-

Vous êtes abonné ? identifiez-vous pour accéder à l'ensemble de nos contenus

photo de L'équipe Juritravail

Ce dossier : 

Transfert d'entreprise : tout savoir sur la procédure à respecter

a été rédigé par L'équipe Juritravail, Juriste rédacteur web

Droit des Employeurs - Droit Social

Professionnel

personnages illustrant Juritravail

Transfert d'entreprise : tout savoir sur la procédure à respecter

aperçu du sommaire du dossier Transfert d'entreprise : tout savoir sur la procédure à respecter

Rédigé par L'équipe Juritravail - Mis à jour le 01 Avril 2021

Descriptif du dossier

Le transfert d’entreprise entraîne une modification de la situation juridique de l'employeur. Il implique que le contrat entre le salarié et l'employeur initial ne produit plus ses effets entre les parties. Elles sont réciproquement libérées de leurs engagements contractuels l'une envers l'autre.


Pour autant, la loi dispose que le
contrat de travail subsiste entre le repreneur et le salarié. Cette poursuite du contrat de travail s'effectue de plein droit. En effet, elle s'impose aux parties même en l'absence d'avenant au contrat de travail. 


Ce transfert automatique du contrat de travail s'effectue toutefois sous conditions qui, si elles ne sont pas remplies, n'empêche pas les parties de procéder à un transfert du contrat de travail par voie conventionnelle. Le cas échéant, l'accord de chacune des parties au contrat de travail, mais aussi celui du repreneur, doit être formalisé dans un accord tripartite. 

Le transfert d’entreprise entraîne une modification de la situation juridique de l'employeur. Il implique que le contrat entre le salarié et l'employeur initial ne produit plus ses effets entre les parties...

Lire la suite

Droit des Employeurs - Droit Social

Professionnel


Descriptif du dossier

Le transfert d’entreprise entraîne une modification de la situation juridique de l'employeur. Il implique que le contrat entre le salarié et l'employeur initial ne produit plus ses effets entre les parties. Elles sont réciproquement libérées de leurs engagements contractuels l'une envers l'autre.


Pour autant, la loi dispose que le
contrat de travail subsiste entre le repreneur et le salarié. Cette poursuite du contrat de travail s'effectue de plein droit. En effet, elle s'impose aux parties même en l'absence d'avenant au contrat de travail. 


Ce transfert automatique du contrat de travail s'effectue toutefois sous conditions qui, si elles ne sont pas remplies, n'empêche pas les parties de procéder à un transfert du contrat de travail par voie conventionnelle. Le cas échéant, l'accord de chacune des parties au contrat de travail, mais aussi celui du repreneur, doit être formalisé dans un accord tripartite. 


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Transfert

  • Entreprise

  • Contrat de travail

  • Salarié

  • Employeur

  • Vente

  • Fusion

  • Transformation

  • Succession

  • Congés

  • Obligation de non-concurrence

  • Perte d’un marché


Plan détaillé du dossier

Nos dossiers sont composés de plusieurs questions essentielles. Il s'agit des questions les plus fréquemment posées sur le thème du dossier. Nos juristes répondent à ces questions de manière précise et succincte pour vous faciliter la compréhension du droit.

9 Questions Essentielles

  • Quel est l'impact de la vente d'une société sur les contrats de travail en cours ?

  • Un salarié peut-il refuser que son contrat soit transféré au nouvel employeur ?

  • L' ancienneté du salarié est-elle maintenue ?

  • Le nouvel employeur peut-il imposer une nouvelle période d’essai au salarié transféré ?

  • Quel impact a le transfert d'entreprise sur les contrats à durée déterminée ?

  • Le nouvel employeur peut-il modifier les dates de congés prévues par l'employeur initial ?

  • Le contrat d'un salarié victime d'un accident du travail est-il transféré au nouvel employeur ?

  • L’obligation de non concurrence qui liait le salarié à son employeur initial se poursuit-elle au bénéfice du repreneur ?

  • Dans quel cas la perte d’un marché entraine le transfert automatique des contrats de travail ?

Voir les autres questions essentielles


Ce dossier contient également

1 Modèle(s) de Contrat(s)

Nos modèles de contrat, rédigés par nos juristes, vous permettent d'être en conformité avec la loi. Grâce aux commentaires et précision apportés par nos juristes, choisissez les bonnes variantes et rédigez un contrat adapté à votre situation.

  • Convention de transfert volontaire du contrat de travail


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous reprenez une entreprise ; cela implique-t-il la reprise des salariés attachés à celle-ci ? Devez-vous reprendre l'ancienneté de ces salariés ? Pouvez-vous modifier les dates de congés déjà posées avant le transfert d'entreprise ? Etes-vous tenu de conserver les contrats de travail suspendus au moment du transfert d'entreprise (arrêt maladie, accident de travail, congé maternité, etc.) ? Quid des contrats de travail, indifféremment de leurs formes (contrat d'apprentissage, contrat à durée déterminée, contrat à temps partiel, etc.) ?

Ce dossier présente clairement et simplement les modalités et conséquences d’un transfert d’entreprise.

Contenu du dossier :

Ce dossier aborde les thématiques suivantes :

  • la gestion de l'ancienneté du salarié suite au transfert d’entreprise ;
  • le sort des contrats à durée déterminée (CDD) ; 
  • le cas du salarié en accident du travail lors du transfert ;
  • le sort du salarié en cas de refus de transfert de son contrat de travail ;
  • le sort de la clause de non-concurrence lors du transfert du contrat de travail ;
  • etc.

En outre, un modèle de convention tripartite est mis à disposition pour organiser le transfert d'un salarié entre deux entreprises, lorsque les conditions du transfert automatique du contrat de travail ne sont pas remplies.



La question du moment

Quel impact a le transfert d'entreprise sur les contrats à durée déterminée ?

Les contrats de travail à durée déterminée (CDD) se poursuivent également avec le repreneur à l'occasion d'un transfert d'entreprise (1)

Effectivement, la loi dispose que le contrat de travail en cours au moment du transfert d'entreprise, subsiste entre le salarié et le nouvel employeur. Ainsi la loi ne fait aucune distinction entre contrat de travail à durée indéterminée (CDI) ou déterminée (CDD). 

La cession de l'entité qui emploie le salarié ne constitue pas un motif légitime de rupture de ce dernier, les cas de rupture anticipée d'un CDD étant exhaustivement énumérés (2).

De même, la forme du contrat à durée déterminée importe peu. Ainsi, il a été admis par les juges que sont également transférés les contrats d'apprentissage (3)


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un langage clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

Insuffisante caractérisation du co-emploi

L’identification d’un co-employeur au sein d’un groupe de sociétés a pour effet premier de donner aux salariés un autre débiteur d’obligations que la personne morale partie aux contrats de travail. Elle fait peser sur le...

Voir +

Cession de fonds de commerce : quel sort pour les contrats en cours?

Dans le cadre de la cession d'un fonds de commerce, l'acquéreur a l'obligation de reprendre à son compte les contrats de travail.

Voir +

Les autres dossiers sur le même thème