Présentation


Cécile BOUCHAUD a obtenu un DEA de Droit Social à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne en 1994 et un certificat de spécialisation en Droit du travail en 2001.

Elle est avocat au barreau de Paris depuis 1995, Après avoir exercé pendant deux ans en tant que collaboratrice dans un cabinet généraliste, elle a décidé de fonder son cabinet le 1er avril 1997.

Le cabinet est exclusivement dédié au droit du travail. Il conseille et assure la défense des intérêts des salariés, syndicats et représentants du personnel.

formation

- Certificat de spécialisation en droit du travail depuis 2001
- CAPA, Ecole de Formation du Barreau, 1994
- DEA de droit social, Université Paris I, 1993

Compétences


Domaines de compétences

  • Droit du travail

Spécialisations

  • Droit du travail

Coordonnées


Politique d'honoraires


Conformément à la loi du 31 décembre 1971, modifiée par la loi du 10 juillet 1991 sur la profession d’Avocat, l’honoraire est fixé selon les usages, en fonction de la difficulté de l’affaire, le temps consacré au dossier, la spécialisation et la notoriété de l’avocat et les frais qu’il expose.

Toute fixation d’honoraires, qui ne le serait qu’en fonction du résultat judiciaire, est interdite.

Les honoraires sont fixés d’un commun accord avec ses clients, dans le cadre d’une convention écrite, et selon les possibilités suivantes :

 

  • L’honoraire forfaitaire :

Pour la très grande majorité des dossiers prud’homaux, un honoraire forfaitaire est fixé. Une convention de forfait est établie et signée par les parties.

Certaines personnes ayant souscrit un contrat d’assurance de protection juridique avant le litige (par exemple avant le licenciement) peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle des honoraires par leur assureur.

Si vos ressources sont inférieures à un certain plafond, vous pourrez, sous certaines conditions, bénéficier de l’aide juridictionnelle.

 

  • L’honoraire de résultat

Selon la nature de l’affaire, il est possible de convenir d’une rémunération supplémentaire. La convention d’honoraires prévoit, dans ce cas, la conjugaison d’un tarif forfaitaire et d’un honoraire de résultat exprimé en pourcentage.

Cet honoraire n’est versé qu’une fois le résultat effectivement obtenu (paiement des sommes dues pas la partie adverse).

Les sommes allouées au titre de l’article 700 du Code de procédure civile reviennent intégralement au client.

 

  • L’honoraire au temps passé

Le taux horaire varie de 150 à 250 HT, en fonction des critères légaux rappelés ci-dessus.

Une facture détaillée est établie, faisant apparaître la nature des diligences et le temps consacré. Cette facturation concerne notamment les consultations.

Les frais sont facturés en sus.