Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit du Travail & Droit Social » Licencier un salarié : procédure, coûts pour l'entreprise » Licencier pour Motif Personnel » Respecter la procédure de licenciement » Gérer le préavis de licenciement du salarié » Actualités

Actualité Gérer le préavis de licenciement du salarié

Dispense de préavis : mode d’emploi

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 19-04-2019

Dispense de préavis : mode d’emploi

Lors d'un licenciement ou d'une démission, le salarié est tenu d'effectuer un préavis. Sauf exception, le contrat de travail ne prend pas immédiatement fin. Le préavis correspond à la période d'exécution du contrat de travail qui se situe entre la notification du licenciement ou de la démission et le jour où le salarié quitte effectivement l'entreprise. L'employeur peut-il dispenser le salarié d'exécuter son préavis ? Est-il obligé d'accepter la demande de dispense faite par le salarié ? Dans quels cas êtes-vous tenu de verser une indemnité compensatrice de préavis ?

L'employeur peut-il dispenser un salarié d'exécuter son préavis ?

Sauf cas particulier (ex : licenciement pour faute grave ou lourde, licenciement pour inaptitude), lorsqu'un salarié est licencié ou lorsqu'il démissionne, celui-ci est tenu d'effectuer un préavis.

Néanmoins, pour diverses raisons (relations compliquées, remplaçant déjà trouvé…), vous souhaitez que votre salarié quitte l'entreprise le plus rapidement possible.

Vous avez la possibilité de le dispenser de préavis et votre salarié n'a pas la possibilité de s'y opposer. Votre pouvoir de direction vous permet de décider que le salarié n'exécutera pas son préavis.

💡 À retenir :

Pour informer votre salarié que vous ne souhaitez pas qu'il exécute son préavis, nous vous conseillons de lui adresser un courrier afin de vous ménager une preuve pour prévenir tout contentieux ultérieur.

Toutefois, sachez que l'inexécution du préavis en cas de dispense par l'employeur, n'entraîne aucune diminution des salaires et avantages que le salarié aurait perçus s'il avait accompli son travail jusqu'à l'expiration du préavis.

Vous êtes tenu de verser à votre salarié une indemnité compensatrice de préavis (sauf en cas de licenciement pour faute lourde ou grave ou licenciement pour inaptitude non professionnelle) (1).

Le montant de l'indemnité compensatrice de préavis correspond à la rémunération intégrale que le salarié aurait perçue s'il avait travaillé pendant le préavis.

L'inexécution du préavis n'a pas pour conséquence d'avancer la date à laquelle le contrat de travail prend fin (2). Votre salarié continue dès lors de faire partie des effectifs de votre entreprise.

L'employeur est-il obligé d'accepter la demande de dispense de préavis du salarié ?

Lorsque votre salarié demande à être dispensé de préavis, vous n'êtes pas tenu d'accepter sa demande.

Toutefois, pensez à vérifier la convention collective applicable dans votre entreprise.

En effet, celle-ci peut prévoir des aménagements de préavis en faveur du salarié, l'autorisant ainsi à écourter son préavis s'il retrouve un emploi et ainsi vous contraindre d'accepter sa demande de dispense.

Si vous acceptez de dispenser le salarié de préavis, vous n'êtes pas tenu au paiement de l'indemnité compensatrice de préavis.

Afin d'éviter tout contentieux par la suite, pensez à demander au salarié de rédiger une demande de dispense de préavis par écrit et si vous souhaitez lui répondre favorablement, faîtes lui un retour par écrit également.

Vous disposerez ainsi d'une preuve vous permettant de justifier pourquoi le salarié n'a pas reçu d'indemnité de préavis.

Si malgré votre refus, le salarié n'exécute pas son préavis, vous pouvez exiger de votre salarié le versement d'une indemnité d'un montant égal à la rémunération brute que celui-ci aurait perçu s'il avait travaillé jusqu'à l'expiration du préavis.

Là encore, la convention collective peut prévoir le montant de cette indemnité (3).

Références :
(1)
Article L1234-5 du Code du travail
(2) Article L1234-4 du Code du travail
(3)
Cass. Soc. 14 février 2018, n°16-15155

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Gérer le préavis de licenciement du salarié ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • Julie51000 - Membre Le 26-03-2012 à 16:03

    Bonjour,

    Est ce que la dispense de préavis doit être obligatoirement comprise dans la période d'essai ? Par exemple un salarié a une fin de période d'essai au 30 mars 2012, sachant qu'il faut un délais de prévenance de 2 semaines pour rompre la période d'essai, peut-on la rompre aujourd'hui le 26 mars et lui donner une indemnité compensatrice à partir du 1er avril juqu'au 9 avril 2012 ?

    Merci d'avance pour votre réponse.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés