Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT » Délégué Syndical (DS) » Les attributions du DS » Protocole d'accord préélectoral » Actualités

Article avocat Protocole d'accord préélectoral

Le Conseil d'Etat suspend partiellement la Convention collective du cinéma (ord. 6/09/2013)

Par , Avocat - Modifié le 09-09-2013

Selon le Journal Le Monde daté du 7 septembre 2013, par ordonnance du 6 septembre 2013, le juge des référés du Conseil d'Etat a décidé de suspendre, en partie, l'application de la convention collective de la production cinématographique qui fixe les conditions de rémunération des techniciens du cinéma.

Seule l'annexe dérogatoire du texte, concernant les films dont le budget est inférieur à 2,5 millions d'euros, est suspendue.

La convention collective, signée le 19 janvier 2012 par tous les syndicats de salariés, sauf la CFDT, et par l'organisation patronale API (regroupant Gaumont, Pathé, UGC, MK2), a été étendue par le ministère du travail le 1er juillet, et doit entrer en vigueur le 1er octobre.

Début août, les syndicats de producteurs APC, APFP, SPI, UPF, représentant 95 % de la production des films ont déposé un recours en annulation devant le Conseil d'Etat contre l'arrêté d'extension de la convention collective.

Ils avaient également demandé au juge des référés du Conseil d'Etat d'en suspendre provisoirement l'exécution.

Les opposants estiment que la convention collective va renchérir les coûts de production de films, au point de compromettre l'existence des films d'auteur fragiles et des documentaires.

Par Me Frédéric CHHUM

Avocat à la Cour

Sources : Le Communiqué du Conseil d'Etat ; ordonnance du Conseil d'Etat du 6 septembre 2013, Association des producteurs de cinéma et a.

 

Source

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Frédéric CHHUM

Maître Frédéric CHHUM

Avocat au Barreau de PARIS

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité
  • - Propriété intellectuelle, web & NTIC
  • - Droit Pénal
  • - Droit International

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.