Absence injustifiée, abandon de poste du salarié, comment réagir ?

Droit des Employeurs - Droit Social

Professionnel

Page 0 du dossier Absence injustifiée, abandon de poste du salarié, comment réagir ?
Page 1 du dossier Absence injustifiée, abandon de poste du salarié, comment réagir ?

Rédigé par Rédaction Juritravail - Mis à jour le 24 Avril 2020

4.3 (3 avis)

Vous êtes face à une situation désagréable. En effet, un de vos salariés ne se présente plus au travail (abandon de poste) ? Ou bien encore, un autre n'a pas donné la  raison de son absence... Rappelons que toute absence doit être justifiée (en général par un certificat médical d'arrêt de travail) ou bien autorisée par vous, l'employeur. Qu'il s'agisse d'une seule absence injustifiée, d'absences ou de retards répétés ou d'un abandon de poste, ces absences imprévisibles perturbent le bon fonctionnement de l'entreprise. Ce dossier vous présente, étape par étape, la procédure à respecter pour gérer un abandon de poste ou toute autre absence injustifiée.


Voir le dossier dédié aux Salariés


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Absence non justifiée
  • Retard non autorisé
  • Abandon de poste
  • Justificatifs
  • Sanction disciplinaire
  • Licenciement

Plan détaillé du dossier

26 Questions Essentielles

  • Comment gérer les absences injustifiées du salarié ?

  • I. Abandon de poste

  • Comment reconnaître un abandon de poste ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que le licenciement pour faute grave suite à un abandon de poste était justifié ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l’abandon de poste par le salarié était justifié et qu’il ne pouvait donner lieu à aucun licenciement ?

  • Dans quel cas les juges ont-ils considéré que l’abandon de poste justifiait un licenciement pour faute simple ?

  • Un salarié a abandonné son poste de travail. Dois-je considérer qu’il a démissionné ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l’abandon de poste caractérisait une volonté du salarié de démissionner ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l’abandon de poste ne traduisait pas la manifestation du salarié de démissionner ?

  • Un salarié licencié a abandonné son poste de travail et refuse d’effectuer son préavis. Que puis-je faire ?

  • Un salarié licencié a abandonné son poste, refusant d’exécuter son préavis, pour aller travailler chez une entreprise concurrente. Que puis-je faire ?

  • II. Retard

  • Un retard peut-il constituer une cause de licenciement ?

  • III. Absence injustifiée

  • Qu’est-ce qu’une absence injustifiée ?

  • Un de mes salariés est malade mais il ne justifie pas son absence par un certificat médical. Que puis-je faire ?

  • Puis-je sanctionner un faux arrêt maladie ?

  • IV. Absence non autorisée

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que le licenciement pour faute grave suite à une absence non autorisée, était justifié ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l’absence non autorisée du salarié ne justifiait pas un licenciement pour faute grave ?

  • Dans quels cas les juges ont-ils considéré que l’absence non autorisée justifiait un licenciement pour cause réelle et sérieuse ?

  • Un salarié protégé s’est absenté de son poste sans autorisation, pour se rendre à une réunion qui se déroulait dans le cadre de son mandat. Puis-je le sanctionner ?

  • Un salarié part en congé malgré mon refus d’autorisation. Puis-je le licencier ?

  • Un salarié parti en congé ne rentre pas à la date prévue. Puis-je le licencier ?

  • Mon salarié est absent depuis 5 jours sans avoir justifié son absence, il ne répond pas au téléphone. Que dois-je faire ? Dois-je le rémunérer ? ?

  • Que peut faire l'employeur confronté aux absences d’un salarié ?

Voir les autres questions essentielles

2 Fiche(s) express

  • Gérer les absences injustifiées du salarié : la marche à suivre

  • Faire face à un abandon de poste : la marche à suivre

5 Modèle(s) de Lettre(s)

  • Lettre de mise en demeure pour abandon de poste pendant le préavis

  • Lettre de mise en demeure pour absences injustifiées, abandon de poste

  • Lettre de convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave

  • Lettre de licenciement pour faute grave

  • Lettre de convocation à un entretien préalable pour sanction disciplinaire


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier 

L’un de vos salariés ne vient plus au travail. Il peut s'agir d'une absence d’un jour, de plusieurs semaines voire plus longtemps encore. Vous souhaitez que ce ou ces comportements cessent, mais vous ne savez pas quelle démarche adopter ? Vous hésitez entre sanctionner le salarié et demander de ses nouvelles ? Est-il malade, a-t-il démissionné, s’est-il retiré d’une situation de danger, est-il déjà au service d’une autre entreprise ?

Il est légitime de se poser toutes ces questions. Néanmoins, vous ne devez pas agir dans la hâte pour autant ! Tout d’abord, il convient de ne pas considérer qu'il s'agisse d’un cas de démission tacite : cette erreur peut coûter cher. Ensuite, avant de sanctionner ou licencier le salarié absent sans savoir, prenez le temps de prendre des nouvelles.

Il est important de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter de faire de mauvais choix et encourir les possibles condamnations qui pourraient en résulter. 

Contenu du dossier 

Nous abordons, du début à la fin, les contours de l’absence injustifiée,  de la façon de gérer de tels comportements jusqu'aux actions à opérer pour rectifier la situation. Nous traitons notamment :

  • de l’absence injustifiée isolée ;

  • de la répétition du comportement et des absences répétées ;

  • de l’abandon de poste ;

  • des sanctions qui peuvent en résulter ;

  • du choix de la sanction adaptée ;

  • du licenciement ;

  • des motifs de licenciement ;

  • des fautes résultant d’un tel comportement : faute simple/grave ;

  • de la démission ;

  • de l’attitude passive de l’employeur et de la tolérance pouvant en résulter ;

  • de la mise en demeure de justifier les absences.


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Le mot de l'auteur

Les juges de la Cour de cassation considèrent que l'absence d'un salarié pendant 2 jours, motivée et préalablement notifiée à l'employeur, qui n'a pas perturbé le fonctionnement du service, ne constitue pas à elle seule une faute grave. Le licenciement se trouve donc sans cause réelle et sérieuse (Cass / Soc. 2 mars 2017, n°15-21832)

Rédaction Juritravail Juriste rédacteur web

142

Articles publiés

186

Documents rédigés


Les dernières actualités sur cette thématique

Abandon de poste : ne vous précipitez pas pour sanctionner

Votre salarié ne vient plus travailler mais ne vous a fourni aucun justificatif. Vous envisagez de le sanctionner, voire même de le licencier pour abandon de poste ? Mais attention, n'allez pas trop vite pour engager une procédure de sanction...

Voir +

L'abandon de poste en droit du travail : pour ou contre ?

Vous vous absentez de votre travail sans le justifier à votre employeur ? Vos actes sont alors constitutifs d'un abandon de poste. Cette pratique très tentante n'est pas sans risque et les conséquences peuvent être très préjudiciables pour vous....

Voir +

Plan d'action contre l’absentéisme : 6 mesures utiles

Votre entreprise fait apparaître un taux d'absentéisme trop élevé. Une fois la stratégie collective élaborée, vous devrez, avec les différents acteurs et en fonction des causes identifiées de l'absentéisme de vos salariés, définir le plan d'action à...

Voir +


La question du moment

Un salarié a abandonné son poste de travail. Dois-je considérer qu’il a démissionné ?

Non, l'abandon de poste ne peut pas être considéré comme une démission !

Il peut arriver qu'un salarié quitte son poste de façon spontanée sans donner aucune explication ni justifier son absence.

Un employeur ne peut pas considérer qu'un salarié qui abandonne son poste de travail est démissionnaire.

En effet, la démission suppose une volonté claire et non équivoque du salarié de quitter son emploi et de rompre son contrat de travail. Or, en abandonnant son poste, sans donner aucune explication, il est impossible de considérer sa volonté comme claire et non équivoque.

Par conséquent, en l'absence de retour du salarié ou de justification de son absence, l'employeur n'a d'autre solution que d'engager contre lui une procédure de licenciement.

En revanche, certaines circonstances entourant son départ peuvent être suffisantes pour laisser penser qu'il a bien eu la volonté de démissionner.


Les avis des internautes

4.3

Note moyenne sur 3 avis

  • 3

    je souhaiterais que le pack soit accompagné d'au moins 5 exemples de model d'imprimer.

    le 31/12/2015

  • 5

    le 14/04/2015

  • 5

    le 05/04/2015

Les autres dossiers sur le même thème


© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés