ARTICLE AVOCAT CDD : défendre vos droits

Pas de CDD pour occuper le poste provisoirement vacant dans l'attente d'un recrutement par concours


Par Patrick LINGIBE, Avocat - Modifié le 01-03-2020 - Blog : Blog Maître Patrick LINGIBE

Aucun cas l'employeur n'est autorisé à recourir à un CDD afin de pourvoir un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise dans l'attente du recrutement du titulaire du poste.

M. G. a été engagé par une commune en qualité de musicien altiste à l'effet de participer aux représentations données par son orchestre symphonique, suivant 191 contrats à durée déterminée de février 2003 au 6 mai 2011.


Le 13 juillet 2011, il a saisi la juridiction prud'homale à l'effet d'obtenir la requalification de la relation contractuelle en contrat à durée indéterminée et paiement de rappels de salaire, d'indemnités de rupture et de dommages-intérêts.


Dans un arrêt du 20 mars 2018, la cour d'appel de Colmar l'a débouté de ses demandes. Elle a retenu que la commune justifie par les attestations versées aux débats et notamment celle du régisseur d'orchestre, ainsi que par l'historique des mouvements dans le pupitre d'alto concernant les années 2001-2011, que le salarié n'a été employé que pour remplacer alternativement ou successivement plusieurs musiciens permanents de l'orchestre, empêchés par la maladie, en congés légaux ou dont le poste était provisoirement vacant dans l'attente d'un recrutement par concours. Dans ces conditions, l'utilisation de contrats successifs pour employer le salarié entre 2003 et 2011 étant justifiée par des raisons objectives, il n'y avait donc pas lieu à requalification en contrat de travail à durée indéterminée.


La Cour de cassation casse l’arrêt le 15 janvier 2020. Elle estime qu'en statuant comme elle l'a fait, la cour d'appel, qui a relevé l'existence d'un contrat conclu dans l'attente du recrutement d'un titulaire du poste à pourvoir, a violé les articles L. 1242-2, 1°, L. 1242-12 et L. 1245-1 du code du travail, dans leur rédaction applicable en la cause.vEn effet, aucun cas l'employeur n'est autorisé à recourir à un contrat à durée déterminée afin de pourvoir un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise dans l'attente du recrutement du titulaire du poste.

loader Juritravail