illustration logo

Convocation des délégués syndicaux en vue de la négociation annuelle obligatoire (NAO)

illustration aperçu dossier

Ce modèle de lettre : Convocation des délégués syndicaux en vue de la négociation annuelle obligatoire (NAO)

15587 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

photo de Valérie Lohat

Rédigé par Valérie Lohat

Mis à jour le 04 novembre 2022


Afin d'organiser la négociation annuelle obligatoire (NAO) dans votre entreprise, vous décidez de convoquer les délégués syndicaux à la première réunion.

4,80€ TTC


La recommandation de l'auteur

Pour des raisons de preuve, n'hésitez pas à envoyer votre transmission de demande de NAO par lettre recommandée avec accusé de réception.


Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Dans les entreprises où sont constituées une ou plusieurs sections syndicales d'organisations représentatives, l'employeur engage au moins une fois tous les quatre ans une négociation en entreprise (article L2242-1 du Code du travail).

A défaut d'accord en ce sens, ou en cas de non-respect de ses dispositions, l'employeur doit engager des négociations chaque année (article L2242-13 du Code du travail).

La négociation s'engage à la demande d'une organisation syndicale représentative à défaut d'une initiative de l'employeur depuis :

  • plus de 12 mois suivant la précédente négociation, pour les négociations annuelles ;
  • plus de 36 mois suivant la dernière négociation pour la négociation triennale.

La demande de négociation formulée par l'organisation syndicale est transmise dans les 8 jours par l'employeur aux autres organisations représentatives. Dans les 15 jours qui suivent la demande formulée par une organisation syndicale, l'employeur convoque les parties à la négociation annuelle.

Tous les ans, doivent être abordés lors de la NAO :

  • la rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l'entreprise;
  • l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la qualité de vie au travail et depuis le 31 mars 2022, s'ajoutent les conditions de travail (Loi n°2021-1018 du 2 août 2021).

Tous les 3 ans, les entreprises d'au moins 300 salariés engagent une négociation sur la gestion des emplois et des parcours professionnels.

Si l'employeur ne donne pas suite, il encourt des sanctions pénales. En effet, s'il n'engage pas la NAO ou ne donne pas suite à la demande dans les 15 jours, il commet un délit d'entrave puni d'un an d'emprisonnement et de 3 750 euros d'amende (article L2243-2 du Code du travail).

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 1 avis

  • le 11/03/2017

    Je suis entièrement satisfait de la réponse rapide merci

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez du temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit.

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités sur le thème NAO employeur : bien gérer la Négociation Annuelle Obligatoire

Par Kevin Le Moyec le 09/11/2022 • 32974 vues

Dès lors qu'une ou plusieurs sections syndicales d'organisations représentatives sont constituées dans l'entreprise, vous avez l'obligation d'engager des négociations sur certains thèmes. Quel...


Par Zié Issouf Kone le 04/11/2022 • 237535 vues

En tant qu'employeur, vous devez préparer la négociation annuelle obligatoire (NAO) dans votre ...


Par Alexandra Marion le 10/06/2022 • 11835 vues

Il est possible de faire bénéficier ses salariés d'un titre-mobilité, à l'image du titre-re...


Par Myriam Victor le 07/01/2022 • 7645 vues

Pour cette première webconférence de l'année, nous avons abordé le sujet des Négociations An...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences