ACTUALITÉ Créez simplement votre SARL en ligne

Les avantages de la SARL


Par L'équipe Juritravail , Juriste rédacteur web - Modifié le 23-02-2017

Il existe de nombreuses formes de sociétés en droit français et le choix peut s'avérer délicat. La SARL représente 24% des sociétés créées en 2016. Elle subit la concurrence de la SAS qui ne cesse de se développer. La notoriété récente de la SAS aurait tendance à faire oublier les avantages de la SARL. C'est une forme de société qui peut coller à grands nombres de projets aussi bien familiaux que des projets pour lesquels les dirigeants se rémunèrent. Voici 5 avantages à retenir sur la SARL

1/4entreprises créées en 2016 l'étaient sous la forme de la SARL

Un cadre juridique pouvant être sécurisant pour vous entrepreneur 

La rédaction de statuts pour une société peut s'avérer être très complexe. Alors que pour certains, le cadre juridique donné par le Code du commerce pour la SARL peut s'avérer être un inconvénient, ce cadre peut être sécurisant si vous êtes novice  en droit des affaires.

Une grande partie des mentions devant apparaître dans les statuts de la SARL sont énoncées dans le Code du commerce. Cette prévisibilité est notamment gage de sécurité si vous êtes associé minoritaire.

 L'absence de capital minimum 

Même si ce n'est plus, depuis la loi du 6 août 2008, un avantage propre à la SARL, il est nécessaire de rappe...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

qu'il n'est pas obligatoire de disposer d'un capital social minimum au moment de la création de la société.Si vous êtes entrepreneur disposant d'un faible capital, il vous sera possible de former une SARL. Tout de même, il est important de savoir qu'il ne s'agit que de théorie. Dans la pratique, il est conseillé de disposer d'un certain capital social afin d'être crédible auprès d'investisseurs. Votre patrimoine personnel est protégéMême si on ne vous le souhaite pas, la création de votre entreprise peut être un échec. A partir de ce moment, tout peut aller très vite si vous n'aviez pas envisagé cette situation. Vous avez pu contracter des prêts pour permettre de réaliser les premiers investissements nécessaires. Avec la cessation d'activité, vous vous retrouvez avec des dettes professionnelles.Comme son nom l'indique, la SARL est une société à Responsabilité limitée. Cela signifie que tout d'abord, en tant qu'associé, votre responsabilité est engagée uniquement à hauteur des apports que vous avez faits. Enfin, et ce n'est pas négligeable, les créanciers professionnels ne pourront pas agir contre votre patrimoine personnel pour recouvrir leurs créances.Ainsi, bien que la SARL protège votre patrimoine, il sera possible de compléter votre protection avec d'autres mesures.  Attention : une faute de gestion peut remettre en cause cette protection.  L'affiliation à un régime particulier pour le gérant majoritaire et un statut favorable pour le « conjoint-collaborateur »Tout d'abord, il faut savoir que si vous êtes gérant majoritaire de la SARL, vous êtes affilié au régime des travailleurs-non-salariés. Cette affiliation vous permet de payer des charges sociales moindres. De plus, les cotisations des deux premières années sont calculées sur un minimum forfaitaire qui est relativement faible, ce qui permet de bénéficier d'un décalage de trésorerie au démarrage. Cet avantage n'est pas négligeable pour aider au démarrage de votre activité.     Enfin, si votre conjoint ou votre partenaire pacsé est associé ou salarié de la société, il pourra bénéficier du statut de « conjoint collaborateur».  Ce statut a la particularité de permettre au conjoint collaborateur de bénéficier d'une protection sociale complète pour un coût relativement faible, car seules les cotisations pour la retraite de base et complémentaire et l'invalidité-décès sont à payer.  Un choix possible entre l'impôt sur les sociétés et l'impôt sur le revenu Même si des principes existent, il est possible pour le créateur d'une SARL de faire le choix d'une option. Cette possibilité est un réel avantage et permet de choisir le régime fiscal le plus adapté votre  situation personnelle.Dans le cadre d'une SARL, le principe est l'impôt sur les sociétés. Une option pour l'impôt le revenu existe dans le cadre d'une SARL familiale ou si plusieurs conditions sont réunies durant une période limitée à 5 ans (conditions liées au chiffre d'affaires, au nombre de salariés, etc.).Séduit par les avantages, j'édite les statuts de la SARL .

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail