illustration logo

Mise en demeure au client de venir récupérer son véhicule sous peine de se voir sanctionner par le paiement de frais d'immobilisation

illustration aperçu dossier

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 09 octobre 2020


Ce modèle de lettre : Mise en demeure au client de venir récupérer son véhicule sous peine de se voir sanctionner par le paiement de frais d'immobilisation

Les réparations sur le véhicule de votre client ont été effectuées et vous l'en avez averti. Néanmoins, votre client n'est toujours pas venu récupérer  son véhicule. Vous l'enjoignez de se présenter pour le récupérer sous peine de vous verser des frais d'immobilisation.
 


3,60€ TTC

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 09 octobre 2020


La recommandation de l'auteur

Attention, si le véhicule a été déposé dans le garage sans qu'aucune intervention du garagiste n'ait été convenue (expertise automobile suite à un accident par exemple), le dépôt est présumé à titre gratuit. 

Il convient dans ce cas de figure de s'assurer que le client a parfaitement conscience des tarifs appliqués, et les accepte.

Restez courtois en toutes circonstances, car on obtient rarement ce que l'on souhaite en étant agressif ou désagréable.

Pour des raisons de preuve et en cas de procédure ultérieure, envoyez votre courrier en recommandé avec accusé de réception.


Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Lorsque vous confiez un bien à quelqu'un, ce service est en principe gratuit au sens de l'article 1917 du Code civil. A défaut, il incombe au dépositaire d'apporter la preuve du contraire au sens de l'article 1353 du Code civil.


Dans les relations entre clients et garagiste, les obligations du professionnel liées à la garde du véhicule sont renforcées. En cas de dégradation, il est présumé responsable au sens de l'article 1928 du Code civil.


Ainsi, la jurisprudence considère que « le contrat de dépôt d'un véhicule auprès d'un garagiste, accessoire à un contrat d'entreprise, est présumé fait à titre onéreux » (Cass. Civ 1ère 05 avril 2005, n°02-16926).

Par conséquent, dès lors que les réparations du véhicule sont effectuées, et que le client en est avisé, des frais de gardiennage sont susceptibles de lui être appliqués.

En cas de contestation il appartient alors au client d'apporter la preuve qu'il était convenu qu'il n'y aurait pas de frais de gardiennage qui s'appliqueraient en cas de retrait tardif du véhicule. 


En outre, si le véhicule n'est pas retiré dans les 3 mois qui suivent une mise en demeure adressée, le professionnel peut solliciter le tribunal judiciaire pour ordonner la vente du véhicule qui servira notamment à acquitter les frais de gardiennages.  


illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Nos actualités sur le thème Entretien périodique et réparation d'un véhicule

Par Bruno Axel TRAESCH le 18/12/2014 • 1491 vues

La dépréciation du véhicule est avancé par les constructeurs pour ne pas rembourser la totalité du prix de vente en cas de nullité de la vente. La cour de cassation rejette clairement la dema...


Par Bruno Axel TRAESCH le 04/12/2014 • 2120 vues

Le garagiste rembourse les réparations non autorisées par le client, mais ne pouvait détecter ...


Par Bruno Axel TRAESCH le 04/12/2014 • 1448 vues

Le garagiste prouve l'exécution de son obligation de conseil en qualité de réparateur professi...


Par Bruno Axel TRAESCH le 04/12/2014 • 1256 vues

Un garagiste est jugé responsable des conséquences de l'excès d'humidité sur le véhicule que...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences