illustration logo

Lettre de licenciement pour motif économique (le délai pour accepter le CSP n’est p...

illustration aperçu dossier

Ce modèle de lettre : Lettre de licenciement pour motif économique (le délai pour accepter le CSP n’est pas écoulé – dispense de préavis)

2690 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 06 juillet 2018


Votre entreprise rencontre des difficultés économiques et vous vous trouvez contraint de procéder à des licenciements.

Votre entreprise compte moins de 1.000 salariés ; vous avez donc proposé un Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) au salarié. Il a 21 jours pour l'accepter. Vous pouvez lui notifier son licenciement pendant cette période de 21 jours : si le salarié refuse le CSP, cette lettre constituera la lettre de licenciement et vous n'aurez pas besoin d'en envoyer...

Lire la suite

Votre entreprise rencontre des difficultés économiques et vous vous trouvez contraint de procéder à des licenciements.

Votre entreprise compte moins de 1.000 salariés ; vous avez donc proposé un Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP) au salarié. Il a 21 jours pour l'accepter. Vous pouvez lui notifier son licenciement pendant cette période de 21 jours : si le salarié refuse le CSP, cette lettre constituera la lettre de licenciement et vous n'aurez pas besoin d'en envoyer une autre.

Vous souhaitez dispenser le salarié de l'exécution de son préavis : il ne viendra pas travailler, mais vous devrez le rémunérer.

4,80€ TTC


La recommandation de l'auteur

L'employeur ne peut pas se contenter d'indiquer que le licenciement est prononcé pour motif économique. Il faut indiquer un motif précis dans la lettre. Pour les juges, le motif doit être objectif, précis, et matériellement vérifiable.

Pensez à lever la clause de non concurrence des salariés qui y sont tenus, si vous ne souhaitez pas qu'elle produise effet. Vérifiez bien votre convention collective, elle peut prévoir des dispositions plus favorables que vous êtes tenus d'appliquer.

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

La loi prévoit que le licenciement doit être notifié au salarié par lettre recommandée avec accusé de réception.

Durant le délai de réflexion de 21 jours dont dispose le salarié pour faire son choix, l'employeur peut lui adresser une lettre de licenciement à titre conservatoire. Elle vaut lettre de licenciement dans l'hypothèse où le salarié refuse d'adhérer au CSP.

La lettre de licenciement ne doit pas être envoyée moins de 7 jours ouvrables à compter de l'entretien préalable de licenciement. Si un seul salarié, cadre, est licencié pour motif économique, ce délai est de 15 jours ouvrables.

S'agissant d'une véritable lettre de licenciement, celle-ci doit contenir toutes les mentions obligatoires : la lettre doit énoncer le motif économique justifiant le licenciement et l'impact sur l'emploi du salarié.

Pour les licenciements notifiés à compter du 18 décembre 2017, le salarié peut, dans les quinze jours suivant la notification du licenciement, par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé, demander à l'employeur des précisions sur les motifs énoncés dans la lettre de licenciement. Vous disposez alors d'un délai de quinze jours après la réception de la demande du salarié pour apporter des précisions s'il le souhaite. Vous communiquez ces précisions au salarié par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé.

Selon l'article L.911-8 6° du code de la sécurité sociale, il n'est plus nécessaire de mentionner les droits à la portabilité en matière de frais de santé et de prévoyance dans la lettre de licenciement, une simple mention sur le certificat de travail suffit.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

5

Note moyenne sur 2 avis

  • le 27/02/2017

    C est la lettre qu il me fallait dans la situation ou le csp n était pas encore accepté;me Lire plus

    C est la lettre qu il me fallait dans la situation ou le csp n était pas encore accepté;merci de votre aide ça soulage beaucoup un site comme le votre

  • le 18/01/2016

    A priori les mentions soihaitées y sont

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez du temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit.

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités sur le thème Licenciement pour motif économique : bien licencier un salarié

Par Pascal Forzinetti le 14/10/2021 • 1860 vues

Lorsqu’elle est dictée par un motif économique, la procédure de modification du contrat de travail obéit à un formalisme précis. L’employeur se doit de le respecter sans faille, au risque de ...


Par Thomas ROUSSINEAU le 30/04/2021 • 1247 vues

Aux termes de l'article L. 1226-12 du code du travail, lorsque l'employeur est dans l'impossibili...


Par Thomas ROUSSINEAU le 02/04/2021 • 1229 vues

L’employeur est tenu, avant tout licenciement économique, de rechercher toutes les possibilités...


Par Virginie Langlet le 29/03/2021 • 3565 vues

L’employeur n’est pas obligé d’informer le salarié inapte de l’impossibilité de lui proposer u...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00

Vous pourriez être également intéressé par ces documents

Nos actualités sur le thème Licencier dans les entreprises de moins de 50 salariés

Par Florent LABRUGERE le 12/10/2021 • 1750 vues

Par cet arrêt, la Cour d'appel de REIMS est amenée à apprécier le respect par l’employeur de son obligation de reclassement suite à un avis d’inaptitude.


Par Claire Danis de Almeida le 17/02/2017 • 7164 vues

Un salarié en arrêt de travail pour accident de travail ou maladie professionnelle ne peut êtr...


Par Stéphane Vacca le 29/07/2015 • 1801 vues

Le PSE volontairement mis en place dans une entreprise de moins de 50 salariés n'a pas à satisf...


Par Virginie Langlet le 18/02/2015 • 1941 vues

Dans le cadre d’un licenciement économique, l’employeur est tenu à une obligation de reclasseme...


Voir toutes les actualités

Nos actualités sur le thème Licencier dans les entreprises de plus de 50 salariés

Par Alexandra Marion le 21/02/2022 • 68178 vues

Baisse des commandes et du chiffre d'affaires, perte d'exploitation, dégradation de la trésorerie… votre entreprise bat de l'aile et la crise sanitaire liée à la Covid-19 n'a sans doute pas a...


Par Caroline Audenaert Filliol le 15/10/2021 • 7472 vues

Si vous employez au moins 50 salariés et que vous envisagez de procéder à un licenciement coll...


Par Alexandra Marion le 18/06/2020 • 10127 vues

Votre entreprise compte au moins 50 salariés et vous envisagez de procéder au licenciement pour...


Par Coralie MEUNIER le 03/04/2017 • 2940 vues

La Cour de cassation confirme une sanction pécuniaire dans un arrêt récent


Voir toutes les actualités

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences