Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Formation Professionnelle » Stage » Actualités

Actualité Stage

Stagiaire : votre rémunération en 2019

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 23-01-2019

Stagiaire : votre rémunération en 2019 Juritravail

En stage dans une entreprise, vous souhaitez savoir si vous pouvez prétendre à une gratification. Sachez que l'organisme d'accueil n'a aucune obligation de vous verser une gratification lorsque votre stage dure moins de 2 mois. Mais qu'en est-il lorsque vous effectuez un stage d'une durée supérieure à 2 mois ? Quel est le montant de la gratification en 2019 ? 

Montant de la gratification 2019

3,75 euros/H

Depuis le 1er janvier 2019, l'indemnité horaire minimum devant être perçue par le stagiaire correspond à 15% du plafond horaire de la Sécurité sociale (25 euros pour 2019) (1), soit 3,75 euros par heure de stage.

Néanmoins, le montant de la gratification versée au stagiaire peut être fixé par convention de branche ou accord professionnel étendu. Si le montant prévu par la convention ou l'accord est plus favorable que l'indemnité prévue par la loi, alors c'est ce montant qui s'applique.

Vérifiez les dispositions prévues par la convention collective applicable dans l'entreprise qui vous accueille.

Durée du stage et gratification

Lorsque votre stage ne dépasse pas 2 mois, l'organisme d'accueil n'est pas tenu de vous verser une rémunération.

Par contre, une gratification doit vous être versée lorsque (2) :

  • la durée de votre stage dans le même organisme est supérieure à 2 mois consécutifs ;
  • la durée de votre stage dans le même organisme est supérieure à 2 mois non consécutifs, au cours d'une même année scolaire ou universitaire.

La durée du stage est calculée en fonction de votre temps de présence effective dans l'organisme d'accueil (3).

Ainsi, chaque période au moins égale à 7 heures de présence, consécutives ou non, est considérée comme équivalente à une journée de présence.

Chaque période au moins égale à 22 jours de présence, consécutifs ou non, est considérée comme équivalente à 1 mois de présence.

Autrement dit, doit être gratifié le stagiaire dont la durée du stage est supérieure à 44 jours ou 308 heures.

Sachez que les sommes perçues au titre de la gratification de votre stage sont :

  • exonérées de charges sociales et de CSG et CRDS si la rémunération horaire ne dépasse pas le montant horaire minimal (soit 3,75 euros depuis le 1er janvier 2019) ;
  • exonérées d'impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du SMIC fixé pour l'année 2019 à 18.254,64 euros (5).

En revanche, lorsque la gratification conventionnelle qui vous est versée est supérieure au minimum légal, la somme versée est soumise à cotisations et contributions sociales au-delà du seuil de franchise, calculées sur la fraction excédentaire.

Sachez qu'en tant que stagiaire, vous pouvez prétendre, en plus d'une gratification, à d'autres avantages prévus au sein de l'entreprise.

Gratification : modalités du versement

La gratification est versée mensuellement, dès le 1er mois de stage et non pas à partir du seuil des 2 mois de stage.

Elle est calculée en fonction des heures de présence effective que vous effectuez dans l'organisme d'accueil et non en fonction du nombre de jours ouvrés dans le mois (4).

Exemple :

Vous effectuez 7 heures par jour et ce du 1er février 2019 au 30 avril 2019, pour un total de 441 heures (63 jours ouvrés).

Si votre employeur opte pour le versement chaque mois du réel effectué, vos gratifications seront réparties comme suit :

  • février : 20 jours x 7 heures = 140 heures x 3,75 euros = 525 euros ;
  • mars : 21 jours x 7 heures = 147 heures x 3,75 euros = 551,25 euros ;
  • avril : 22 jours x 7 heures = 154 heures x 3,75 euros = 577,50 euros.

Si l'organisme d'accueil opte pour le lissage sur la totalité de la durée du stage, le montant de vos gratifications sera le même tous les mois : 441 heures x 3,75 euros = 1653,75 euros / 3 mois = 551,25 euros.

💡 À retenir :

En tant que stagiaire, vous pouvez prétendre à une gratification dès lors que la durée de votre stage est au moins de 2 mois.

Vous êtes à la recherche d'un stage pour l'année 2019 ? Mettez toutes les chances de votre côté, préparez dès à présent votre entretien !


Références :
(1) Article D242-2-1 du Code de l'éducation

(2) Article L124-6 du Code de l'éducation
(3) Article D124-6 du Code de l'éducation
(4) Article D124-8 du Code de l'éducation
(5) Article 81 bis du Code Général des Impôts


Pour aller plus loin


Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Stage ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Vos Réactions

  • Theo2803 - Visiteur Le 13-03-2019 à 21:31

    Bonjour, J’ai une opportunité de stage dans une super entreprise cet été. J’aimerai faire 4 mois de stages, mais l’entreprise ne peut pas me payer par manque de moyens. Cela dit ils m’ont proposé de réaliser 2x2 mois en réalisant des missions bien distinctes, encadrés par deux tuteurs diffèrents. Cela me convient parfaitement, mais mon école n’est pas d’accord. Je ne trouve aucun texte à ce sujet. Pouvez-vous me confirmer qu’il est légal de faire deux stages dans la même entreprise si les missions sont différentes ? Merci beaucoup pour votre retour, Théo
  • LaColombe - Visiteur Le 13-03-2019 à 23:40

    Bonsoir

    dans le cadre d'une formation pour l'obtention d'un CNC ....j'ai un stage obligatoire de 350 heures à faire en entreprise.... l'organisme de formation nous dit que le stage non rémunéré....sans gratification....est-ce normal ? 

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés