Quelle différence entre jours ouvrés et jours ouvrables pour les congés payés ?

La distinction entre un jour ouvré et un jour ouvrable est importante pour comptabiliser le nombre de jours dont le salarié dispose encore. En effet, selon la manière dont ils sont décomptés, le salarié a droit à 25 jours ouvrés ou à 30 jours ouvrables de congés payés par an.

À retenir :

  • jours ouvrables = tous les jours de la semaine sauf le jour de repos hebdomadaire et les jours fériés ;
  • jours ouvrés = les jours où l'entreprise est ouverte.

Jours ouvrables : tous les jours de la semaine 

Les jours ouvrables correspondent à tous les jours de la semaine sauf :

  • le jour de repos hebdomadaire (habituellement le dimanche) ;
  • les jours fériés habituellement chômés (non travaillés) dans votre entreprise.

6 jours ouvrablespar semaine

Le samedi n'est pas habituellement compté comme un jour de repos. Il s'agit donc d'un jour ouvrable.

Ainsi, dans une semaine classique (sans jours fériés), on compte 6 jours ouvrables.

📌 Exemple :

La semaine du :

  • 5 juillet 2021 compte 6 jours ouvrables (du lundi au samedi) ;
  • 12 juillet 2021 compte 5 jours ouvrables (le mercredi 14 juillet 2021 étant férié et chômé dans votre entreprise).

Jours ouvrés : les jours où l'entreprise est ouverte

Les jours ouvrés quant à eux correspondent aux jours pendant lesquels votre entreprise est ouverte. Ils sont donc, contrairement aux jours ouvrables, synonymes de jours effectivement travaillés dans l'entreprise.

5 jours ouvrés par semaine

Ainsi, lorsque l'entreprise est ouverte du lundi au vendredi ou du mardi au samedi, il y a 5 jours travaillés dans la semaine, soit 5 jours ouvrés.

Bon à savoir :

Un salarié à temps partiel acquiert le même nombre de jours de congés payés qu'un salarié à temps complet (2). Il doit donc poser autant de jours qu'un salarié qui travaille à temps plein peu importe son temps de travail.

Comment calculer le nombre de jours de congés à décompter ?

Le Code du travail prévoit que les jours de congés sont décomptés en jours ouvrables. Ainsi, un salarié a droit à un congé de 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur, soit 30 jours ouvrables pour une année complète (1).

📌 Exemple n°1 : les congés sont décomptés en jours ouvrables 

Anne travaille dans une entreprise au sein de laquelle les congés sont décomptés en jours ouvrables. Elle travaille du lundi au vendredi et souhaite prendre 1 semaine de vacances du lundi 12 juillet au dimanche 18 juillet 2021 inclus. Le mercredi 14 juillet est férié et habituellement chômé dans l'entreprise.

Anne doit donc poser 5 jours de congés payés (lundi, mardi, jeudi, vendredi, samedi) sur ses 30 jours ouvrables. Même si le samedi n'est pas travaillé par le salarié habituellement, il est décompté des 30 jours ouvrables.

A savoir : si le salarié pose son vendredi, le samedi est automatiquement décompté des 30 jours ouvrables. En revanche, seuls 5 samedis sont décomptés par an (5 semaines de congés payés donc 5 samedi).

Néanmoins, l'employeur peut choisir de décompter les congés en jours ouvrés. Le salarié a alors droit à 25 jours ouvrés de congés payés. Il doit alors veiller à ce que les salariés ne soient pas lésés.

📌 Exemple n°2 : les congés sont décomptés en jours ouvrés

Fabienne travaille dans une entreprise au sein de laquelle les congés sont décomptés en jours ouvrés. Elle travaille du lundi au vendredi et souhaite prendre 1 semaine de vacances du lundi 12 juillet au dimanche 18 juillet 2021 inclus. Le mercredi 14 juillet est férié et habituellement chômé dans l'entreprise.

Fabienne doit donc poser 4 jours de congés payés (lundi, mardi, jeudi et vendredi) sur ses 25 jours ouvrés.

De plus, la convention collective applicable dans l'entreprise, peut parfois préciser si les jours de congés payés doivent être comptabilisés en jours ouvrables ou en jours ouvrés.

Boîte à outils :

À lire également :