5 conseils pour être visibles auprès des jeunes cherchant un travail saisonnier

1. Misez sur le digital pour recruter vos jobs d'été

Économique et pratique, le digital vous permet de vous adresser directement aux jeunes et d'échanger rapidement avec eux pour trouver le parfait candidat au travail saisonnier.

Les réseaux sociaux, vos meilleurs alliés : Facebook, Instagram, TikTok (ce dernier a d'ailleurs développé la fonction “Résumes” qui permet de publier directement son CV et de répondre directement aux offres d'emploi). Les réseaux sociaux sont les porte-paroles de votre entreprise : les candidats potentiels ont le réflexe d'aller directement se renseigner sur vos activités, vos valeurs, vos offres... Les réseaux sociaux sont le lieu où promouvoir votre entreprise : votre histoire, les coulisses, les expériences de vos employés heureux, dans le but de donner envie de vous rejoindre !

Communiquer sur des valeurs inspirantes pour les jeunes : les générations Y et Z sont particulièrement sensibles aux causes sociétales comme l'environnement, le bon vivre, le partage. Vous recrutez un emploi saisonnier en agriculture ? Misez sur le retour aux sources et à la nature, sur vos valeurs écologiques ou le respect de l'environnement… En restauration, décrivez l'aspect social, les rencontres, le travail dans une équipe soudée et dynamique ! En commerce, misez sur le contact humain, l'histoire de votre entreprise, la découverte d'un produit spécifique… En événementiel, valorisez l'aspect humain, les découvertes culturelles... Bref, chaque secteur a ses points forts, il faut les rappeler dès l'annonce.2. Soyez précis dans les compétences recherchées.

2. Soyez précis dans vos offres d'emploi sur les compétences recherchées

Ne perdez pas de temps en entretiens qui ne porteront pas leurs fruits ! Décrivez dès l'annonce les prérequis pour obtenir un poste de saisonnier dans votre entreprise.

Par exemple : 

  • Agriculture : Personne motivée, bonne condition physique, goût pour le travail en plein air, permis B nécessaire...
  • Restauration : Bon état d'esprit, sourire, empathie, sens du service, bonne présentation, assiduité, polyvalence, horaires décalés...
  • Événementiel : Anglais courant, créatif, bonne condition physique, peut travailler de nuit...
  • Commerce : Organisation, enthousiasme, empathie, sociabilité...

3. Valorisez les avantages du poste saisonnier

Hébergement possible, repas compris, dégustation de produits, primes, réduction au personnel...

Mettez toutes les chances de votre côté pour gagner en attractivité !

4. Impliquez et valorisez vos collaborateurs et vos proches 

Des collaborateurs bien dans leur poste et heureux, sont les premiers ambassadeurs de votre entreprise ! Montrer la vie en entreprise est un gage d'authenticité et de transparence. En faisant cela, vous nourrissez votre marque, augmentez votre attractivité et renforcez le sentiment d'intégration de vos salariés en les impliquant et les responsabilisant. Des employés qui communiquent positivement sur leur entreprise montre également au futur candidat l'esprit communautaire qui habite votre entreprise !

Proposez aux employés en qui vous avez une totale confiance, de mettre en valeur votre restaurant ou votre exploitation sur les réseaux sociaux et de relayer vos offres d'emploi. Vous favorisez ainsi la cooptation (valorisante pour votre collaborateur), le bouche-à-oreille et valoriser votre réputation !

5. Comment diffuser votre annonce d'emploi saisonnier ?

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour recruter un saisonnier, vous devez être visible !

Outre les réseaux sociaux, diffusez votre annonce sur les plateformes telles que : 

Mais aussi auprès de votre mairie, votre mission locale, le CROUS et les associations étudiantes...

Comment recruter un saisonnier ? La souplesse du CDD saisonnier...

1. La durée

Dans le cadre de certains contrats à durée déterminée, dont le contrat saisonnier, il est possible de ne pas fixer de date d'échéance précise (1). Ce qui vous permet de moduler la durée en fonction de l'activité de votre entreprise. Vous devez préciser que le CDD saisonnier est conclu pour la durée de la saison et indiquer une durée minimale d'emploi.

La définition de la saison, donnée par l'administration, exclut en pratique que le CDD saisonnier puisse être conclu pour une durée de plus de 8 mois sur une même année.

2. La période d'essai

Vous n'êtes pas obligé de prévoir une période d'essai pour le CDD saisonnier, mais elle permet de vous assurer que le saisonnier recruté a effectivement les compétences pour réaliser les tâches pour lesquelles vous l'avez embauché (2).

En revanche, si le salarié recruté a déjà effectué une saison au sein de votre entreprise l'année précédente et effectué les mêmes tâches, vous ne pouvez pas lui inclure une nouvelle période d'essai.

3. La clause de reconduction

Les contrats de travail à caractère saisonnier peuvent comporter une clause prévoyant la reconduction du contrat d'une saison sur l'autre, c'est ce qu'on appelle une clause de reconduction (3).

Une telle clause peut être intégrée dans le contrat de travail et ce, même en l'absence de convention ou d'accord collectif prévoyant cette possibilité.

4. Indemnités de fin de contrat

En l'absence d'accord collectif ou de convention, l'indemnité de précarité (ou indemnité de fin de contrat) n'est pas à verser à la fin du contrat de travail saisonnier.

Qu'en est-il pour votre convention ? Consultez gratuitement votre convention collective.

Références :
(1) Article L1242-12 du Code du travail
(2) Article L1242-10 du Code du travail
(3) Article L1244-2 du Code du travail