Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable » Actualités

Article avocat Rupture conventionnelle CDI : bien négocier votre départ amiable

Rétractation d’une rupture conventionnelle : c’est la date d’envoi qui compte

Par , Avocat - Modifié le 21-04-2020

La Cour de cassation applique à l’employeur la même règle que celle retenue pour le salarié, selon laquelle la fin du délai de rétractation de 15 jours calendaires d’une rupture conventionnelle s’apprécie à la date d’envoi de la lettre et non à sa date de réception.

L’article L 1237-13 du Code du Travail précise qu’à compter de la date de signature d’une rupture conventionnelle, chacune des parties dispose d’un délai de 15 jours calendaires pour exercer son droit à rétractation sous la forme d’une lettre adressée par tous moyens attestant de sa date de réception par l’autre partie.

La Cour de cassation dans une récente décision a précisé qu’une rupture conventionnelle non datée est nulle, car elle ne permet pas de déterminer le point de départ du délai de rétractation qui est une garantie fondamentale dont le non-respect est de nature à compromettre l’intégrité du consentement des parties. (Cass. 27 mars 2019 n°17-23.586).

 

Les modalités de rétraction sont les mêmes pour l’employeur et le salarié

Dans un souci d’équité pour que les parties puissent bénéficier pleinement du délai de 15 jours calendaires pour exercer leur droit de rétractation, la Cour de cassation a déjà jugé que la fin de ce délai s’appréciait à la date d’envoi du courrier par le salarié et non à sa date de réception par l’employeur. Elle confirme donc en toute logique que cette règle s’applique aussi lorsque c’est l’employeur qui exerce son droit à rétractation.

 

Les modalités de décompte du délai de rétractation

L’administration a précisé les modalités de décompte de ce délai, en précisant que la notion de jours calendaires implique que chaque jour de la semaine soit comptabilisé. Le délai démarre au lendemain de la date de signature de la convention de rupture et se termine au quinzième jour à 24 heures. Conformément à l’article R 1231-1 du Code du travail, lorsque ce délai expire un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, il sera prorogé jusqu’au premier jour ouvrable suivant.

 

La procédure de la rupture conventionnelle

Cette procédure doit respecter différentes phases allant de l’entretien préparatoire à la rupture du contrat de travail comme suit :

  1. L’entretien et la signature : une journée suffit.
  2. Délai de rétractation : 15 jours calendaires.
  3. Homologation par l’Administration : 15 jours ouvrables.
  4. Une rupture effective le lendemain du délai d’instruction.

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Maître Stéphanie JOURQUIN

Maître Stéphanie JOURQUIN

Avocat au Barreau de NICE

  • Droit du Travail Salarié
  • - Droit des Employeurs - Droit Social
  • - Droit Représentant du Personnel : CSE, CE, DP, Syndicat, CHSCT
  • - Droit Commercial

Me contacter

Publicité

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.



© 2003 - 2020 JuriTravail tous droits réservés