Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour Insuffisance professionnelle et Insuffisance de résultat » Actualités

Article avocat Licenciement pour Insuffisance professionnelle et Insuffisance de résultat

Lettre de licenciement d’un salarié : conditions et signature par l'employeur ?

Par , Avocat - Modifié le 12-10-2018

Par un arrêt récent en date du 7 mars 2018, la chambre sociale de la Cour de cassation a été interrogée sur la question de savoir si l’employeur était le seul en droit de signer la lettre de licenciement. 

Une salariée avait été licenciée par le fils de son employeur, lequel avait été hospitalisé, puis placé en maison de retraite puis sous tutelle.

La salariée avait sollicité l’allocation de dommages et intérêts au titre d’un licenciement abusif, soutenant que la lettre de licenciement devait être signée de l’employeur lui-même. A tort, selon la cour d’appel et la Cour de cassation.

En effet, c’est la fille de la fratrie qui a été nommée tutrice de l’employeur et qui a confirmé le licenciement prononcé par son frère.

Cela suffit, selon la Cour de cassation, à valider le licenciement de l’employée de maison, dès lors que : « la lettre de licenciement avait été signée par le fils de Mme Bernadette Y..., agissant au nom de ses frères et s½urs, alors que celle-ci avait été hospitalisée puis placée en maison de retraite, la cour d'appel qui a retenu que Mme Catherine Y..., ultérieurement nommée tuteur, avait repris les termes de la lettre de licenciement, a légalement justifié sa décision ; ».

La salariée a ainsi été déboutée de ses demandes.

Cass. soc., 7 mars 2018, n° 16-14135

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Pauline Righini

Maître Pauline Righini

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit Pénal
  • - Procédure Judiciaire

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés