1. Pas de fermeture de classe s'il y a un seul élève positif à la Covid-19

À compter de ce mardi 22 septembre 2020, une classe n'est plus fermée parce qu'elle compte un seul cas Covid parmi les élèves.

Désormais, lorsqu'un enfant scolarisé en classe de maternelle ou de primaire est confirmé positif à la Covid-19, la classe peut continuer de se tenir normalement pour les autres élèves qui eux, ne sont plus considérés comme des cas contacts.

2. Fermeture de classe ou d'école dès le seuil de 3 cas positifs atteint

Lorsqu'il y a au moins 3 cas confirmés de Covid dans une même classe, la fermeture de la classe, voire de l'école est possible.

Le Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports précise toutefois que ces 3 cas ne doivent pas provenir de la même famille ou vivre dans le même foyer.

Ainsi, dès lors que 3 cas positifs sont détectés dans une même classe, le protocole d'identification des personnes contacts est mis en place. Ces personnes peuvent alors faire l'objet d'un isolement si nécessaire.

👓 Vous aimerez aussi cet article : Écoles fermées, chômage partiel pour les parents !

La classe ou l'école de votre enfant est fermée et vous devez le garder à la maison ? Si Vous n'avez pas la possibilité de faire du télétravail, vous pouvez bénéficier du chômage partiel.

3. Plus d'isolement pour un professeur qui a été en contact avec un élève positif

Bien que le port du masque ne soit pas obligatoire pour les élèves du premier degré (maternelle et élémentaire), leurs professeurs ont quant à eux, cette obligation.

Le port du masque étant selon le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), une mesure efficace pour se protéger contre le risque de contamination à la Covid-19, le professeur qui a été en contact avec un élève testé positif au virus, n'est plus invité à s'isoler.

Pourquoi le protocole sanitaire applicable dans les écoles élémentaires évolue-t-il ?

Suite à l'avis du HCSP, les modalités sanitaires applicables pour le 1er degré (écoles maternelle et primaire) évoluent.

Le risque de transmission existe surtout d'adulte à adulte et d'adulte à enfant et rarement d'enfant à enfant ou d'enfant à adulte.

Haut Conseil de la Santé Publique, avis rendu le 17 septembre 2020

En effet, le HCSP estime que les enfants sont peu à risque de développer une forme grave du virus et peu actifs dans la transmission de la Covid au sein du milieu scolaire. Les transmissions surviennent surtout de l'intérieur du cercle familial ou lors de regroupement sociaux qui ont lieu en dehors des établissements scolaires.

👓 À lire également :