Accueil » Droit des Employeurs - Droit Social » Droit Social et Droit du Travail -TPE - PME » Licencier un Salarié ou choisir la Rupture Conventionnelle » Licencier pour Motif Personnel » Respecter la procédure de licenciement » Licenciement : Convoquer, mener l'entretien préalable, lettre de notification » Actualités

Retour aux Actualités Licenciement : Convoquer, mener l'entretien préalable, lettre de notification

Nathalie LAILLER

Le conseiller de salarié doit montrer patte blanche à l’entretien préalable

Par | Modifié le |

L’employeur qui envisage de licencier un salarié doit le convoquer, avant toute décision, à un entretien préalable (article L.1232-2 al.1er du code du travail).

L’assistance du salarié par un conseiller extérieur est possible lorsqu’il n’y a pas de représentants du personnel dans l’entreprise.

Quelles sont les règles applicables ?

Lorsqu’il y a des institutions représentatives du personnel dans l’entreprise, le salarié peut se faire assister lors de cet entretien par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise.

Lorsqu’il n’y a pas d’institutions représentatives du personnel dans l’entreprise, le salarié peut se faire assister soit par une personne de son choix appartenant au personnel de l’entreprise, soit par un conseiller du salarié choisi sur une liste dressée par l’autorité administrative (L.1232-4, R.1232-1).

  •  Information du salarié:

La lettre de convocation à l’entretien préalable adressée au salarié mentionne la possibilité de recourir à un conseiller du salarié et précise l’adresse des services dans lesquels la liste de ces conseillers est tenue à sa disposition (L.1232-4).

  • Information de l’employeur:

L’article R.1232-2 du code du travail précise : « le salarié qui souhaite se faire assister, lors de l’entretien préalable à son licenciement, par un conseiller du salarié communique à celui-ci la date, l’heure et le lieu de l’entretien« .

Aux termes de ce même article, « le salarié informe l’employeur de sa démarche« . Cette disposition est tout à fait méconnue et très rarement appliquée.

  • Ou se procurer la liste des conseillers de salariés ?

L’article D1232-5 du Code du travail précise:  « la liste des conseillers du salarié est arrêtée dans chaque département par le préfet et publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture.
Elle est tenue à la disposition des salariés dans chaque section d’inspection du travail et dans chaque mairie ».

La liste est par conséquent consultable :

- à la Direction du travail (DIRECCTE) compétente au regard du lieu de l’établissement dans lequel travaille le salarié ou du siège social de l’entreprise ;

- à la mairie du domicile du salarié s’il réside dans le département où est situé l’établissement ou le siège de l’entreprise (s’il réside en dehors de ce département, il peut consulter la liste à la mairie du lieu où il est convoqué);

- au Recueil des actes administratifs (voir la page Sites internet des préfectures et des recueils des actes administratifs).

  • La personne qui se présente à l’entretien préalable de licenciement comme conseiller du salarié doit justifier de sa qualité.  A défaut, il ne peut être reproché à l’employeur d’avoir refusé sa présence.

C’est ce qu’a jugé la Cour de cassation dans un arrêt du 25 septembre 2012.

Les faits: lors de l’entretien préalable à son licenciement, un salarié avait souhaité se faire assister par une personne se présentant comme conseiller de salarié: l’employeur avait demandé ç celui-ci de justifier de son identité et avait essuyé un refus. Il avait par conséquent refusé que le conseiller de salarié soit présent lors de l’entretien.

Le salarié avait saisi le conseil de prud’hommes et demandait que la procédure de licenciement soit déclarée irrégulière. Il soutenait que la liste des conseillers arrêtée par le préfet étant publique, celui-ci n’était pas tenu de rapporter la preuve de son identité et de sa qualité.

La décision: la cour d’appel, approuvée par la cour de cassation, estime le refus de l’employeur était fondé :  » la personne s’étant présentée à l’entretien préalable de licenciement comme conseiller du salarié n’avait pas, malgré la demande en ce sens de l’employeur, justifié de cette qualité (…) il ne pouvait être reproché à l’employeur d’avoir refusé sa présence ».

Source: Cass. Soc. 25 septembre 2012 n°11-10684

Rappelons que la justification de la qualité de conseiller auprès de l’employeur est prévue par la circulaire DRT 91-16 du 5 septembre 1991:

2.2.1. Justification de la qualité de conseiller auprès de l’employeur
Pour cette justification, les services de la direction départementale du travail et de l’emploi délivrent au conseiller une copie de l’arrêté préfectoral et une attestation individuelle de la qualité de conseiller sur laquelle figure une photo de l’intéressé (cf. annexe VI).

PRATIQUE :

Le conseiller de salarié (fiche éditée par le Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social)

Circulaire Ministérielle, n° 91-16, du 05-09-1991, relative à l’assistance du salarié lors de l’entretien préalable au licenciement

Nathalie Lailler

Avocat au Barreau de Caen

Spécialiste en droit du travail

31 rue Saint-Jean – BP 70180 – 14011 CAEN Cedex 1

Tél : 02 31 50 10 11 – cabinet@lailler-avocats.fr

http://www.lailler-avocat.com

 

Lire l’article complet



Favoris

Vous avez des questions sur le sujet Licenciement : Convoquer, mener l'entretien préalable, lettre de notification  ?

Posez-la à un expert Juritravail et obtenez une réponse sous 48h

Vous êtes...

  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter cet article

Vos Réactions Réagir






Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com


Retour au Dossier: Licenciement : Convoquer, mener l'entretien préalable, lettre de notification



27 806 Professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2014 JuriTravail tous droits réservés

Dossier spécial
Vous souhaitez vous séparer d'un salarié de manière pacifique ? Optez pour la rupture conventionnelle
En savoir plus
Dossier spécial
Vous souhaitez vous séparer d'un salarié de manière pacifique ? Optez pour la rupture conventionnelle
En savoir plus