Le Compte Personnel de Formation permet au salarié de renforcer ou de compléter ses compétences professionnelles par des formations.

Depuis le 1er janvier 2015, le Droit Individuel à la Formation (DIF) est remplacé par un nouveau dispositif: le Compte Personnel de Formation (CFP).

Le CFP a été créé par la loi du 5 mars 2014.

L'objectif reste le même, à savoir permettre au salarié de suivre des formations professionnelles grâce à un compte personnel abondé en heures. Le plafond est porté à 150 heures quand il était fixé à 120 heures sous l'ancien dispositif.

Le solde éventuel des droits acquis au titre du DIF pourra être utilisé jusqu'au 31 décembre 2020 pour financer des actions de formation. Pour ce faire, il faudra que le salarié active au préalable son compte personnel dématérialisé sur internet pour y reporter les droits DIF acquis.

Côté employeur, la formation professionnelle sera financé au moyen d'une contribution unique calculée sur les salaires et dont le taux sera variable en fonction de l'effectif de l'entreprise (0,55% pour les entreprises employant moins de 10 salariés, 1% pour les autres.

Le dispositif est notamment régi par les articles L6323-1 et suivants du Code du travail.

Par Me Nicolas BEZIAU

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail