Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Consommation » Obligations du vendeur » Vente à distance » Actualités

Article avocat Vente à distance

Le bien vendu doit être conforme à ce que dit l'annonce

Par , Avocat - Modifié le 14-03-2018

Cette question est actuellement prépondérante au vu de la multiplication des ventes via internet et par conséquent de l’augmentation de ce contentieux.

La loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique a encadré ces pratiques en assimilant professionnel et particulier dans certaines pratiques du e-commerce sous le terme plus général de « personne ».

En effet, l’article 14 de la loi précitée définit le commerce électronique comme « l’activité économique par laquelle une personne propose ou assure à distance et par voie électronique, la fourniture de biens et services ».

Ainsi, le particulier se voit dans l’obligation d’identifier l’objet de la vente et d’énoncer un prix. L’arrêt commenté montre l’application rigoureuse de cette loi.

Statuant tant sur la forme que sur le fond, la Cour de cassation a ainsi condamné le vendeur d’un vélo d’occasion n’ayant ni fait mention du caractère générique de la marque du cadran du vélo ni fait mention « de spécification de nature à exclure que le cadre du vélo ait été un produit de la marque » en question.

Cet arrêt conduit ainsi les particuliers vendeurs à plus de prudence sur internet, tout en permettant de renforcer la confiance des acheteurs.

Cette décision emprunte de réalisme tend à pérenniser et à augmenter les ventes C to C (Customer to Customer), vente indispensable tant d’un point de vue économique (moyen de lutte contre la crise financière) que d’un point de vue écologique (recyclage et achat d’occasion).

 

Source :

Cour de Cassation, Civ 1ère 22 novembre 2017, N°16-24825

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître 1927 Cabinet Drouineau

Maître 1927 Cabinet Drouineau

Avocat au Barreau de POITIERS

  • Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité
  • - Droit Commercial
  • - Propriété intellectuelle, web & NTIC
  • - Droit de la Famille - Divorce
  • - Droit de l'Immobilier et de la Construction
  • - Droit des Assurances
  • - Droit Public
  • - Droit Routier, permis de conduire et automobile
  • - Droit de la Santé
  • - Droit des Transports
  • - Droit de l'Environnement
  • - Procédure Judiciaire
  • - Droit des affaires

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés