illustration logo

Rupture anticipée CDD - inaptitude non professionnelle

illustration aperçu dossier

2065 utilisateurs ont déjà utilisé ce modèle de lettre

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 21 avril 2022


Ce modèle de lettre : Rupture anticipée CDD - inaptitude non professionnelle

Un de vos salariés embauché en CDD (contrat à durée déterminée) a été déclaré inapte par le médecin du travail. L'origine de son inaptitude n'est pas professionnelle c'est-à-dire qu'elle ne fait pas suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle. Vous lui avez proposé des postes de reclassement et des adaptations de postes qu'il a refusé ou aucun poste de reclassement, malgré des recherches sérieuses, ne peut convenir à ses capacités et aux recommandations...

Lire la suite

Un de vos salariés embauché en CDD (contrat à durée déterminée) a été déclaré inapte par le médecin du travail. L'origine de son inaptitude n'est pas professionnelle c'est-à-dire qu'elle ne fait pas suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle. Vous lui avez proposé des postes de reclassement et des adaptations de postes qu'il a refusé ou aucun poste de reclassement, malgré des recherches sérieuses, ne peut convenir à ses capacités et aux recommandations du médecin du travail. 

Vous souhaitez entamer la procédure de rupture anticipée du CDD et lui faire parvenir la notification de la rupture de son contrat.


4,80€ TTC

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 21 avril 2022


La recommandation de l'auteur

Afin de conserver une preuve de votre démarche, vous pouvez envoyer cette lettre de notification par courrier recommandé avec accusé de réception.

Les mots « maladie » ou « état de santé » ne doivent pas apparaître dans ce courrier, sous peine d'entraîner la requalification de la rupture en rupture discriminatoire (article L1132-1 du Code du travail).


Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Avant de procéder à la rupture du contrat, l'employeur doit s'assurer que l'inaptitude a bien été constatée par le médecin du travail à l'issue d'un examen médical du salarié.

Si le médecin estime qu'une seconde visite est nécessaire pour rassembler des éléments permettant de motiver sa décision, celle-ci doit être réalisée dans un délai qui ne peut excéder 15 jours après le premier examen (article R4624-42 du Code du travail). 

Dès lors qu'il y a un avis d'inaptitude, l'employeur doit rechercher des possibilités de reclassement pour le salarié notamment en collaboration avec la médecine du travail. 

L'avis d'inaptitude peut mentionner que tout maintien du salarié dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé ou que l'état de santé du salarié fait obstacle à tout reclassement dans un emploi.

À défaut de reclassement possible ou de refus du salarié d'être reclassé, l'employeur peut envisager la rupture du contrat.

La procédure de rupture anticipée du CDD doit être respectée. La rupture doit être notifiée et motivée c'est-à-dire qu'elle doit en énoncer précisément les motifs (inaptitude du salarié avec impossibilité de reclassement ou refus du salarié). 

L'employeur n'a pas à convoquer le salarié à un entretien préalable afin de rompre le CDD en raison de son inaptitude (Cass. avis. 21 octobre 2013, n°15013).

À noter, toutefois, que si l'inaptitude concerne un salarié protégé, il n'est possible de rompre son contrat qu'après avoir obtenu l'autorisation de l'Inspecteur du travail.


illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Nos actualités sur le thème Rupture du CDD : comment rompre de manière anticipée ?

Par L'équipe Juritravail le 19/05/2022 • 1856272 vues

Vous souhaitez rompre de manière anticipée le contrat à durée déterminée (CDD) de votre salarié ? En principe, il n'est pas possible de mettre un terme à ce contrat avant la date de fin pr...


Par Jérémy DUCLOS le 29/10/2021 • 2297 vues

Dans un arrêt du 13 octobre 2021 (N° 19-24.540), publié au bulletin, la chambre sociale de la ...


Par Aurélie Arnaud le 06/04/2020 • 11103 vues

Dans le contexte actuel entraînant la fermeture ou la baisse d’activité des entreprises de nomb...


Par Xavier Berjot le 26/12/2016 • 4546 vues

L’employeur ne peut rompre le CDD, de manière anticipée, que dans des cas limitativement prévu...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00

Nos actualités sur le thème Le CDD en question

Par Alexandra Marion le 15/03/2022 • 363379 vues

Vous venez d'embaucher un salarié en contrat à durée déterminée (CDD). Afin d'évaluer les compétences du salarié nouvellement recruté, vous pouvez prévoir une période d'essai dans son co...


Par Alexandra Marion le 08/09/2020 • 13492 vues

Vous avez besoin de renforcer l'effectif de votre entreprise et pour cela vous envisagez de recru...


Par Alice Lachaise le 26/06/2020 • 3474 vues

Vous souhaitez embaucher un maçon en CDD ? Vous ne savez pas comment rédiger son contrat ? Voic...


Par Claire Danis de Almeida le 05/01/2017 • 1122 vues

Le CDD de remplacement d’un mi-temps thérapeutique cesse à la fin dudit mi-temps thérapeutique...


Voir toutes les actualités

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences