Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Embaucher un Salarié » Recourir au Contrat à Durée Déterminée (CDD) » Actualités

Actualité Recourir au Contrat à Durée Déterminée (CDD)

Coût d'un CDD VS intérim, le grand comparatif

Par , Juriste rédactrice web - Modifié le 07-09-2020

Coût d'un CDD VS intérim, le grand comparatif

Vous avez besoin d'un travailleur pour effectuer une tâche temporaire dans votre entreprise. A ce titre, deux solutions s'offrent à vous : le recours au contrat à durée déterminée (CDD) et le recours à l'intérim. Combien coûte une embauche en CDD et combien coûte le recours à un intérimaire ? Quelles sont les différences ? Voici le grand comparatif : coût du CDD vs intérim !

CDD et intérim, qu'est ce que c'est ?

📌 Le CDD et l'intérim sont utilisés pour exécuter une tâche précise et temporaire.

Cependant, il ne s'agit pas du même type de contrat.

CDD = contrat conclu entre vous (employeur) et le salarié.

Intérim = 2 contrats sont conclus :

  • un contrat de mise à disposition entre l'entreprise de travail temporaire (agence intérim) et vous (entreprise utilisatrice) ;
  • un contrat de mission entre l'agence intérim et le travailleur temporaire.
En intérim, vous n'êtes pas lié par contrat au travailleur et n'êtes donc pas son employeur. C'est l'agence intérim qui est l'employeur du travailleur et qui le met à votre disposition.

💰 Ce n'est d'ailleurs pas vous qui versez directement le salaire au travailleur : vous décidez seulement du taux horaire à appliquer (qui ne doit pas être en dessous du SMIC (10,15 EUR brut de l'heure, depuis le 1er janvier 2020). Ensuite, c'est l'agence intérim qui vous facturera ce montant en ajoutant un coefficient de facturation et qui versera ensuite les sommes dues au salarié.

Coût d'un CDD vs intérim

 

CDD

Intérim

Rémunération

En fonction du temps de travail + prime et accessoires s'ils existent dans l'entreprise

En fonction du temps de travail + primes et accessoires s'ils existent dans l'entreprise utilisatrice (1)

Paiement des jours fériés non-travaillés

Oui, si 3 mois d'ancienneté (2).

Oui, si les autres salariés de l'entreprise utilisatrice en bénéficient et peu importe l'ancienneté (3).

Prime de précarité

Oui, 10% de la rémunération totale brute versée pendant la durée du CDD.

La prime de précarité peut-être ramenée à 6% si un accord de branche étendu ou un accord d'entreprise ou d'établissement le prévoit. Pour cela, il faut que des contreparties en matière de formation soient offertes au salarié.

Non

Prime de fin de mission

Non

Oui, 10% de la rémunération totale brute versée pendant la mission

Indemnité compensatrice de congés payés (si congés payés acquis mais non pris)

Oui, en fonction de la durée du contrat, sans être inférieure à 1/10ème de la rémunération totale brute perçue pendant la durée du CDD (4)

Oui, en fonction de la durée de la mission, sans être inférieure à 1/10ème de la rémunération totale brute perçue pendant la mission.

Cotisations patronales

Oui

Oui

Frais de recrutement

Oui, c'est l'employeur qui se charge du recrutement et des coûts afférents.

Non, mais le coût de la facturation par l'agence intérim sera plus ou moins élevé selon la difficulté de recrutement etc.

Frais de facturation de l'agence intérim

Non

Oui, taux défini par les entreprises de travail temporaire. Il couvre généralement l'indemnité de fin de mission, l'indemnité de congés payés, les cotisations sociales, la marge de l'agence d'intérim. Il est plus ou moins élevé selon les agences, selon le profil recherché, les efforts de recrutements...

Taxe forfaitaire de 10 euros*

Oui mais uniquement pour la conclusion d'un CDD d'usage entre le 1er janvier et le 1er juillet 2020, donc pas pour tous les CDD

Non

Réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires (anciennes réductions Fillon)

Oui si conditions remplies.

Non, la réduction s'applique à l'employeur (c'est-à-dire à l'agence intérim), pas à l'entreprise utilisatrice.

*⚠ La taxe forfaitaire de 10 euros applicable aux CDD d'usage conclus à compter du 1er janvier 2020, est finalement supprimée pour tous les CDD d'usage conclus depuis le 1er juillet 2020 (5).

💡 L'avis de la rédaction : embaucher en CDD semble coûter moins cher à l'entreprise que l'intérim mais demande plus d'investissements de votre part. L'intérim permet en effet de vous éviter de nombreuses formalités administratives et de recrutement (annonce, entretiens d'embauche, recherche de candidats...). La réactivité, la connaissance du marché du travail et la connaissance de plusieurs travailleurs avec qui elles ont déjà pu travailler, rendent les agences intérim particulièrement intéressantes pour une entreprise.

Quelles autres différences entre CDD et intérim ?

 

CDD

Intérim

Forme du contrat

Contrat écrit entre le salarié et vous (employeur)

Contrat de mise à disposition écrit, entre vous (entreprise utilisatrice) et l'agence intérim.

+

Contrat de mission écrit, entre l'agence intérim et le travailleur temporaire.

Aucun contrat n'est conclu entre vous et le travailleur, vous n'êtes pas son employeur.

Durée de la période d'essai

Durées maximales :

-1 jour par semaine dans la limite de 2 semaines pour contrat de 6 mois ou moins ;

- 1 mois dans contrats de plus de 6 mois.

Durée prévue par accord de branche étendu ou accord d'entreprise ou d'établissement. Sinon :

-2 jours pour contrat d'1 mois ou moins

-3 jours pour contrat de plus d'1 mois et de 2 mois ou moins

-5 jours pour contrat de plus de 2 mois

Formalité administratives, recrutement, gestion des bulletins de paie

C'est vous, employeur, qui vous en chargez.

C'est l'agence intérim qui s'en charge  votre place.

Aménagement du terme du contrat ou de la mission

Non, le contrat se termine à la date prévue ou après réalisation de l'objet pour lequel il a été conclu.

Oui, souplesse sur le terme de la mission : possibilité de l'avancer ou le reporter à raison d'1 jour pour 5 jours de travail sans réduire la durée de la mission initialement prévue de plus de 10 jours ni de dépasser la durée maximale du contrat de mission (18 mois en principe, 9 ou 24 mois dans certaines situations).

👓 Ces articles peuvent vous intéresser :

 

Références :

(1) Article L1251-43 du Code du travail
(2) Article L3133-3 du Code du travail
(3) Article L1251-18 du Code du travail
(4) Article L1242-16 du Code du travail
(5) Circulaire Unédic n°2020-11 du 1er septembre 2020 "Suppression de la taxe forfaitaire sur les contrats à durée déterminée d'usage"

Vous avez des questions sur le sujet Recourir au Contrat à Durée Déterminée (CDD) ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à côté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité