Accueil » Droit du Travail Salarié » Salaire & Rémunération 2019 » Salaire, Primes et Frais Professionnels » SMIC actuel & grille de salaire : défendre son salaire en 2019 » Actualités

Actualité SMIC actuel & grille de salaire : défendre son salaire en 2019

Prime d'activité 2019 : plus que 2 jours pour en bénéficier !

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 28-01-2019

Abonnez-vous 1€ pendant 15j


Prime d'activité 2019 : plus que 2 jours pour en bénéficier ! Pixabay

Vous avez un emploi mais touchez de faibles revenus ? La prime d'activité peut vous permettre d'obtenir un complément de rémunération. Cette prestation, versée par la Caf, vise à compléter le salaire des travailleurs modestes afin d'encourager l'exercice ou la reprise d'une activité professionnelle. Son montant vient d'ailleurs d'être revalorisé. Découvrez comment en bénéficier !

Prime d'activité : comment en faire la demande ?

Pour pouvoir bénéficier de la prime d'activité, vous devez adresser votre demande directement à votre Caisse d'Allocations familiales (Caf).

La demande de prime d'activité se fait soit par téléservice, soit en déposant un formulaire auprès de l'accueil de la Caf à laquelle vous êtes rattaché (3).

Suite au mesures d'urgences économiques et sociales adoptées par le Gouvernement, le montant de la prime d'activité est revalorisé à compter de février 2019 (4).

Le montant de la prime d'activité est déterminé en fonction d'un calcul spécifique. Vous souhaitez savoir si vous pouvez prétendre à la prime d'activité et quel sera son montant ? N'attendez plus, estimez vos droits !

Prime d'activité : conditions pour en bénéficier

Tout salarié qui exerce une activité professionnelle (salariée ou indépendante) et dont les ressources sont modestes peut bénéficier, sous certaines conditions, de la prime d'activité afin de compléter ses revenus d'activité (1).

Le droit à la prime d'activité est subordonné au respect, par le bénéficiaire, de certaines conditions (2) :

  • résider en France de manière stable et effective ;
  • percevoir des revenus tirés d'une activité professionnelle ;
  • être âgé de plus de 18 ans ;
  • être français ou titulaire depuis au moins 5 ans d'un titre de séjour autorisant à travailler.

Vous ne pouvez pas bénéficier de la prime d'activité si vous êtes :

  • travailleur détaché exerçant temporairement votre activité en France ;
  • en congé parental d'éducation, sabbatique, sans solde ou en disponibilité, sauf si vous percevez des revenus d'activité ;
  • élève, étudiant, stagiaire ou apprenti, sauf si vous percevez des revenus d'activité professionnels qui excèdent mensuellement, pendant la période de référence retenue, un certain plafond.

Vous êtes sans emploi et ne percevez donc aucun revenu d'activité, peut-être pouvez-vous prétendre à l'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) ?

💡 À retenir :

Pour toucher la prime d'activité au mois de février, vous avez jusqu'au 31 janvier 2019 pour la demander !

Références :
(1) Article L842-1 du Code du travail

(2) Article L842-2 du Code de la sécurité sociale
(3) Article R846-1 du Code de la sécurité sociale
(4) Décret n°2018-1197 du 21 décembre 2018 relatif à la revalorisation exceptionnelle de la prime d'activité

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité du droit du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour SMIC actuel & grille de salaire : défendre son salaire en 2019 ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Publicité

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés