Le salarié en retard ou absent le jour de la rentrée scolaire peut-il être sanctionné ?

Une convention collective autorise le salarié à s'absenter le jour de la rentrée scolaire

Si une convention collective autorise le salarié à s'absenter pour accompagner son enfant à l'école le jour de la rentrée, votre employeur ne peut vous priver de ce droit et par la même occasion, vous sanctionner pour être arrivé en retard au bureau ou pour avoir été absent le jour de la rentrée scolaire.

Cependant, il est indispensable d'informer au préalable votre employeur de votre retard prévisible ou de votre absence le jour de la rentrée scolaire et ce, dans un délai raisonnable et par écrit.

À retenir :

Votre employeur ne peut vous sanctionner en raison de votre absence ou de votre retard au travail le jour de la rentrée des classes à partir du moment où ce droit vous est accordé par votre convention collective et que vous aviez, au préalable, informé votre employeur.

Aucune convention collective n'autorise le salarié à s'absenter le jour de la rentrée scolaire

Si votre convention collective ne vous autorise pas à vous absenter le jour de la rentrée ou qu'aucune convention collective ne s'applique dans votre entreprise, sachez que le Code du travail ne prévoit pas la possibilité pour les parents d'arriver en retard ou de s'absenter le jour de la rentrée scolaire de leurs enfants.

Ainsi, si vous souhaitez accompagner votre enfant à l'école le jour J, vous devez obtenir l'autorisation expresse de votre employeur.

Il y a de fortes chances que celui-ci fasse preuve de tolérance mais son accord est indispensable.

Afin d'éviter tout contentieux ultérieur, exigez un accord écrit de la part de votre employeur et pas seulement verbal.

À retenir :

À défaut d'accord de votre employeur, votre absence ou votre retard au travail peut être analysé comme une absence injustifiée. Votre employeur est alors en droit de vous sanctionner.

Quelles sanctions en cas d'absence ou de retard injustifié le jour de la rentrée scolaire ?

En cas d'absence ou de retard au travail le jour de la rentrée scolaire alors que vous n'y avez pas été autorisé, votre employeur est en droit de vous sanctionner pour absence injustifiée.

La sanction disciplinaire prononcée peut aller du simple avertissement jusqu'au licenciement, selon les circonstances.

En plus d'une sanction disciplinaire pour absence injustifiée, votre employeur est également en droit de procéder à une retenue sur le salaire correspondant à la rémunération des heures non effectuées (1).

👓 À lire également :