Lettre de licenciement d'un salarié malade (absences répétées ou prolongées...

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Lettre de licenciement d'un salarié malade (absences répétées ou prolongées perturbant le fonctionnement de l'entreprise)

Photo de Alice Lachaise

Rédigé par Alice Lachaise

Mis à jour le mercredi 22 mai 2024

8537 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Votre salarié est en arrêt maladie ? Ses absences répétées ou son absence prolongée perturbent le bon fonctionnement de votre entreprise et vous êtes dans l'obligation de pourvoir à son remplacement définitif ? Découvrez notre modèle de lettre prêt à l'emploi, pour notifier le licenciement de ce salarié, en raison de ses absences qui perturbent le bon fonctionnement de votre entreprise

... Lire la suite

4,80€ TTC

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Votre salarié est en arrêt de travail pour maladie. Son absence prolongée ou répétée ont pour incidence de perturber le bon fonctionnement de votre entreprise. De ce fait, vous prenez la décision de le licencier.

Découvrez notre modèle de lettre de licenciement d'un salarié en arrêt maladie, pour absences répétées ou prolongées perturbant le fonctionnement de l'entreprise.

La recommandation de l'auteur

Avant d'entamer toute procédure de licenciement, vérifiez les dispositions de votre convention collective. En effet, celle-ci peut contenir une clause de garantie d'emploi en faveur du salarié malade prévoyant une période pendant laquelle tout licenciement est interdit.

N’oubliez pas d’envoyer ce courrier par lettre recommandée avec accusé de réception.

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

L'article L1132-1 du Code du travail interdit à l’employeur de licencier un salarié du fait de sa maladie. À défaut, il s'agirait d’un licenciement discriminatoire. Mais le licenciement d’un salarié malade n’est pas impossible.

En effet, les absences répétées ou prolongées, désorganisant l’entreprise, peuvent justifier le licenciement d’un salarié malade.

L'employeur peut justifier le licenciement d'un salarié malade, par la situation objective de l'entreprise qui se trouve dans la nécessité de pourvoir au remplacement définitif d'un salarié, dont l'absence prolongée ou les absences répétées perturbent le fonctionnement (article L1132-1 du Code du travail et Cass. Soc. 13 juillet 2005, n°03-47900). Mais la Cour a précisé, dans un arrêt, que pour justifier le licenciement d’un salarié malade, il faut que l’employeur prouve que son absence, ne perturbe pas seulement le service dans lequel il travaille, mais bien l’entreprise dans son ensemble. À défaut, l’employé a le droit à une indemnité de licenciement sans cause réelle et sérieuse (Cass. Soc. 6 juillet 2022, n°21-10261).

Il faut donc, notamment, que 3 critères cumulatifs soient réunis :

  • une désorganisation de l'entreprise dans son ensemble (pas seulement d’un service), en raison des absences répétées ou d'une absence prolongée ;
  • la nécessité de remplacer définitivement le salarié malade ; 
  • l’absence du salarié n’est pas liée à un manquement de l’employeur à son obligation de sécurité. 

Pour les licenciements notifiés depuis le 18 décembre 2017, le salarié peut, dans les quinze jours suivant la notification du licenciement, par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé, demander à l'employeur des précisions sur les motifs énoncés dans la lettre de licenciement.

Vous disposez alors d'un délai de quinze jours après la réception de la demande du salarié pour apporter des précisions, s'il le souhaite. Vous communiquez ces précisions au salarié par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé.

Dans un délai de quinze jours suivant la notification du licenciement et selon les mêmes formes, vous pouvez, à votre initiative, préciser les motifs du licenciement (article R1232-13 du Code du travail).

Selon l’article L911-8, 6° du Code de la Sécurité sociale, il n’est plus nécessaire de mentionner les droits à la portabilité en matière de frais de santé et de prévoyance dans la lettre de licenciement, une simple mention sur le certificat de travail suffit.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 3 avis

  • le 14/12/2016

    Réponse rapide et claire avec diverses possibilités au niveau du choix

  • le 13/01/2016

    Je vous adresse mes remerciements car j'ai eu le document dans la minute même suivant le règlement. le contenu m'a bien aidé à finaliser et habiller le courrier. cordialement

  • le 28/10/2015

    Correspond à ma demande

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez en temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit !

Plus d'infos au 01 75 75 36 00 !

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités en lien avec : "Lettre de licenciement d'un salarié malade (absences répétées ou prolongées perturbant le fonctionnement de l'entreprise)"

Par Caroline Audenaert Filliol le 17/05/2024 • 102650 vues

L'un de vos salariés est en arrêt maladie longue durée. Il ne pourra pas être présent pendant au moins 6 mois et vous appréhendez la gestion de son absence. Devez-vous maintenir son salaire...


Par Sessi Imorou le 19/04/2024 • 67305 vues

Oui, il est possible de licencier un salarié malade sous certaines conditions. Vous vous...


Par Stéphanie JOURQUIN le 09/04/2024 • 1628 vues

Par définition, un licenciement pour motif économique est effectué par l’employeur pour des...


Par Caroline Audenaert Filliol le 03/05/2023 • 44525 vues

L'état de santé de votre salarié justifie la réduction de son activité : un temps partiel...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences