Répondre à un appel d'offres

illustration aperçu dossier.svg

1 document compris avec ce dossier :

Répondre à un appel d'offres

Photo de Caroline Audenaert Filliol

Rédigé par Caroline Audenaert Filliol

Mis à jour le 14 septembre 2018

6238 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

En tant que chef d’une entreprise privée, vous envisagez de soumissionner à une procédure de passation d’un marché public ? Vous vous estimez lésé du fait d’un manquement de l’administration dans la procédure ? C’est le coursier que vous avez mandaté qui n’a pas respecté les termes du contrat ? Obligations de l’administration, du transporteur de plis, constitution et dépôt du dossier, entente,... Lire la suite

18,00€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

18€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez en temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit !

Plus d'infos au 01 75 75 36 00 !

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

En bref

En tant que chef d’une entreprise privée, vous envisagez de soumissionner à une procédure de passation d’un marché public ? Vous vous estimez lésé du fait d’un manquement de l’administration dans la procédure ? C’est le coursier que vous avez mandaté qui n’a pas respecté les termes du contrat ? Obligations de l’administration, du transporteur de plis, constitution et dépôt du dossier, entente, sous-traitance, recours éventuels : nous vous éclairons sur l’ensemble de ces démarches.

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Dans le cadre d’un appel d’offres opportun pour votre entreprise, vous avez besoin d’être guidé sur la procédure à suivre avant de faire parvenir votre dossier à la personne publique initiatrice du projet.

Votre dossier est constitué et vous vous interrogez sur les modalités de dépôt : délais à respecter, date de soumission à retenir pour la recevabilité du dossier, retard de l’envoi imputable au transporteur du pli, etc.

Soyez vigilant dans vos démarches, car pour répondre aux principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures, la procédure d’appel à la concurrence répond à un cadre strict et une erreur du soumissionnaire peut constituer un motif d’irrecevabilité de la candidature.

Contenu du dossier :

Notre dossier vous permet de candidater à un appel d’offres, conformément aux règles relatives aux marchés publics. Nous traitons des informations relatives :

  • à la concurrence et aux ententes entre entreprises ;

  • à la candidature de groupes ;

  • aux offres de couverture ;

  • à l’importance de la fixation du juste prix ;

  • aux délais de dépôt du dossier ;

  • aux conséquences d’une réception hors délai ;

  • à la responsabilité du coursier ;

  • à la sous-traitance de marché public.

1 document compris avec ce dossier :

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Appel d’offres & marché public

icône case à cocher

Candidature groupée et sous-traitance

icône case à cocher

Entente et offre de couverture

icône case à cocher

Procédure de candidature et délai

icône case à cocher

Retard et responsabilité du coursier

icône case à cocher

Egalité de traitement et concurrence

icône case à cocher

Non-respect de la procédure et sanctions

Le plan du dossier

  • Je me suis entendu avec d’autres concurrents pour m’assurer de remporter un marché spécifique. Qu’est-ce que je risque si cela est découvert ?
  • Quel est le risque pour moi d’avoir sous-traité une partie de l’exécution d’un contrat de marché public ?
  • Puis-je m’entendre avec plusieurs partenaires pour que nous co-traitions le marché afin de concurrencer une plus grosse structure polyvalente ?
  • J’ai tardé à déposer mon dossier pour un appel d’offres. Ai-je un recours ?
  • J’ai envoyé mon dossier de candidature à temps mais une grève de la poste a empêché celui-ci de parvenir dans les délais. Ai-je un recours ?
  • Répondre à un appel d'offres
  • Quel est le risque pour moi de proposer un prix très bas pour m'assurer de remporter le marché ?
  • Pressé par le temps, j'ai déposé mon offre sans toutefois y joindre toutes les précisions requises. Est-ce éliminatoire d'office ?
  • Est-ce que je risque d'être sanctionné s'il est découvert que j'ai une connaissance au sein de la commission d'attribution ?
  • Je n'ai pas pu candidater à un appel d'offres car celui-ci n'a pas été suffisamment publié. Ai-je un recours ?
  • J’ai répondu à un appel d’offre pour un marché public mais je tarde à être payé en raison de problèmes de communication au sein de l’administration. Quel est mon recours ?

La question du moment

Je me suis entendu avec d’autres concurrents pour m’assurer de remporter un marché spécifique. Qu’est-ce que je risque si cela est découvert ?

Lorsqu'elle éprouve des besoins spécifiques en matière de travaux, services ou fournitures de produits qu'elle ne peut pas satisfaire en interne, l'administration (État ou Collectivité territoriale) peut se tourner vers les acteurs économiques afin de leur proposer le marché en question.

Elle peut ainsi recourir à la procédure d'appel d'offres, dans laquelle elle tient le rôle de pouvoir adjudicateur (attributaire du marché public). Cette procédure répond à de strictes formalités et permet à tous les opérateurs économiques concernés de candidater à l'offre. Une sélection est alors opérée et la meilleur offre (ou la "mieux disante") est retenue. Les marchés publics doivent respecter les principes de liberté d'accès à la commande publique, d'égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures (1).

Cependant, il arrive que certains candidats concurrents s'entendent afin que l'un d'entre eux remporte un marché spécifique ; cette entente étant généralement renouvelée à chaque appel d'offre afin que chacun puisse accéder à un marché. Dans ce cas, l'entente tend à ne laisser comme réel choix qu'une seule offre, présentant plus d'avantages que les autres, qui ne sont en réalité que des offres dites "de couverture" visant à donner l'image d'une concurrence entre les candidats. D'après les statistiques, il apparaît que de telles pratiques engendreraient une hausse de 20% des coûts pour l'administration.

Or, ces pratiques, qui tombent sous le coup des ententes, relèvent des pratiques anticoncurrentielles prohibées et sont sanctionnées notamment par l'Autorité de la concurrence. Il a en effet été jugé qu'en cette matière, l'entente est caractérisée dès lors qu'il est établit que les entreprises ont échangé des informations en amont du résultat de la procédure de marché public et ce, notamment, en vue de coordonner leurs offres. Il est considéré en pareil cas que les pratiques d'entente causent un dommage à l'économie et préjudicient également au pouvoir adjudicateur ayant lancé l'appel d'offre (2).

Généralement, la constatation d'une telle entente conduit à l'annulation de l'attribution du marché public ainsi que le prononcé de sanctions pécuniaires par l'Autorité de la concurrence. Celles-ci peuvent aller jusqu'à 10% du chiffre d'affaires réalisé par l'entreprise partie à l'entente ou 3 millions d'euros si le contrevenant n'est pas une entreprise. En outre, elle peut enjoindre aux entreprises de faire publier à leur frais la décision les concernant dans un journal local (3).

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Répondre à un appel d'offres"

Par Thibault Combe Laboissière le 21/02/2023 • 1107 vues

L’empreinte de Jean Castex à la tête de la Régie autonome des transports parisiens (RATP) – en fonction depuis le 28 novembre dernier – est-elle déjà visible ?


Par Jérôme MAUDET le 17/01/2023 • 1012 vues

Pour la Cour de cassation « la propriété s’acquiert par la prescription qui est un moyen...


Par Jérôme MAUDET le 12/01/2023 • 1053 vues

En cas de non renouvellement, le titulaire d’une convention d’occupation du domaine public...


Par URBANLAW AVOCATS CAZAMAJOUR le 03/05/2021 • 1536 vues

Un office public de l’habitat avait lancé un appel d’offre en 2014 en vue de...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit public proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences