Assurer une entreprise est indispensable pour éviter des problèmes avec la justice à l’avenir. Cela permet aussi de protéger les dirigeants ainsi que les salariés. Notez toutefois que certaines assurances sont considérées comme étant obligatoires contrairement à d’autres. Il vous est de ce fait conseillé de vous informer sur les clauses que vous devrez contracter pour votre société.

L’assurance entreprise responsabilité civile et complémentaire santé

Vous devrez en premier lieu souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle avant de lancer votre entreprise. Il est primordial de bien étudier la question même si votre activité n’est pas liée à son champ d’application. Elle permet par exemple de ne pas indemniser de vos poches un client qui tombe dans vos locaux. Notez de ce fait que cette garantie prend en compte les dommages que vous pourriez causer aux tiers. L’action peut aussi être faite par vos employés ou vos sous-traitants.

Il y a d’un autre côté l’assurance complémentaire santé d’entreprise. Cette option est obligée par la loi depuis 2016 surtout pour les employeurs dans le secteur privé. Celle-ci permet en principe de compléter chaque remboursement en cas d’assurance maladie. Vous devrez vous assurer que chaque salarié de votre entreprise y adhère, peu importe son statut au sein de l’établissement.

L’assurance entreprise à garantie décennale ou multirisque

La loi impose la garantie décennale à toutes les entreprises dans le secteur du BTP depuis 1978. Vous devrez déterminer l’existence de cette assurance auprès de vos clients avant de commencer vos chantiers. Cela est valable que ce soit dans le neuf ou sur un bâtiment déjà existant. Vous avez par exemple besoin de cette garantie si vous représentez une entreprise de construction ou de plomberie. Cette assurance est aussi obligatoire pour les maîtres d’½uvre.

Il y a d’un autre côté l’assurance multirisque professionnelle qui est incontournable pour une entreprise couteau suisse. Cette option permet principalement de couvrir les biens de votre société tout en prenant en compte la responsabilité civile. Vous protégerez votre entreprise en cas de vol et cambriolage, mais aussi de dégât des eaux. Il ne faut pas négliger les incendies, mais aussi la détérioration des marchandises sans oublier les évènements climatiques.

L’assurance entreprise pour les véhicules ou la perte d’exploitation

L’assurance des véhicules à moteur de votre entreprise est aussi incontournable. Celle-ci permet de protéger chaque chauffeur en cas d’accident pendant l’exercice de ses fonctions. Notez en outre que la responsabilité civile est la seule garantie que vous devrez avoir. Vous pourrez alors indemniser un tiers qui subit des dommages matériels ou corporels suite à un accident. Notez que vous pouvez ajouter des garanties facultatives en fonction de vos envies et vos besoins.

La perte d’exploitation est une autre assurance que vous devrez signer pour votre entreprise. Vous pourrez vous en servir en cas de litige pouvant obliger à cesser certaines activités au sein de votre société. Vous pouvez aussi protéger votre entreprise en cas de problème causé par des inondations. N’oubliez pas que les sinistres peuvent se manifester à tout moment sans que vous soyez préparé.

Autres assurances entreprises à ne pas ignorer

Il ne faut pas oublier les dernières assurances suivantes avant de lancer votre entreprise :

  • La prévoyance et la retraite : cette assurance peut vous couvrir si vous arrêtez de travailler temporairement. Il y a aussi l’invalidité en cas d’accident ou de maladie.
  • La protection juridique : vous pourrez faire valoir vos droits en cas de litige avec un salarié ou le contrôle fiscal. Il y a aussi vos clients ainsi que vos fournisseurs qui peuvent vous attaquer en justice.
  • ●      Le cyber risque : les cybers attaques sont de plus en plus nombreux chaque année. Le site de votre entreprise peut par exemple subir des vols de données. Vous pourrez alors obtenir des dédommagements après une décision de justice.
  • La responsabilité des dirigeants : cette assurance offre une bonne protection pour l’établissement en cas de faute grave des dirigeants. Le problème doit entrer dans le cadre des fonctions de ces derniers.

Source