La légende urbaine de l'abandon de poste

par Maître Sandrine PARIS - 09/06/2022 - 0 commentaires - 586 vues

Au cours de la relation contractuelle, il peut arriver que le salarié cherche à quitter l’entreprise qui l’emploie. Les raisons de ce souhait de départ peuvent être variées : lassitude dans l’emploi, conditions de travail difficiles, volonté d’évoluer vers un nouveau projet professionnel, rapports conflictuels avec l’employeur…  La question que se pose alors le salarié est la suivante : comment sortir de l’entreprise ?


Distinction entre transaction et rupture conventionnelle

par Maître Sandrine PARIS - 15/10/2021 - 0 commentaires - 1364 vues

Il convient de rappeler une règle primordiale : la rupture conventionnelle n'est pas une transaction, elle n'empêche pas le salarié d'engager une action prud'homale. De la même manière, la transaction n’est pas un mode de rupture du contrat de travail, elle permet uniquement le versement de dommages intérêts.


La transaction, mode intéressant alternatif de règlement des litiges entre employeur et salariés

par Maître Sandrine PARIS - 15/10/2021 - 0 commentaires - 2202 vues

La conclusion d’une transaction a l’avantage d’être plus rapide et de permettre au salarié de bénéficier d’une indemnité transactionnelle là où l’action prud’homale ne garantit pas de bénéficier de dommages et intérêts.

 


La nullité du licenciement du salarié réfractaire au Pass sanitaire

par Maître Sandrine PARIS - 04/10/2021 - 0 commentaires - 4963 vues

Le salarié qui refuse de présenter un pass sanitaire ou de se faire vacciner peut il se faire valablement licencier ?


Le Pass sanitaire est-il obligatoire pour les salariés?

par Maître Sandrine PARIS - 04/10/2021 - 0 commentaires - 2641 vues

L’employeur peut-il imposer à ses salariés de justifier d’un pass sanitaire ou d’une schéma vaccinal complet ?


Peut-on être licencié en télétravail ?

par Maître Sandrine PARIS - 14/05/2020 - 0 commentaires - 2175 vues

Le télétravailleur n'est pas dispensé de respecter le pouvoir de direction de l'employeur puisque la distance induite par le télétravail ne fait pas disparaitre le lien de subordination unissant le salarié et son employeur. Ainsi, le télétravailleur reste soumis aux pouvoirs de l'employeur, de la même façon que les salariés présents physiquement au sein de l'entreprise.