Accueil » Droit du Travail Salarié » Contrat de Travail & Embauche : promesse, obligation, paie, CDD, CDI » Entretien et promesse d'embauche » Promesse d'embauche : comment accepter ou rompre & modèles de lettres » Modèle(s) de Lettre(s)

Modèle(s) de Lettre(s) Promesse d'embauche : comment accepter ou rompre & modèles de lettres

Lettre pour demander le respect d'une promesse d'embauche

  • Nombre de pages : 2
  • Format : WORD
  • Mise à jour le : 19-09-2014
  • Rédigé par : Carole Girard-Oppici

Dans quel cas utiliser ce modèle ?

Suite à un entretien d'embauche, vous avez décroché le poste que vous convoitiez. Plutôt que de vous faire signer votre contrat de travail immédiatement, votre employeur vous a transmis une promesse d'embauche. Or, il vous informe aujourd'hui qu'il revient sur la promesse d'embauche qu'il vous avait faite et qu'il ne souhaite plus vous embaucher.

Vous lui envoyez un courrier pour lui demander de respecter sa promesse.

Télécharger

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Début du modèle

Nom Prénom du salarié

Adresse

 

Fait à ………………………….. , le ……………………..

 

Nom de l'entreprise

Adresse

 

Lettre recommandée avec accusé de réception

 

Objet : demande d'exécution de la promesse d'embauche

 

Madame, Monsieur,

Par courrier du …………… (indiquer la date figurant sur la promesse d'embauche), vous vous êtes engagé à m'embaucher en qualité de …………………. (préciser l'emploi promis), à compter du ……………. (indiquer la date de début de prise des fonctions).

Or, par courrier du  ……………… (indiquer la date figurant sur le courrier au sein duquel l'entreprise revient sur sa décision ...

Télécharger

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Notre conseil :

Avant d'envoyer votre courrier, assurez-vous que vous êtes bien en possession d'une promesse d'embauche en bonne et due forme.

Si cela en est bien une, adressez votre courrier en recommandé avec accusé de réception, pour des raisons de preuve.

Plutôt que de demander l'exécution de la promesse d'embauche, il peut être parfois judicieux de demander une indemnité pour licenciement sans cause réelle et sérieuse. En effet, si vous contraignez l'entreprise à vous embaucher comme elle s'y était engagée, alors qu'elle souhaite aujourd'hui revenir sur sa décision, rien ne l'empêche, en cours de période d'essai, de rompre votre contrat de travail.



Les garanties Juritravail

  • Rédigé par des juristes
  • Constamment mis à jour
  • Téléchargement sécurisé
  • Garanti Satisfait ou remboursé

Autres thèmes associés



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2016 JuriTravail tous droits réservés