Accueil » Droit du Travail Salarié » Formation Professionnelle » Compte Personnel de Formation (CPF) : définition & utilisation

Le compte personnel de formation : comment ça marche ?

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

4.6 (4 avis)

Vous êtes salarié, à la recherche d’un emploi, travailleur indépendant, membre d’une profession libérale ou non salariée ou encore conjoint collaborateur et souhaitez développer votre employabilité, de nouvelles compétences ou renforcer vos connaissances ? Avez-vous pensé à utiliser votre compte personnel de formation (CPF) ? Il remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015. Découvrez les modifications issues de la réforme entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Bénéficiaires du CPF, alimentation et abondements du compte, mobilisation des droits : nous vous expliquons tout. 


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Compte personnel de formation
  • CPF
  • Bénéficiaires
  • Alimentation
  • Abondement
  • Formations concernées
  • Mobilisation
  • Utilisation
  • Procédure
  • Prise en charge
  • Information

Plan détaillé du dossier

27 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Face aux avancées constantes et importantes que connaît le monde de l'entreprise, pouvoir se former est indispensable et constitue un avantage indéniable. En effet, la formation est un moyen de monter en compétences et d'évoluer positivement au sein de votre entreprise. Pour cela, vous disposez, depuis le 1er janvier 2015, d'un compte personnel de formation (CPF) qui remplace votre droit individuel à la formation (DIF). Depuis le 1er janvier 2019, ce compte est alimenté en euros et non plus en heures.

En quoi consiste le CPF ? Qui sont les bénéficiaires du CPF ? Comment créer un CPF ? Peut-on s'inscrire en ligne ? Comment est-il alimenté ? Est-il plafonné ? Peut-il faire l’objet d’un abondement ? Comment utiliser les droits acquis au titre du CPF ? Quelles sont les formations dont vous pouvez bénéficier ? Devez-vous obtenir l’accord de votre employeur pour les utiliser ?

Contenu du dossier :

Notre dossier, à jour de la réforme issue de la Loi du 5 septembre 2018, entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019 contient tout ce que vous devez savoir sur le CPF. Il aborde notamment les thématiques suivantes :
  • définition du CPF ;
  • le CPF remplace le DIF : date de mise en place, définition, fonctionnement ;
  • les salariés bénéficiaires ;
  • alimentation du compte en euros pour les salariés à temps plein, à temps partiel, sous convention de forfaits jours, suspension du contrat de travail ;
  • l'abondement du CPF ;
  • connaître le solde de ses droits acquis ;
  • mobilisation du compte : procédure à suivre, formations éligibles, frais de formation ;
  • ...
Nous vous proposons également un modèle de lettre pour demander une formation en mobilisant le CPF.

Télécharger le dossier


N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat

Télécharger le dossier


Le mot de l'auteur

Ce dossier est à jour de la réforme issue de la Loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Depuis le 1er janvier 2019, le compte personnel de formation est comptabilisé en euros (Article L6323-2 du Code du travail).

Depuis le 1er janvier 2018, le compte personnel de formation peut être mobilisé par un travailleur indépendant, un membre d'une profession libérale ou d'une profession non salariée ou un conjoint collaborateur (article 39 de la Loi n°2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels).

Rédaction Juritravail Juriste rédacteur web

117

Articles publiés

166

Documents rédigés


La question du moment

Le salarié doit-il obtenir l’accord de l’employeur sur le choix de la formation ?

Les formations financées dans le cadre du compte personnel de formation ne sont pas soumises à l'accord de l'employeur lorsqu'elles sont suivies en dehors du temps de travail.

Lorsqu'elles sont suivies en tout ou partie pendant le temps de travail, le salarié doit demander une autorisation d'absence et l'employeur lui notifie sa réponse (1).

A compter de la réception de la demande, l'employeur dispose d'un délai de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L'absence de réponse de l'employeur dans ce délai vaut acceptation de la demande (2).

L'accord préalable de l'employeur sur le contenu de la formation n'est toutefois pas requis lorsque la formation est financée au titre sommes créditées sur le compte personnel de formation, ou lorsqu'elle vise les formations éligibles, ainsi que dans des cas prévus par accord de branche, d'entreprise ou de groupe.


Les avis des internautes

4.6

Note moyenne sur 4 avis

  • 5

    dossier clair et précis andrée m.

    le 31/01/2017

  • 4

    Définition complète et très claire. Jacques W.

    le 20/04/2015

  • 5

    Houria c.

    le 08/03/2015

  • 4

    Cpf est tres explicite et bien résumé DOMINIQUE Z.

    le 17/01/2015

Les autres dossiers sur le même thème


30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés