Actualités Congé de Naissance

Type de document

Félicitations pour cet heureux événement ! L’arrivée d’un enfant est un réel bouleversement dans une vie. A tel point que l’on n’a pas toujours la tête à effectuer certaines démarches, notamment administratives, qui peuvent prendre du temps.

Tout père a droit à un congé rémunéré de trois jours à l’occasion de la naissance de son enfant. Ce qui signifie que lemployeur ne peut pas le lui refuser. Cette autorisation d’absence exceptionnelle peut également être utilisée par le salarié lors de l'arrivée d'un enfant placé en vue de son adoption.

Toutefois, des questions demeurent. Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Peut-il être reporté ? Sous quel délai doit-il être pris ? Ai-je droit à un maintien de salaire ? Qu’en est-il du congé de naissance dans la Fonction publique ?

Nous répondons à vos questions. Par exemple, il est de jurisprudence constante que le congé de naissance doit être pris par le salarié dans une période raisonnable entourant la naissance.

A savoir : le congé de naissance est différent du congé de paternité. Pour en savoir plus, consultez notre dossier : Tout savoir sur le congé de paternité pour profiter des premiers jours de bébé.


Retrouvez toutes les actualités juridiques sur le thème Congé de Naissance, rédigées en langage simple par nos juristes et avocats partenaires.


Retour en entreprise après l’arrivée d’un enfant

Sophie Bauer - Avocat 25/05/2022 - 1982 vues

Le salarié dispose de droits spécifiques et d’une protection renforcée après une absence pour cause de congé maternité, de congé paternité, de congé d’adoption et de congé parental d’éducation. Rappel des principales obligations de l’employeur.

Mère, Père : vos droits sont élargis depuis la Loi Travail

Coralie MEUNIER - Avocat 03/04/2017 - 2288 vues

Un point sur les dispositions renforcées de protection de la parentalité

Licenciement de jeunes parents : attention le jeune père est protégé également !

Vincent MAUREL - Avocat 13/11/2015 - 3206 vues

Il est connu que les femmes enceintes ou ayant eu un accouchement récents sont protégées contre le licenciement. L'on sait moins qu'il en va de même des jeunes pères.