Allongement de la durée du congé paternité à 1 mois !

À partir du 1er juillet 2021, le père (ou le deuxième parent) d'un enfant à naître ou adopté pourra bénéficier de 25 jours de congé paternité, auxquels continueront de s'ajouter les 3 jours de congé exceptionnel accordés à l'occasion d'une naissance ou d'une adoption (congé naissance).

Actuellement, 14 jours leur sont accordés (3 jours de congé naissance + 11 jours de congé paternité).

Au total, le papa (ou le deuxième parent de l'enfant) pourra prendre jusqu'à 28 jours de congé à l'occasion d'une naissance.

14 jours ça n'était pas suffisant, tout le monde le disait et c'était en plus assez inégalitaire.

Emmanuel Macron, Président de la République, Instagram, 23 septembre 2020

En ce qui concerne le financement du congé, les 3 jours de congé naissance seront toujours financés par l'employeur et les 25 jours de congé paternité seront pris en charge par la Sécurité Sociale comme c'est déjà le cas actuellement pour les 11 jours.

Bon à savoir :

Cette mesure sera inscrite dans le Projet de Loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2021. Des précisions sont encore attendues notamment sur la durée du congé paternité jumeaux.

À travers cette mesure, le Gouvernement souhaite oeuvrer pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

Cette mesure est destinée à favoriser une plus grande égalité dans le partage des tâches et ce, dès les premiers jours de l'enfant.

Lorsqu'un enfant arrive au monde, il n'y a aucune raison que ce soit seulement la maman qui s'en occupe.

Emmanuel Macron, Président de la République, Instagram, 23 septembre 2020

Le Gouvernement souhaite ainsi favoriser la présence et la disponibilité des pères (ou du deuxième parent) lors du 1er mois de la vie de l'enfant afin que les mères puissent partager avec eux cette charge et ce moment d'intimité.

Elle s'inscrit également dans la continuité du rapport Cyrulnik sur les 1.000 premiers jours de l'enfant qui sont cruciaux pour le développement d'un enfant.

C'est en effet au cours de ces 1.000 premiers que les inégalités se forment, notamment des inégalités au niveau du développement cognitif et affectif de l'enfant. L'objectif de cette mesure est donc aussi de laisser le temps aux parents de s'occuper de leur enfant et de les aimer.

À retenir :

À compter du 1er juillet 2021, le père (ou le deuxième parent) d'un enfant à naître ou adopté pourra bénéficier d'un congé paternité de 28 jours (congé de naissance + congé paternité) dont 7 jours seront obligatoires.

7 jours devront obligatoirement être pris

Sur son compte Instagram, Emmanuel Macron a précisé que le congé paternité sera en partie obligatoire.

En effet, le père (ou le deuxième parent de l'enfant) devra prendre obligatoirement 7 jours de congé paternité.

Boîte à outils

Congé paternité :