La direction générale des entreprises vient de publier sur son site Internet un atlas du tourisme en France.

La lecture de ce document est particulièrement instructive et démontre s'il en était encore davantage besoin l'importance de l'économie touristique au c½ur des territoires.

La région Nouvelle Aquitaine parmi d'autres régions est évidemment particulièrement dynamique sur le plan touristique en regard de ses atouts.

Cependant, la lecture de l’atlas réserve bien des surprises et permet de considérer que les offres de tourisme d'hébergement en plein air ne sont pas forcément celles que l'on attend.

Dit autrement, il y a des territoires qui tirent véritablement leur épingle du jeu, armés d'un grand dynamisme touristique, apportant ainsi une véritable « plus-value territoriale ».

L'un des sujets intéressants de cet atlas est également lié à la description des fluxs.

On apprend ainsi quels sont les soldes de flux, positifs ou négatifs, des transhumances entre régions.

C'est une économie nationale et internationale.

Mais si l'on s'en tient à la logique territoriale, c'est un atout majeur de développement local.

C'est là l'un des sujets de l'alliance du public et du privé.

Dans ces zones transversales où l'économie touristique se confronte au réel, les collectivités sont évidemment des opérateurs économiques de premier plan.

Elles sont bien souvent à l'initiative d'un choix touristique qu'elles ne peuvent cependant conduire seules.

L'expérience montre en effet que l'intervention de plusieurs opérateurs économiques privés, spécialisés et professionnels dans leur matière, est un élément indispensable à la réussite d'un projet touristique.

La reprise de sites autrefois gérés en régie, le développement de sites à l'initiative d'une personne publique, ne peuvent être conduits que dans le cadre d'un partenariat public-privé au sens du contrat efficace.

C'est une ingénierie contractuelle qui doit être menée par un avocat spécialisé en droit public, assisté de sociétés spécialisées en économie touristique. Les différents outils mis en ½uvre, bail emphytéotique administratif, convention d'objectifs, autorisation d'occupation temporaire du domaine public etc, pensés et développés dans un ensemble cohérent, constituent des offres particulièrement efficaces et originales.

Plus que jamais, au c½ur des territoires, les collectivités ont à jouer un rôle essentiel pour ne pas dire unique dans le développement de l'offre touristique.

On sait qu'un touriste est un "habitant plus plus" au sens où il consomme et développe une notoriété du territoire.

Ce marketing territorial ou pour parler un langage plus adapté cette attractivité territoriale est au c½ur du sujet que mènent les groupements avocat/ entreprises au service des collectivités.

Les territoires dynamiques ont un bel avenir. Leurs partenaires fidèles, à leurs côtés, aussi.