Accueil » Annuaire des avocats » Maitre CHASTEL PRISCILLA

Maître PRISCILLA CHASTEL

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit de la Famille - Divorce
  • Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • Droit Public
Cet avocat nous a fait parvenir sa carte professionnelle
CHASTEL

Vous souhaitez une consultation par téléphone ?

Voir les avocats disponibles

ou appelez le 01 75 75 42 33 *

Vous souhaitez un RDV en cabinet avec un avocat ?

Recevoir des devis d'avocats

3 devis en 48h

Présentation

Titulaire d’une maitrise de droit public et d’un Master 2 Professionnel en contentieux publics, Priscilla CHASTEL intervient majoritairement dans ce domaine, tant en conseil qu’en contentieux.

Ayant prêté serment en 2008, ses premières années d’exercice lui ont permis d’acquérir de solides connaissances pratiques dans le traitement des dossiers lui permettant de vous conseiller au mieux.

Elles lui ont également donné la possibilité de se diversifier étant amenée, en qualité de collaboratrice, à gérer régulièrement des dossiers en droit de la famille, droit de la construction mais aussi en droit immobilier.


LES DOMAINES D’INTERVENTION

Le droit public englobe tous les contentieux portés devant les juridictions administratives, et au-delà, tous les litiges qui concernent les personnes publiques, qu’elles soient en demande ou en défense.

Il concerne notamment:

- le droit administratif

- le droit des contrats publics

- le droit de la fonction publique

- le droit de l’urbanisme

- le droit de la responsabilité administrative
 

Les personnes publiques peuvent être attaquées devant les juridictions administratives pour plusieurs raisons :
 

  • Un particulier/ une entreprise souhaite attaquer une décision rendue par l’administration parce qu’elle lui cause un préjudice 

 

-         soit cette décision le concerne directement et lui est défavorable (refus d’agrément, refus de permis de construire...)

-         soit cette décision concerne une autre personne mais elle lui cause un préjudice (permis de construire obtenu par un voisin).

 

Dans les deux cas, l’objectif sera d’obtenir l’annulation de la décision.

 

Le Cabinet, met alors ses compétences, à votre service afin d’engager les éventuels recours administratifs (gracieux ou hiérarchiques) puis contentieux dans le but de faire suspendre en urgence, par le biais d’un référé suspension, les effets de la décision faisant grief.

En parallèle, au fond, le Cabinet mettra en place un recours pour excès de pouvoir afin d’obtenir l’annulation de ladite décision par le Tribunal administratif.

 

  •  Un particulier/ une entreprise souhaite attaquer l’administration en dommages-intérêts pour un préjudice qu’il/elle a subi (demande de réparation du préjudice physique d’un fonctionnaire suite à un accident dans le cadre de son activité professionnelle par exemple)


Cette action qui aura, cette fois, vocation, à demander une réparation pécuniaire pourra être mise en place par le Cabinet afin de vous garantir les meilleures chances de succès.

De la même manière, le Cabinet vous assistera dans l’élaboration de la demande préalable, indispensable avant tout recours contentieux puis vous représentera devant les juridictions administratives dans le cadre d’un recours dit « de plein contentieux ».

Bien entendu, le Cabinet est compétent en demande comme en défense, il est donc aussi bien amené à attaquer qu’à défendre les personnes publiques, ce qui lui confère un champ de compétences très large.

 

LA COMPETENCE TERRITORIALE

Le cabinet peut par ailleurs intervenir dans la France entière devant les tribunaux administratifs, les cours administratives d’appel, les tribunaux d’instance et certaines juridictions d’Ile de France pour les tribunaux de grande instance et les cours d’appel.

 

Pour les autres juridictions, le cabinet s’engage à prendre un correspondant de confiance et dont les honoraires restent acceptables (boîte aux lettres pour les actes de procédure).

 

 

Obtenez un conseil quel que soit votre besoin : une réponse immédiate par téléphone au 01 75 75 42 33* ou un RDV en cabinet (devis gratuits sous 48h) * prix d'un appel local plus coût de la consultation avec l'avocat

Parcours

Formation :

2008              Obtention du CAPA et prestation de serment
2007/2008     Centre régional de formation à la profession d’avocat de Versailles (CRFPA)
2007              MASTER 2 professionnel Droit des contentieux publics - Mention assez bien              
                      Université Versailles - Saint Quentin en Yvelines
2006              MAITRISE de droit public-Université Paris X - Nanterre
2005              MAITRISE de droit public des affaires- Université Paris X - Nanterre

Langues vivantes: ANGLAIS -ALLEMAND (notions)

Compétences

Domaines de compétence :

  • Droit de la Famille - Divorce
  • Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • Droit Public

Coordonnées

Politique d'honoraires

Le cabinet détermine, préalablement à toute intervention, les honoraires par écrit, afin que vous confiiez vos dossiers en toute connaissance de cause.

Le montant des honoraires est fixé en fonction de la complexité du dossier et la formule de fixation est déterminée en concertation avec vous.


En effet, il existe trois systèmes de fixation des honoraires :

- les honoraires fixés en fonction du temps réel de travail : taux horaire

- les honoraires dont une part est fixe et l’autre est déterminée en fonction du résultat du litige (que pour les recours de plein contentieux)

- les honoraires fixés par un forfait établi par avance
 

Il arrive que lors de la prise de contact, il ne soit pas évident d’anticiper la tournure que va prendre le dossier.

Dans ce cas, il est convenu de commencer la facturation sur la base d’un taux horaire puis de fixer, lorsque qu’il y a plus de visibilité sur les moyens d’action possibles, un forfait.


En général et afin que les honoraires restent toujours proportionnés aux diligences accomplies, les provisions versées au titre du taux horaire en amont sont déduites du montant du forfait.

La politique du Cabinet est de vous assurer une transparence sur les honoraires, l’organisation du cabinet mais aussi et surtout sur le traitement des dossiers.


A noter: les juridictions peuvent condamner la partie perdante à payer une somme au titre des frais irrépétibles (frais d’avocat) mais également aux dépens (frais de justice tels que timbres fiscaux, frais d’huissier),  de sorte que tout ou partie des honoraires peuvent vous être remboursés à l’issue de la procédure.

Trouver un avocat

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2018 JuriTravail tous droits réservés