ARTICLE AVOCAT Plan de Sauvegarde de l'Emploi - PSE : Procédure & Indemnité

PSE unilatéral : rappel sur les critères d'ordre des licenciements


Par Patrick LINGIBE, Avocat - Modifié le 17-04-2020 - Blog : Blog Maitre Patrick LINGIBE

Dès lors que d'autres éléments peuvent être utilisés, le PSE ne peut prendre en considération la seule ancienneté des salariés pour apprécier les "qualités professionnelles appréciées par catégories" mentionnées au 4° de l'article L. 1233-5 du code du travail.
Dès lors que d'autres éléments peuvent être utilisés, le PSE ne peut prendre en considération la seule ancienneté des salariés pour apprécier les "qualités professionnelles appréciées par catégories" mentionnées au 4° de l'article L. 1233-5 du code du travail.

La cour administrative d'appel de Bordeaux a annulé la décision de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Dirrecte) ayant homologué le document unilatéral fixant le contenu du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) d’une société.

Dans un arrêt rendu le 27 janvier 2020, le Conseil d’Etat considère qu’en estimant que le PSE ne pouvait prendre en considération la seule ancienneté des salariés pour apprécier les "qualités professionnelles appréciées par catégories" mentionnées au 4° de l'article L. 1233-5 du code du travail, dès lors qu'elle relevait au vu des pièces du dossier qui lui était soumis que d'autres éléments auraient pu être utilisés, la CAA a procédé au contrôle qui lui incombait et a pu, par suite, sans erreur de droit, en déduire que le PSE avait méconnu les dispositions de l'article L. 1233-5 du code du travail et que la décision l'homologuant était donc entachée d'illégalité.

La Haute juridiction administrative rappelle en effet qu’en l'absence d'accord collectif ayant fixé les critères d'ordre des licenciements, le document unilatéral de l'employeur fixant le PSE ne saurait légalement fixer des critères d'ordre des licenciements qui omettraient l'un des quatre critères d'appréciation prévus à l'article L. 1233-5 ou neutraliseraient ses effets.

Source

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail