Allongement de la durée du congé paternité de 11 à 25 jours !

À partir du 1er juillet 2021, le père ainsi que, le cas échéant, le conjoint salarié de la mère ou la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité (Pacs) ou vivant maritalement avec elle, pourra bénéficier de 25 jours de congé paternité (32 jours en cas de naissances multiples).

Actuellement, 11 jours de congé paternité leur sont accordés (18 jours en cas de naissances multiples).

Le congé paternité continuera de s'ajouter aux 3 jours de congés exceptionnels (appelé le congé naissance) accordés à l'occasion d'une naissance ou d'une adoption.

Au total, les salariés bénéficieront de 28 jours de congé (35 jours en cas de naissances multiples) à l'occasion de la naissance d'un enfant ou de son adoption.

14 jours ça n'était pas suffisant, tout le monde le disait et c'était en plus assez inégalitaire.

Emmanuel Macron, Président de la République, Instagram, 23 septembre 2020

En ce qui concerne le financement du congé, les 3 jours de congé naissance seront toujours financés par l'employeur et les 25 jours de congé paternité (32 jours en cas de naissances multiples) seront pris en charge par la Sécurité Sociale, comme c'est déjà le cas actuellement pour les 11 jours (18 jours en cas de naissances multiples).

👓 Vous aimerez aussi cet article : Quel salaire pour un congé paternité ? conditions et montant

À travers cette mesure, le Gouvernement souhaite oeuvrer pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

Cette mesure est destinée à favoriser une plus grande égalité dans le partage des tâches et ce, dès les premiers jours de l'enfant.

Lorsqu'un enfant arrive au monde, il n'y a aucune raison que ce soit seulement la maman qui s'en occupe.

Emmanuel Macron, Président de la République, Instagram, 23 septembre 2020

Le Gouvernement souhaite ainsi favoriser la présence et la disponibilité des pères (ou du deuxième parent) lors du 1er mois de la vie de l'enfant afin que les mères puissent partager avec eux cette charge et ce moment d'intimité.

Elle s'inscrit également dans la continuité du rapport Cyrulnik sur les 1.000 premiers jours de l'enfant qui sont cruciaux pour le développement d'un enfant.

C'est en effet au cours de ces 1.000 premiers que les inégalités se forment, notamment des inégalités au niveau du développement cognitif et affectif de l'enfant. L'objectif de cette mesure est donc aussi de laisser le temps aux parents de s'occuper de leur enfant et de les aimer.

À retenir :

L'allongement du congé paternité et d'accueil de l'enfant s'appliquera à toutes les naissances prévue à partir du 1er juillet 2021. Néanmoins, si la naissance prévue à partir du 1er juillet, intervient avant cette date, la durée de 25 jours (32 jours en cas de naissances multiples) s'appliquera quand même.

4 jours devront obligatoirement être pris après le congé naissance

Sur son compte Instagram, Emmanuel Macron a précisé que le congé paternité sera en partie obligatoire.

En effet, le père (ou le deuxième parent de l'enfant) devra prendre obligatoirement 4 jours de congé paternité à la suite du congé naissance de 3 jours (soit obligatoirement 7 jours au total immédiatement après la naissance de l'enfant).

Boîte à outils

Congé paternité :

👓 A lire également :