Le prix des travaux que le maître d'ouvrage souhaite réaliser lui même ou faire réaliser par un entrepreneur extérieur doit être évalué par le maître d'oeuvre au titre de son devoir d'information.

Dans le cadre d’un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI), le constructeur a pour obligation d’évaluer le coût global de la maison dont il entreprend la construction.

Il en résulte que le contrat de construction de maison individuelle doit obligatoirement mentionner le coût des travaux qui restent à charge du maître d’ouvrage.

En effet, l’article L231-2 du Code de la construction et de l’habitation prévoit que :

« d) Le coût du bâtiment à construire, égal à la somme du prix convenu et, s'il y a lieu, du coût des travaux dont le maître de l'ouvrage se réserve l'exécution (…)»

Qu’en est-il lorsque le maître d’ouvrage prend à charge une partie des travaux dont le coût n'a pas été préalablement évalué par le constructeur ?

La conséquence du non-respect de cette disposition est particulièrement lourde puisque l’absence d’évaluation du coût des travaux réservés est sanctionnée par la prise en charge par le constructeur du montant des travaux réservés par le maître d'ouvrage.

La Cour de cassation estime que l'absence de chiffrage réaliste ou explicite constitue un manquement au devoir d'information du coût réel restant à charge du maître d'ouvrage. Cass. civ. 3 du 09/07/2014, n° 13-13.931

En d’autres termes, si votre contrat de construction (CCMI) ne fait pas mention du coût des travaux que vous avez décidé de réaliser vous-mêmes ou de faire réaliser par un autre entrepreneur, c’est votre constructeur qui devra les payer.

 

À propos de l’auteur

Photo de                         Cabinet Aristide verdier

Cabinet Aristide verdier

Avocat au barreau de Grenoble

Ses dernières publications

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail