ce que dit la loi :

L'employeur ne peut rompre le contrat de travail que s'il justifie soit de son impossibilité de proposer un emploi dans les conditions prévues à l'article L1226-10 du Code du travail, soit du refus par le salarié de l'emploi proposé dans ces conditions, soit de la mention expresse dans l'avis du médecin du travail que tout maintien du salarié dans l'emploi serait gravement préjudiciable à sa santé ou que l'état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement dans l'emploi (article L1226-12 du Code du travail).

Lorsque l'employeur est dans l'impossibilité de proposer un autre emploi au salarié, il lui fait connaître par écrit les motifs qui s'opposent au reclassement.

Vous devez respecter la procédure de licenciement pour motif personnel : entretien préalable, notification et motivation du licenciement.

La lettre de licenciement doit être motivée par l'impossibilité de reclassement ou par l'impossibilité de reclassement suite au refus de celui-ci et pas uniquement par l'inaptitude du salarié. Le licenciement pour inaptitude ne peut être valable que si la lettre notifiant la rupture du contrat de travail invoque :
•    l'inaptitude du salarié ;
•    l'impossibilité de le reclasser.

Si l'une des deux mentions est manquante, le licenciement devient sans cause réelle et sérieuse (Cass. Soc, 9 avril 2008, n°07-40356).

Depuis le 1er janvier 2015, les mentions relatives au DIF ont disparu des lettres de notification de licenciement. En effet, depuis cette date, le DIF (droit individuel à la formation) a été remplacé par le compte personnel de formation (CPF) (articles L6111-1 et L6323-1 du Code du travail). Aucune mention sur le CPF n'a à figurer dans les lettres de licenciement.

La lettre de licenciement doit énoncer précisément les motifs du licenciement (article L1232-6 du Code du travail).

En cas de licenciement pour inaptitude, le préavis n'est pas exécuté et le contrat de travail est rompu à la date de notification du licenciement. Toutefois, le salarié a droit à une indemnité compensatrice de préavis puisque l'origine de la maladie ou de l'accident est professionnelle.

Selon l'article L911-8 6° du Code de la Sécurité sociale, il n'est plus nécessaire de mentionner les droits à la portabilité en matière de frais de santé et de prévoyance dans la lettre de licenciement, une simple mention sur le certificat de travail suffit.

Contenu du téléchargement :

Guide d"utilisation & Modèle de lettre (Lettre de licenciement pour impossibilité de reclassement suite à une inaptitude d’origine professionnelle)


Lettre de licenciement pour impossibilité de reclassement suite à une inaptitude d’origine professionnelle


Nom de l'entreprise
Adresse

 

 

Nom, Prénom du salarié
Adresse
 

Fait à ……… (lieu), le ………… (date)

 

Lettre recommandée avec accusé de réception (Numéro de recommandé)

Objet : notification de votre licenciement

 

 

Madame/Monsieur,

 

En présence d'un accident du travail :

 

Le …… (date), vous avez été victime d'un accident du travail. A l'issue de l'arrêt de travail que cet accident a engendré, vous avez rencontré le médecin du travail le ………(date de la visite) (si une deuxième v...

Modèle de document

Télécharger le modèle de lettre


Format : WORD

Nombre de pages : 2

5.0 (1 avis clients)

Télécharger

Le petit plus

Vous devez impérativement envoyer cette lettre de notification par courrier recommandé avec accusé de réception.

Les mots « maladie » ou « état de santé » ne doivent pas apparaître dans ce courrier, sous peine d'entraîner la requalification du licenciement en licenciement discriminatoire (réintégration obligatoire du salarié ou versement de dommages et intérêts).
 



Les avis des internautes

5.0

Note moyenne sur 1 avis

  • 5

    Notamment avec les explications et les recommandations jointes

    le 13/01/2015


Autres documents sur le thème Licenciement pour inaptitude : procédure & lettre pour licencier :


Les modèles de lettre sur le même sujet :

Voir toutes les modèles de lettre sur le même sujet