illustration logo

Lettre informant le salarié de la rupture de sa période d’essai (hors faute)

illustration aperçu dossier

Ce modèle de lettre : Lettre informant le salarié de la rupture de sa période d’essai (hors faute)

1351 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

photo de Kevin Le Moyec

Rédigé par Kevin Le Moyec

Mis à jour le 28 septembre 2022


Le salarié que vous avez embauché récemment ne vous donne pas satisfaction dans son travail. Celui-ci est toujours en période d'essai et vous souhaitez mettre un terme à son contrat de travail.


4,80€ TTC


La recommandation de l'auteur

Pour des raisons de preuve, vous pouvez matérialiser la rupture de la période d'essai par un écrit, soit par la notification d'une lettre recommandée avec avis de réception, voire par la remise de cette lettre en main propre contre décharge, tout en respectant le délai de prévenance prévu par la loi.

Ce que dit la loi

Pendant la période d'essai, vous êtes libre de mettre un terme à la collaboration de votre salarié, sans avoir à respecter les formalités relatives au licenciement (article L1231-1 du Code du travail), sauf si la raison de la rupture repose sur une faute commise par le salarié (article L1332-2 du Code du travail).


Si votre convention collective prévoit des modalités particulières de rupture de la période d'essai, respectez-les (par exemple : tenue d'un entretien préalable …).


Même si aucune formalité spécifique n'est rendue obligatoire par la loi, un écrit est indispensable.


Vous n'avez pas à indiquer le motif pour lequel vous ne souhaitez pas conserver le salarié.


En outre, la raison de la rupture du contrat au cours de la période d'essai doit reposer sur l'appréciation des compétences professionnelles du salarié et en aucun cas sur des motifs discriminatoires ou qui sont sans rapport avec ses capacités professionnelles (Cass. Soc. 10 avril 2013, n°11-24794).


Notez également que s'il s'agit d'un salarié protégé, la procédure spéciale de licenciement dont il bénéficie doit être respectée (Cass. Soc. 26 octobre 2005, n°03-44751).


La rupture de la période d'essai ne peut intervenir du jour au lendemain. En effet, vous devez prévenir le salarié de votre décision un peu à l'avance et au moins (article L1221-25 du Code du travail) :

  • 24 heures à l'avance si le salarié a été présent dans l'entreprise moins de 8 jours ;

  • 48 heures à l'avance entre 8 jours et 1 mois de présence ;

  • 2 semaines après 1 mois de présence ;

  • 1 mois après 3 mois de présence.


Si un délai de prévenance plus long est prévu par votre convention collective, vous devez le respecter.


Si vous tardez trop, et que vous ne respectez pas ces délais, car le terme de la période d'essai arrive avant la fin du délai de préavis, vous devrez verser au salarié une indemnité compensant la durée du délai de prévenance qui n'a pas été respecté (Cass. Soc. 23 janvier 2013, n°11-23428).


illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez du temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit.

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités sur le thème Prévoir une période d'essai

Par Associés Zaïre Seltene le 20/10/2022 • 763 vues

Selon le Code du travail, « la période d’essai permet à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail, notamment au regard de son expérience, et au salarié d’apprécier...


Par Anne-charlotte Serre le 26/09/2022 • 805 vues

Ce qu’il faut savoir : La période d’essai constitue la première phase d’exécution du contrat d...


Par Kevin Le Moyec le 30/09/2022 • 57799 vues

La période d'essai permet au salarié de s'assurer que le poste pour lequel il a été recruté ...


Par Stéphanie JOURQUIN le 14/02/2022 • 2433 vues

La période d’essai est définie à l’article L.1221-20 du Code du travail comme étant la pério...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences